BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 29 Mars 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 11/27/2012 6:50:40 AM ]  L'Araignée

Bénin - Politique

Suppression du « Kpayo »:Yayi Boni reprécise à l’armée sa contribution

Le Haut commandement militaire était au cabinet du Chef de l’Etat vendredi 23 novembre 2012. Au centre des discussions, la suppression de la vente de l’essence frelatée communément appelée « Kpayo ».



Au cours de cette rencontre, les propositions envisageables pour surmonter les difficultés financières actuelles de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop) ont été scrutées.


Yayi Boni est résolu à en découdre avec le « Kpayo ». En recevant à son cabinet le Haut commandement militaire vendredi dernier, il a donné des consignes fermes pour que l’armée s’implique davantage dans le processus de nettoyage du secteur des produits pétroliers. A sa sortie d’audience, le Chef d’état-major général des Armées, Emmanuel Akpona, a rappelé que l’armée béninoise est une armée citoyenne, au service du développement. Vu les conditions de stockage et de transport des produits pétroliers issus de la contrebande qui constituent une menace pour la santé et la sécurité des Béninois, l’Armée ne peut pas rester indifférente, a-t-il fait savoir. Raison pour laquelle les forces de sécurité publique ont réagi promptement à l’appel du Chef de l’Etat sollicitant leur contribution dans le cadre de l’éradication du trafic. La Sonacop pourra-t-elle faire face à la demande de la clientèle si le « Kpayo » disparaissait ? A cette question, le Directeur général (Dg) de la Sonacop, Expédit Houessou s’est voulu rassurant devant les caméras des chaînes de télévisions. Selon ses dires, lorsque la Société a été ceinturée par l’informel dans le passé, la contraignant à réduire son parc et ses installations, les Béninois étaient servis en carburant. Il n’y a donc pas de raison poursuit-il, que sa structure ne fasse autant et mieux, avec la détermination du Chef de l’Etat. A titre d’exemple, Expédit Houessou, a souligné que depuis environ dix jours, les ruptures se font de plus en plus rares dans les stations-service de la Sonacop à Cotonou. De façon progressive, cela va se généraliser vers l’intérieur du pays pour que d’ici deux, voire trois mois, la situation revienne à la normale. Pour y veiller et permettre à la Sonacop de reconquérir sa place, un Comité de gestion a été mis sur pied par le président de la République. La Directrice de cabinet du Président de la République, Véronique Hachémé, membre dudit comité, a annoncé que le comité fera tout ce qui est de son pouvoir pour que la Sonacop renfloue ses caisses et que la volonté du Chef de l’Etat soit respectée.

Serge Adanlao
Journal LE MATINAL 26/11/12

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BÉNIN
Elections législatives 2015 : effervescence dans les états-majors des partis et alliances politiques en lice A un mois des prochaines élections législatives béninoises du 26 avril 2015, la fièvre électorale monte déjà dans les états-majors des 20 partis et alliances politiques en lice où les candidats rivalisent d'ardeurs et de stratégies pour la conquête des électeurs, a constaté samedi Xinhua, sur place à Cotonou.
Le Bénin en campagne de lutte contre les abus sexuels sur les mineures Le gouvernement béninois mènent une campagne de lutte contre les abus sexuels sur les mineures.
Le Burkina Faso remporte l'édition 2015 du concours 'Promotion de la langue française' Le Burkina Faso a remporté l' édition 2015 du jeu concours "Promotion de la langue française ( PROLAF 2015)" tenu à Conotonou au Bénin et qui a réuni 56 candidats de quatre pays ouest-africains, selon les résultats proclamés mardi.
Football : Tonnerres FC toujours leader du championnat national Tonnerre FC, équipe de première division de football béninoise, garde la tête du championnat national de football à l'issue de la 9ème journée de la Ligue béninoise de football, disputée samedi et dimanche sur les stades homologués du pays.
élections : l'administration publique tourne au ralenti A quelques mois des prochaines élections législatives du 26 avril 2015 et des élections municipales, communales et locales du 31 mai prochain, les fièvres électorales font tourner l'administration publique béninoise au ralenti.
Lancement de la 4e édition des Rencontres internationales des arts de l'oralité La 4e édition des Rencontres internationales des arts de l'oralité (RIAO) a pris son envol dans la nuit du jeudi à l'Institut Français de Cotonou, avec la mobilisation des artistes, conteurs et paroliers de plusieurs pays européens et africains, comme la Belgique, la France, le Mali, le Niger, Côte d'ivoire, le Togo, le Burkina Faso et le Bénin, a constaté Xinhua sur place.
Lancement de la réhabilitation de la ligne ferroviaire Cotonou-Parakou Le président béninois Boni Yayi et son homologue nigérien Mahamadou Issoufou ont procédé, jeudi à la gare Centrale de Cotonou, au lancement des travaux de la réhabilitation de la ligne ferroviaire liant Cotonou, capitale économique béninoise à Parakou (nord).
Le président nigérien assistera au lancement de la réhabilitation de la ligne ferroviaire Cotonou-Parakou Le président nigérien Mahamadou Issoufou est attendu jeudi matin à Cotonou, capitale économique bénisnoise, pour procéder avec son homologue béninois Boni Yayi au lancement des travaux de la réhabilitation de la ligne ferroviaire liant Cotonou et Parakou, la plus grande ville du nord du Bénin, d' une longueur de 435 km, a appris mercredi Xinhua auprès de la présidence béninoise.
Des écoles fermées pour cause de grèves Des écoles maternelles, primaires et secondaires du Bénin sont paralysés depuis mardi par une grève d'avertissement de 48 heures lancée par la Fédération des syndicats de l'éducation nationale (FESEN) en vue de la satisfaction de ses revendications.
Vers la mobilisation de 40 milliards FCFA pour financer lessecteurs prioritaires Le gouvernement béninois a autorisé la direction générale du trésor et de la comptabilité publique à émettre dès mercredi, des obligations du trésor pour un montant de 40 milliards de francs CFA, sur toute l'étendue de l' Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), annonce un communiqué du ministère béninois de l'Economie et des Finances, publié mardi à Cotonou.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous