BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 26 Juillet 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 8/11/2016 4:52:25 PM ]  APANEWS

Cameroun - Economie et Finances

Hausse de 1,3% des prix à la consommation des ménages au 1er semestre 2016

Une hausse de 1,3% des prix à la consommation finale des ménages a été enregistrée au cours du 1er semestre 2016 au Cameroun alors qu’elle s’inscrivait à 3,4% un an auparavant, selon une note de conjoncture publiée jeudi par l’Institut national de la statistique (INS).



La plus forte augmentation est constatée sur les prix des boissons alcoolisées et tabacs (7,4%), mais aussi sur les services de restaurants et hôtels (4,9%), les produits alimentaires et boissons non alcoolisées (2,1%).

Sur les douze derniers mois, l’INS note que l’inflation n’a été que d’origine interne, les prix des biens locaux se s’étant accrus de 2,3% alors que ceux des biens importés ont été quasi-stables (0,1%), une situation qui s’explique par une offre insuffisante des produits vivriers.

De même, analyse l’institution publique, les conditions climatiques observées ces derniers temps ne sont pas favorables à la montaison des cultures, la saison sèche ayant été très longue et ayant impacté négativement les récoltes des cultures de contre-saison.

Dans l’autre sens, les tensions observées sur les prix des transports voici un an, avec la révision à la hausse de 15% des prix des carburants à la pompe à compter du 1er juillet 2014, tendent à s’estomper.

L’INS, pour toute l’année 2016, table toutefois sur un taux d’inflation se situant légèrement en deçà du seuil de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) qui est de 3%.

Ceci, du fait de la révision à la baisse des prix des produits pétroliers, de l’application du tarif extérieur commun sur le riz importé (5%), de l’impact de la sécheresse et de l’insécurité sur l’offre des produits locaux dans certaines régions, mais également sur la remontée des prix des produits avicoles après la crise de la grippe aviaire.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CAMEROUN
La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais Gouvernance, droits de l’homme et politique constituaient le cocktail proposé par les journaux camerounais parus jeudi.
Les chantiers controversés de la CAN 2019 et l’économie s’adjugent les faveurs de la presse camerounaise La sortie, la veille du ministre des Sports (Minsep) au sujet des retards accusés par les chantiers d’infrastructures de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019, mais aussi des sujets à caractère économique, ont occupé le haut de l’affiche dans les journaux camerounais parus mercredi.
La colère du clergé catholique et les tourments de l’économie et Une de la presse camerounaise Le feuilleton à rebondissements autour de la disparition mystérieuse de l’évêque de Bafia (Centre), Mgr Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché des eaux de la Sanaga le 2 juin dernier et dont le clergé a procédé à l’identification du corps la veille, mais aussi les tourments de l’économie nationale s’affichaient en bonne place dans le menu des journaux camerounais parus mardi.
Vent de malaise en couverture des journaux camerounais La tonalité générale des journaux camerounais parus lundi confinait à la sinistrose, que ce soit dans le volet social ou de la gouvernance.
Un vent de sinistrose parcourt la presse camerounaise Que ce soit en économie, sur le front de la politique ou encore du sport, la tonalité des journaux camerounais parus jeudi prêtait généralement au pessimisme.
La guerre de communiqués sur la mort de l’évêque de Bafia passionne les journaux camerounais Reléguant au second plan les autres aspects de l’actualité nationale, la guerre de communiqués entre l’Église catholique et a justice autour de la disparition mystérieuse de l’évêque de Bafia (Centre), Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché des eaux du fleuve Sanaga le 2 juin dernier, a de nouveau enflammé les colonnes des journaux camerounais parus mercredi.
Examens scolaires, mort mystérieuse d’un prélat et économie en Une des journaux camerounais Une fin d’année scolaire tumultueuse avec une grogne des correcteurs d’examens officiels, la controverse qui s’éternise au sujet de la disparition encore non élucidée de l’évêque de Bafia ainsi que des sujets à caractère économique, ont constitué l’essentiel du menu des journaux camerounais parus mardi.
La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais La réaction du clergé catholique, après la publication du rapport du procureur relevant «l’absence de toutes traces de violence» et concluant à «la noyade» comme «cause probable du décès de l’évêque» de Bafia (Centre), Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché des eaux du fleuve Sanaga le 2 juin dernier, mais aussi des sujets à caractère économique et social faisaient les grosses manchettes des journaux camerounais parus lundi.
La politique s’arroge les faveurs des journaux camerounais Des sujets de politique politicienne occupent le haut de l’affiche des journaux camerounais parus vendredi.
L’insolite s’affiche en couverture des journaux camerounais Des sujets à caractère insolite, touchant aussi bien la gouvernance que la sécurité et la société, faisaient les manchettes des journaux camerounais parus jeudi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous