BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 22 Septembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/27/2015 12:29:04 PM ]  XINHUANET

Burundi - Economie et Finances

La stabilité et la croissance, deux défis à relever pour l'atteinte des ODD

Les autorités burundaises doivent relever deux défis pour l'atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) à l'horizon 2030, adoptés lors de la 69e Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2014, estime Agostinho Zacarias, coordonateur résident du Système des Nations Unies au Burundi.



Les ODD visent à transformer le monde pour qu'il devienne "sans pauvreté et sans inégalités, de manière durable" au cours des 15 prochaines années, a expliqué vendredi M. Zacarias lors d'une table ronde organisée à l'occasion du lancement des activités d'information du public burundais sur les ODD.
Pour M. Zacarias, le premier défi auquel est confronté le Burundi dans le pilotage de sa stratégie pour l'atteinte des ODD est relatif à la stabilité et à la gouvernance.
Dans ce cadre, il a plaidé pour qu'un dialogue inclusif regroupant tous les acteurs politiques, puisse continuer, afin qu'un consensus soit rapidement trouvé pour résoudre les problèmes de violences politiques consécutives à la crise pré-électorale et post-électorale de 2015.
"Sans la paix et la sécurité, les investisseurs potentiels nationaux et étrangers, ne peuvent avoir la confiance en l'avenir du Burundi pour y investir, créer de nouveaux emplois et soutenir la croissance pour le développement", a-t-il martelé.
Pour le Burundi, le deuxième défi est la croissance économique, estime M. Zacarias, disant qu'il faut une croissance inclusive et réductrice de la pauvreté et des inégalités.
"Avec un taux de croissance moyen sur la dernière décennie d'environ 4% par an, le Burundi ne parvient pas encore à enregistrer des performances qui permettent de faire reculer considérablement la pauvreté au sein de la population", a-t-il fait remarquer.
Une enquête nationale réalisée entre 2013 et 2014 sur les conditions de vie des ménages burundais, montre que 64,6% de la population burundaise vit encore en dessous du seuil de pauvreté monétaire.
Le grand problème auquel fait face la transition vers le développement, a souligné M. Zacarias, réside dans le fait que la contribution du secteur agricole au produit intérieur brut (PIB) est en constate régression, alors que celle de l'industrie reste stagnante.
Pour sa part, l'économiste principal au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Daniel Gbetnkom, a indiqué que les résultats sont plutôt "mitigés" sur les OMD en 2015.
Il a fait remarquer des progrès "substantiels" enregistrés notamment en matière de scolarisation universelle au niveau des études primaires, de la lutte contre le VIH/Sida, de l'accès des populations aux sources d'eau potable, de la réduction de la mortalité maternelle et des enfants de moins de 5 ans.
Pourtant, a-t-il poursuivi, en dix ans de conflit socio-économique, certains indicateurs de développement économique, tels que l'incidence de la pauvreté monétaire, la sécurité alimentaire et la protection des écosystèmes, ont régressé de 15 ans.
M. Gbetnkom a souligné que beaucoup d'efforts restent à faire pour retrouver les niveaux que le Burundi avait déjà atteints au début des années 1990 pour certains indicateurs. Fin

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BURUNDI
La situation nutritionnelle est "très alarmante" (expert) La situation nutritionnelle au Burundi est "très alarmante" au regard du degré d'insuffisance en apport calorique, a affirmé vendredi Déogratias Niyungeko, pédiatre-nutritionniste de formation et professeur de pédiatrie et de nutrition à la Faculté de médecine de l'Université du Burundi(UB).
Les autorités veulent s'attaquer à l'enrichissement illicite Les autorités burundaises sont déterminées à s'attaquer au fléau d'enrichissement illicite pour se conformer à la convention des Nations Unies contre la corruption, a déclaré jeudi Serge Ndayiragije, ministre burundais à la Présidence chargé de la Bonne Gouvernance et du Plan.
Le gouvernement condamne les attaques enregistrées dans les différents quartiers de la capitale Le gouvernement burundai a condamné jeudi les attaques ces derniers jours dans différents quartiers de la capitale, et en particulier celle dirigée contre un centre religieux où habite le président de la Commission Vérité et Réconciliation, Jean Louis Nahimana.
Le parti présidentiel demande à l'ONU de ne pas céder aux sollicitations de l'UA Le parti burundais CNDD-FDD au pouvoir a publié mercredi un communiqué pour demander à l'ONU de ne pas céder aux sollicitations de la Commission de Paix et de Sécurité de l'UA, qu'il qualifie de "malicieuses" et d'"injustes".
La CNAP plaide pour une prolongation du délai de grâce pour la remise volontaire des armes Le président de la commission nationale permanente chargée de la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (CNAP), Laurent Kabura, a plaidé lundi à Bujumbura pour une prolongation du délai de grâce pour la remise volontaire des armes détenues illégalement par des populations civiles burundaises.
Le Burundi participera au sommet Inde-Afrique 2015 Le premier Vice-président du Burundi, Gaston Sindimwo, a pris l'avion dimanche à destination de l'Inde où il va participer au sommet Inde-Afrique qui aura lieu du 26 au 29 octobre 2015.
le Burundi est éliminé du CHAN 2016 par l'Ethiopie au match retour par 3 buts à 0 L'équipe nationale des joueurs locaux d'Ethiopie Wana d'Ethiopie a éliminé dimanche sur son terrain celle du Burundi, Intamba mu Rugamba, par trois buts à zéro, éliminant ainsi cette dernière du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) qui aura lieu au Rwanda du 16 janvier au 7 février 2016.
Deux morts et un blessé dans une attaque armée à Ngozi Trois personnes armées d'un fusil ont tué deux citoyens et blessé un autre au moment où ces derniers étaient dans un bistrot en train de se désaltérer au chef-lieu de la province de Ngozi dans la nuit de samedi à ce dimanche, selon la radio nationale burundaise.
Le président ne veut pas d'aide extérieure qui divise les Burundais Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a déclaré vendredi que les Burundais n'ont pas besoin d'une aide qui viendrait les diviser.
Planning familial: les autorités parlent des progrès "énormes" en dépit d'immenses défis Le Burundi a marqué "d'énormes progrès" en matière de planning familial (PF) au cours des 15 dernières années en dépit de la persistance d'immenses défis, a déclaré vendredi à Bujumbura Dr Juma Ndereye, un haut resonsable du ministère de la Santé.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous