BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 25 Juillet 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 11/6/2014 11:29:36 PM ]  XINHUANET

Sierra Leone - Economie et Finances

Ebola a un impact négatif sur l'économie de la Sierra Léone

L'épidémie à virus hémorragique Ebola a fait chuter le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Sierra Leone, qui était tombé de 11,9% à environ 4% de nos jours, a révélé jeudi à Cotonou la vice-ministre sierra- léonaise de la Santé Madina Rahman.


"Ebola a eu un impact économique négatif énorme sur mon pays et je pense que la situation va empirer. Chaque individu et chaque aspect de notre économie ont été affectés par le virus Ebola. Nos écoles et nos collèges sont actuellement fermés. La pêche, l' extraction des mines, les importations, les voyages aériens, le tourisme, le sport et d'autres secteurs sont soit considérablement en baisse ou fermés. Les experts et tous nos partenaires financiers sont partis. La construction des routes et les projets de réhabilitation du réseau hydraulique à travers le pays ont cessé. Notre taux de croissance du PIB qui était de 11,9% avant l' épidémie d'Ebola a baissé à environ 4%", a-t-elle déploré au cours de la 64ème session du comité régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique.
Elle a affirmé qu'en dehors des domaines économiques, les systèmes de soins de santé ont le plus souffert au cours de cette épidémie
"Nous avons perdu des agents de santé irremplaçables à cause de la maladie à virus Ebola et la confiance de la population en notre système de soins de santé gratuits a considérablement chuté. Environ 50% des décès dans le pays ne sont pas du fait de la maladie à virus Ebola. Mais parce que les populations ont peur de se rendre dans certains de nos centres de santé, elles meurent de façon pitoyable dans la communauté du fait de pathologies curables ou qui peuvent être prises en charge", a-t-elle regretté.
Pour Mme Rahman, le principal obstacle lié à la propagation du mal en ce moment concerne les croyances culturelles.
"Certaines personnes pensent que la maladie à virus Ebola est de la sorcellerie ou une sorte de vaudou. Lorsque quelqu'un meurt, il y a des personnes qui exécutent des rituels aux enterrements tels que le lavage du corps. Mais comme nous le savons tous, lorsqu'un malade d'Ébola décède, le corps est très contagieux. Cela contribue à la propagation du virus en ce moment", a-t-elle souligné, précisant que les croyances culturelles constituent le plus important défi.
L'autre obstacle, a-t-elle dit, concerne la peur au sein de la population.
"Les populations avaient peur de venir dans nos centres de traitement parce qu'ils disaient que s'ils le faisaient, ils ne sortiraient que dans des sacs mortuaires et seraient enterrés comme les morts d'Ebola", a-t-elle déclaré, ajoutant que cette obstacle serait en train de disparaître avec les campagnes de sensibilisation.
"Ce qui nous a aidé à résoudre ce problème, c'est que les malades ont commencé à se sentir mieux et à sortir des centres de traitement. Nous enregistrons des survivants d'Ebola chaque semaine et aujourd'hui, nous comptons 836 survivants dans le pays", s'est-elle réjouit.
Mais face à cette situation, a-t-elle fait observer, le gouvernement sierra-léonais continue d'en appeler à un soutien international total, à la collaboration et à la compréhension.
"Pour notre part, nous essayons de construire les centres d' isolement et de traitement indispensables. Nous renforçons également notre système de santé. Mais nous avons besoin de plus d' ambulances, de formation de nos agents, de laboratoires, de plusieurs centres d'isolement et bien entendu, de financements. Une chose est sûre, nous pouvons et nous allons mettre fin à cette épidémie", a-t-elle indiqué. Fin

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 SIERRA LEONE
La BM va injecter 138 millions USD dans le secteur énergétique Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé lundi qu’il allait financer le secteur de l’énergie en Sierra Léone à hauteur de 138 millions de dollars.
Enlèvement au Nigeria d’un diplomate sierra-léonais Le vice-commissaire général de la Sierra-Léone au Nigeria, Claude Nelson Williams , a été enlevé vendredi dans la matinée, dans l'Etat nigérian de Kaduna, a confirmé vendredi, le porte-parole du gouvernement, Agibu Jallo.
Accusée de vol, la Poste sierra léonaise s'en défend Le chef des services postaux de Sierra Leone (SALPOST) a fustigé jeudi, les critiques qui cherchent à ternir l’image du pays en alléguant le vol massif de colis postaux passant par l’agence.
Sierra Leone: le compte à rebours contre Ebola est lancé La Sierra Leone, un des pays ouest-africains les plus durement touchés par l'épidémie d'Ebola l'année dernière, a lancé le compte à rebours pour devenir un pays exempt d'Ebola.
Le diplomate guinéen nie tout plan de truquer les élections de son pays L'ambassadeur de Guinée en Sierra Leone a réfuté jeudi les allégations de complot visant à truquer les élections présidentielles de ce week-end en Guinée.
Début d'un nouveau compte à rebours de 42 jours de la période d'incubation En Sierre Leone, l'un des trois pays ouest-africains les plus touchés par l'épidémie d'Ebola, avec la Guinée et le Liberia, un nouveau compte à rebours de 42 jours de la période d'incubation a commencé dimanche, après que les deux derniers patients eurent quitté le Centre de traitement de Mathene à Makeni (nord).
Une fille de 16 ans morte d'Ebola Une fille de 16 ans est morte de la maladie à virus Ebola dimanche, a annoncé le Centre national de lutte contre Ebola de la Sierra Leone.
Trois nouveaux cas d'Ebola sont confirmés Le Centre national contre Ebola (NERC) de la Sierra Leone a confirmé à Xinhua que trois nouveaux malades avaient été testés à Ebola lundi, après le décès d'un malade d'Ebola la semaine dernière dans le pays.
CAN 2017: le match Sierra Leone-Côte d'Ivoire délocalisé au Nigeria en raison d'Ebola Le match Sierra Leone-Côte d'Ivoire comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football sera délocalisé dimanche au Nigeria à l'International Stadium de Port Harcourt.
Nouvelle victime d'Ebola, 50 personnes placées en quarantaine Cinquante personnes ont été placées en quarantaine dans le nord de la Sierra-Leone après la mort récemment d'une femme testée positive à Ebola.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous