BETA
Recherche personnalisée
English
Samedi, 18 Novembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 8/11/2016 4:52:25 PM ]  APANEWS

Cameroun - Economie et Finances

Hausse de 1,3% des prix à la consommation des ménages au 1er semestre 2016

Une hausse de 1,3% des prix à la consommation finale des ménages a été enregistrée au cours du 1er semestre 2016 au Cameroun alors qu’elle s’inscrivait à 3,4% un an auparavant, selon une note de conjoncture publiée jeudi par l’Institut national de la statistique (INS).



La plus forte augmentation est constatée sur les prix des boissons alcoolisées et tabacs (7,4%), mais aussi sur les services de restaurants et hôtels (4,9%), les produits alimentaires et boissons non alcoolisées (2,1%).

Sur les douze derniers mois, l’INS note que l’inflation n’a été que d’origine interne, les prix des biens locaux se s’étant accrus de 2,3% alors que ceux des biens importés ont été quasi-stables (0,1%), une situation qui s’explique par une offre insuffisante des produits vivriers.

De même, analyse l’institution publique, les conditions climatiques observées ces derniers temps ne sont pas favorables à la montaison des cultures, la saison sèche ayant été très longue et ayant impacté négativement les récoltes des cultures de contre-saison.

Dans l’autre sens, les tensions observées sur les prix des transports voici un an, avec la révision à la hausse de 15% des prix des carburants à la pompe à compter du 1er juillet 2014, tendent à s’estomper.

L’INS, pour toute l’année 2016, table toutefois sur un taux d’inflation se situant légèrement en deçà du seuil de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) qui est de 3%.

Ceci, du fait de la révision à la baisse des prix des produits pétroliers, de l’application du tarif extérieur commun sur le riz importé (5%), de l’impact de la sécheresse et de l’insécurité sur l’offre des produits locaux dans certaines régions, mais également sur la remontée des prix des produits avicoles après la crise de la grippe aviaire.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CAMEROUN
Vent de sinistrose en couverture des journaux camerounais L’incendie, la veille au soir du bâtiment abritant l’Assemblée nationale à Yaoundé, la capitale du pays, mais aussi l’annulation spectaculaire, par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (MINFOPRA), Michel Ange Angouing, des admissibilités aux concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), faisaient les choux gras des journaux camerounais parus vendredi.
La politique et l’économie s’adjugent les faveurs de la presse camerounaise La rentrée mouvementée, la veille, du Parlement en session budgétaire, dans un contexte de crise anglophone aiguë, mais également des sujets à caractère économie, ont meublé les colonnes des journaux camerounais parus mercredi.
L’économie et le front de la crise anglophone font les choux gras de la presse camerounaise Des sujets à connotation économique, avec pour point d’orgue la session budgétaire du Parlement mais également la croisade contre les sécessionnistes contre qui le gouvernement vient de déclarer la guerre dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, faisaient quasiment l’unanimité des sujets abordés par les journaux camerounais parus mardi.
La politique et l’économie en couverture des journaux camerounais Les inquiétudes qui continuent de monter en même temps que la violence armée dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais également des sujets à connotation économique, constituaient l’essentiel des préoccupations des journaux camerounais parus vendredi.
La brusque montée de tension en régions anglophones préoccupe les journaux camerounais Les récentes attaques armées, attribuées à des activistes de la sécession des zones anglophones du pays et qui ont déjà coûté la vie à 5 personnes au moins, s’affichent en couverture des journaux camerounais parus jeudi.
Les journaux camerounais parus mercredi se sont majoritairement penchés sur des à caractère économique nationale et sous-régionale, sans toutefois s’éloigner des préoccupations politique interne de l’ Les journaux camerounais parus mercredi se sont majoritairement penchés sur des à caractère économique nationale et sous-régionale, sans toutefois s’éloigner des préoccupations politique interne de l’heure.
La politique se paie les couvertures des journaux camerounais Très peu de journaux camerounais, parus mardi, ont échappé à la tentation du bilan de la célébration, à travers le pays, la veille, des 35 ans de pouvoir de Paul Biya à la magistrature suprême.
Les 35 ans de pouvoir de Paul Biya en couverture des journaux camerounais Chacun avec ses mots, les journaux camerounais parus lundi ont réservé de larges espaces à la célébration, le même jour, des 35 ans de Paul Biya à la tête du pays.
Un triple infanticide émeut les journaux camerounais L’assassinat, mercredi par un père de famille, de ses trois enfants dans la capitale du pays, Yaoundé, s’affichait en lettres de sang en couverture des journaux camerounais parus vendredi, juste à côté d’autres titres à caractère sociopolitique.
La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais La politique, l’économie et l’intégration sous-régionale constituaient les principaux sujets traités par les journaux camerounais parus jeudi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous