BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 29 Mai 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 8/11/2016 4:52:25 PM ]  APANEWS

Cameroun - Economie et Finances

Hausse de 1,3% des prix à la consommation des ménages au 1er semestre 2016

Une hausse de 1,3% des prix à la consommation finale des ménages a été enregistrée au cours du 1er semestre 2016 au Cameroun alors qu’elle s’inscrivait à 3,4% un an auparavant, selon une note de conjoncture publiée jeudi par l’Institut national de la statistique (INS).



La plus forte augmentation est constatée sur les prix des boissons alcoolisées et tabacs (7,4%), mais aussi sur les services de restaurants et hôtels (4,9%), les produits alimentaires et boissons non alcoolisées (2,1%).

Sur les douze derniers mois, l’INS note que l’inflation n’a été que d’origine interne, les prix des biens locaux se s’étant accrus de 2,3% alors que ceux des biens importés ont été quasi-stables (0,1%), une situation qui s’explique par une offre insuffisante des produits vivriers.

De même, analyse l’institution publique, les conditions climatiques observées ces derniers temps ne sont pas favorables à la montaison des cultures, la saison sèche ayant été très longue et ayant impacté négativement les récoltes des cultures de contre-saison.

Dans l’autre sens, les tensions observées sur les prix des transports voici un an, avec la révision à la hausse de 15% des prix des carburants à la pompe à compter du 1er juillet 2014, tendent à s’estomper.

L’INS, pour toute l’année 2016, table toutefois sur un taux d’inflation se situant légèrement en deçà du seuil de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) qui est de 3%.

Ceci, du fait de la révision à la baisse des prix des produits pétroliers, de l’application du tarif extérieur commun sur le riz importé (5%), de l’impact de la sécheresse et de l’insécurité sur l’offre des produits locaux dans certaines régions, mais également sur la remontée des prix des produits avicoles après la crise de la grippe aviaire.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CAMEROUN
Les journaux camerounais toujours à fond sur le rapport de la catastrophe ferroviaire d’Eséka Les journaux camerounais parus vendredi, au lendemain d’un jour férié du fait de l’Ascension, sont amplement revenus sur les contours du rapport publié trois jours plus tôt par la présidence de la République et relatif à l’accident ferroviaire du 21 octobre 2016 à Eséka, qui a fait 79 morts et plus de 500 blessés.
Le rapport de l’accident ferroviaire d’Eséka en couverture des journaux camerounais La publication, hier, par la présidence de la République, du rapport d’enquête sur l’accident ferroviaire d’Eséka (Centre), le 21 octobre 2016 et qui avait fait 79 morts et plus de 500 blessés, a particulièrement retenu l’attention des journaux camerounais parus mercredi.
L’insécurité financière en couverture des journaux camerounais Les conclusions pessimistes, rendues la veille par le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) sur les économies de la sous-région, mais aussi d’autres préoccupations financières locales, trônent en bonne place en couverture des journaux camerounais parus mardi.
Économie et politique en couverture des journaux camerounais La remise en cause des projets économiques et sociaux gouvernementaux, dans le cadre du développement mais aussi les avancées politiques sur le front de la crise anglophone, préoccupent les journaux camerounais parus mercredi.
Le mal-être social en couverture des journaux camerounais Du malaise dans l’hôpital public à la session d’examens officiels sous haute tension dans la région du Nord-Ouest, les journaux camerounais parus mardi ont abondamment disserté sur des sujets à caractère social.
Vent de fronde en couverture des journaux camerounais Les journaux camerounais parus lundi se sont appesantis sur le front du boycott de la Fête nationale du 20 mai par plusieurs formations de l’opposition, les enjeux du prochain Conseil supérieur de la magistrature ainsi que le nouvel appel à la grève lancé par le syndicat des médecins du pays.
Les journaux camerounais résolument en mode diversité Financement du football professionnel et des infrastructures, mal-gouvernance et 45ème édition de la Fête nationale auront constitué l’essentiel du menu des journaux camerounais parus jeudi.
La diversité de rigueur en couverture des journaux camerounais De l’appel au boycott de la Fête nationale par le premier parti de l’opposition aux emplois jeunes en passant par l’insécurité et la crise anglophone, les sujets affichés par les journaux camerounais parus mercredi s’inscrivaient dans la diversité.
L’élection de Macron,le social et l’économie en couverture des journaux camerounais L’élection, la veille au soir d’Emmanuel Macro à la tête de la République française, mais aussi des sujets à caractère social et économique trônent en bonne place au menu des journaux camerounais parus lundi.
Economie, politique et crise anglophone en couverture des journaux camerounais Une situation de l’économie en clair-obscur, les couacs du processus de décentralisation et les dernières nouvelles sur le front de la contestation anglophone figurent en bonne place au menu des journaux camerounais parus vendredi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous