BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 19 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/16/2016 10:44:33 AM ]  APANEWS

Sénégal - Economie et Finances

Hausse de 4,8% des exportations de biens en mai 2016

Les exportations de biens du Sénégal durant le mois de mai 2016 ont connu une hausse de 4,8% comparé au mois précédent, a appris samedi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).



Ces exportations sont estimées à 135,7 milliards FCFA durant la période sous revue contre 129,5 milliards FCFA le mois précédent, soit une augmentation de 6,3 milliards FCFA(1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar).

« Cette situation est attribuable, essentiellement, à l’augmentation des ventes à l’étranger d’acide phosphorique (plus 6,1 milliards), de ciment (plus 1,9 milliard), d’engrais minéraux et chimiques (plus 1,8 milliard), de produits pétroliers (plus 1,6 milliard) et de produits alimentaires (plus 1,1 milliard) », explique la DPEE.


En revanche, les exportations d’or brut se sont inscrites en baisse de un milliard FCFA sur la période sous revue. Au titre des exportations de produits alimentaires, la DPEE souligne que la hausse observée est imputable, principalement, à la progression des ventes à l’étranger de produits arachidiers (plus 1,8 milliard) et de produits halieutiques (plus 1,4 milliard), atténuée par le repli des exportations de légumes frais (moins 1,7 milliard).

En glissement annuel, les exportations de biens ont affiché une hausse de 28,7 milliards FCFA, sous l’effet du relèvement de la valeur des ventes à l’étranger d’acide phosphorique (plus 12,7 milliards), de produits pétroliers (plus 5,2 milliards), d’or brut (plus 3,8 milliards) et de ciment (plus 3,4 milliards).

« Comparativement à la même période de l’année précédente, note la DPEE, les exportations de produits alimentaires ont, pour leur part, enregistré un recul de 22% (+7,7 milliards), en liaison, principalement, avec la contraction de la valeur des ventes à l’étranger de produits arachidiers (moins 8,7 milliards), amoindri par la hausse des exportations de produits halieutiques (plus 1,1 milliard) ».

En cumul sur les cinq premiers mois de 2016, la valeur des exportations de biens s’est améliorée de 57,4 milliards FCFA en s’établissant à 657,1 milliards FCFA contre 599,7 milliards FCFA un an auparavant.


Cette situation est liée, principalement, à l’accroissement des exportations d’acide phosphorique (plus 20,1 milliards), d’or brut (plus 18,7 milliards), de produits alimentaires (plus 4,3 milliards), d’engrais (plus 2,5 milliards) et de ciment (plus 1,1 milliard). En revanche, la valeur des ventes à l’étranger de produits pétroliers s’est repliée de 14,1% (moins 7,2 milliards) sur la période.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 SÉNÉGAL
Les décisions de Macky Sall suite au drame de Boffa alimentent les quotidiens La presse sénégalaise parvenue jeudi à APA traite en priorité des mesures prises en Conseil des ministres, hier, par le Chef de l’Etat Macky Sall, suite au drame de Boffa où 14 personnes parties chercher du bois ont été tuées le 06 janvier 2018 par des hommes armés.
La politique et la justice en couverture des quotidiens sénégalais Des sujets politiques et judiciaires dominent la Une des quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA.
Politique et justice à la une des quotidiens sénégalais Les manœuvres en vue de l’élection présidentielle de 2019 sont largement évoquées ce mardi par les quotidiens sénégalais qui s’intéressent également à l’affaire Khalifa Sall, le maire de Dakar, emprisonné et dans l’attente de son procès pour détournement de l’enveloppe de la caisse d’avance mise à sa disposition.
La traque des tueurs de Boffa et la politique dominent la Une des quotidiens sénégalais Les interpellations dans le cadre du carnage de Boffa (Sud) le 06 janvier 2018 ayant fait 13 morts, ainsi que la politique font les choux gras des quotidiens sénégalais parus lundi.
La colère contre les propos de Trump en exergue dans les quotidiens sénégalais La colère du Sénégal et des pays africains contre les propos du président américain, Donald Trump, qualifiant l’Afrique et Haïti de «pays de merde», alimente les quotidiens sénégalais parus samedi.
Les quotidiens sénégalais aux couleurs de la rentrée des Cours et Tribunaux L’ouverture de l’année judiciaire, présidée jeudi à Dakar, par le président de la république, Macky Sall, qui dit prêt à aller le plus loin possible dans la modernisation de la Justice, fait les choux gras des quotidiens sénégalais parus vendredi.
La disparition du khalife général des mourides Sidy Moctar Mbacké toujours à la Une Les quotidiens sénégalais parus jeudi continuent de traiter de la disparition dans la nuit de mardi à mercredi du 7ème Khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, révélant ainsi ses derniers instants non sans faire le portrait du nouveau Khalife, Serigne Mountakha Mbacké.
Les quotidiens en deuil suite au décès du khalife des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké Les quotidiens sénégalais parus mercredi se mettent en deuil suite au rappel à Dieu, la nuit dernière, du 7ème khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, né en 1925.
La tuerie de Boffa toujours en exergue dans les quotidiens sénégalais Le carnage de samedi dernier dans la forêt de Boffa à Ziguinchor (Sud), où des hommes armés supposés appartenir au Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (Mfdc, rébellion) ont tué 13 jeunes partis chercher du bois, se paie toujours la Une des quotidiens sénégalais parus mardi.
Les quotidiens endeuillés par le carnage de 13 jeunes en Casamance (Sud) La presse sénégalaise parue lundi se met en deuil, suite au carnage du 06 janvier 2018 dans la forêt de Borofaye à Ziguinchor (Sud), où 13 jeunes partis chercher du bois ont été tués par des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc, rébellion), amenant l’Etat a décréter deux jours de deuil national.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous