BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 30 Mars 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/15/2010 6:49:57 PM ]  XINHUANET

Burkina-Faso - Economie et Finances

44 dossiers de malversations épinglés en 2009 par l' ASCE

Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré a reçu, mardi à Ouagadougou, le rapport annuel d' activités 2009 de l'Autorité supérieure de Contrôle d'Etat (ASCE).


Selon le rapport 2009, au total, 275 rapports produits par les inspections techniques et l'ASCE, font état de 44 cas de malversations économiques et financières et plusieurs autres cas d' irrégularités et d'insuffisances dans la gestion de structures de l'Etat et du privé.

Sur la trentaine de missions de contrôle et d'investigations effectuées dans des structures étatiques et des communes au cours de l'année 2009, le contrôleur général d'Etat, Henri Bruno Bessin a expliqué que les rapports mettent en relief des insuffisances et des irrégularités administratives comme le non-respect des textes législatifs et réglementaires, l'insuffisance du contrôle hiérarchique, la mauvaise gestion des parcelles.

Des irrégularités financières et comptables ont aussi été identifiées et concernent les détournements de fonds, la mauvaise tenue de la comptabilité, la non-justification des dépenses, et la corruption.

Selon M. Bessin, le rapport 2009 fait le point de la mise en oeuvre des recommandations formulées en 2008, de l'évolution des dossiers en justice, la synthèse des missions effectuées et l' option stratégique pour les chantiers futurs.

"C'est la panoplie d'éléments qui contribuent à freiner la bonne gouvernance. Au moment où je vous parle, les dossiers de l' année passée ont été affectés à des magistrats qui les traitent. Cette année encore, nous avons des dossiers que nous avons transmis à la justice, et ont été également affectés à des magistrats", a précisé M. Bessin.

Sur les recommandations du rapport de l'année 2008, le contrôleur général d'Etat a indiqué que des dossiers, dont les cas du Haut-commissariat de Koulpélogo et de l'antenne du Centre de contrôle de véhicules automobiles (CCVA) de Bobo-Dioulasso, sont actuellement en cours de traitement au niveau de la justice.

Soulignant que son institution s'efforcera de combattre la mauvaise gouvernance, M. Bessin a aussi expliqué que les dossiers soulevés dans le rapport 2009 ont été également affectés à des magistrats pour traitement.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
La justice monopolise la Une des journaux burkinabè Les journaux burkinabè ont évoqué ce lundi, beaucoup de sujets, avec un accent particulier consacré à la justice via l’affaire des boissons périmées et le ‘’Pacte national pour le renouveau de la justice’’, signé samedi, à l’issue des états généraux de la justice.
Josiane Ki élue Miss Université et Miss Faso 2015 L’étudiante Josiane Ki, 22 ans, a été élue Miss Université 2015, parmi huit candidates finalistes, à l’issue d’une compétition qui s’est déroulée samedi, a appris APA dimanche dans la capitale burkinabè.
Un permis d'exploitation minière pour une société canadienne Le Gouvernement burkinabé vient d’autoriser la cession du permis d’exploitation industrielle de petite mine d’or de la société Stremco SA, à la société canadienne Komet Ressources Afrique SA, a appris APA auprès du ministère en charge des Mines.
Affaire boissons périmées : 1 an de prison ferme et 10 millions de CFA pour les principaux accusés Le procureur du Faso, près la cours d’appel de Ouagadougou, Désiré Pinguédewindé Sawadogo, a requis un an de prison ferme et dix (10) millions de francs CFA d’amende pour chacun des deux principaux accusés de l’affaire dite de "boissons périmées saisies par la police", jugée hier vendredi dans la capitale burkinabè.
Incendie d'usine, justice et politique se mélangent à la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè ont commenté ce vendredi, la situation politique nationale, les états généraux de la justice qui se déroulent actuellement à Ouagadougou, sans oublier l’incendie de l’usine de montage de montage de motos Watam Kaizer dévastée par un incendie.
Des producteurs de coton menacent de faire ‘'une année blanche sans production'' Des producteurs de coton au Burkina Faso menacent de boycotter la culture en faisant ‘’une année blanche sans production’’, a appris APA, jeudi, à l’issue d’une manifestation des membres de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB), à Bobo-Dioulasso, deuxième ville du pays.
Le Burkina Faso menacé par la grippe aviaire Le ministère des Ressources animales du Burkina Faso craint que le pays ne soit soit menacé par la grippe aviaire, après avoir constaté une mortalité en masse suspecte de la volaille de race aussi bien aux environs de la capite burkinabé, Ouagadougou, que dans certaines provinces du pays depuis deux mois.
Le 4e Salon des mines SEMICA se tiendra fin mai à Ouagadougou La 4e édition du Salon international de l'énergie, des mines et des carrières (SEMICA) se tiendra du 28 au 30 mai à Ouagadougou, la capitale burkinabè, a-t- on appris mercredi de sources proches des organisateurs.
l'usine de montage de motos ''Watam Kaizer'' ravagée par un incendie L’usine ‘’Watam Kaizer’’, spécialisée dans le montage des motos et située dans la zone industrielle de Kossodo, au Nord-est de Ouagadougou, a été ravagée par un incendie, jeudi matin, a constaté APA sur place.
La politique et la justice toujours en bonne place dans la presse burkinabè Les journaux burkinabè ont traité ce jeudi, de divers sujets, mettant un accent particulier sur la justice marquée par les états généraux qui se tiennent actuellement à Ouagadougou et sur la politique, marquée par la transition en cours ainsi que la course à la présidentielle de 2015.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous