BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 27 Mai 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/15/2010 6:49:57 PM ]  XINHUANET

Burkina-Faso - Economie et Finances

44 dossiers de malversations épinglés en 2009 par l' ASCE

Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré a reçu, mardi à Ouagadougou, le rapport annuel d' activités 2009 de l'Autorité supérieure de Contrôle d'Etat (ASCE).


Selon le rapport 2009, au total, 275 rapports produits par les inspections techniques et l'ASCE, font état de 44 cas de malversations économiques et financières et plusieurs autres cas d' irrégularités et d'insuffisances dans la gestion de structures de l'Etat et du privé.

Sur la trentaine de missions de contrôle et d'investigations effectuées dans des structures étatiques et des communes au cours de l'année 2009, le contrôleur général d'Etat, Henri Bruno Bessin a expliqué que les rapports mettent en relief des insuffisances et des irrégularités administratives comme le non-respect des textes législatifs et réglementaires, l'insuffisance du contrôle hiérarchique, la mauvaise gestion des parcelles.

Des irrégularités financières et comptables ont aussi été identifiées et concernent les détournements de fonds, la mauvaise tenue de la comptabilité, la non-justification des dépenses, et la corruption.

Selon M. Bessin, le rapport 2009 fait le point de la mise en oeuvre des recommandations formulées en 2008, de l'évolution des dossiers en justice, la synthèse des missions effectuées et l' option stratégique pour les chantiers futurs.

"C'est la panoplie d'éléments qui contribuent à freiner la bonne gouvernance. Au moment où je vous parle, les dossiers de l' année passée ont été affectés à des magistrats qui les traitent. Cette année encore, nous avons des dossiers que nous avons transmis à la justice, et ont été également affectés à des magistrats", a précisé M. Bessin.

Sur les recommandations du rapport de l'année 2008, le contrôleur général d'Etat a indiqué que des dossiers, dont les cas du Haut-commissariat de Koulpélogo et de l'antenne du Centre de contrôle de véhicules automobiles (CCVA) de Bobo-Dioulasso, sont actuellement en cours de traitement au niveau de la justice.

Soulignant que son institution s'efforcera de combattre la mauvaise gouvernance, M. Bessin a aussi expliqué que les dossiers soulevés dans le rapport 2009 ont été également affectés à des magistrats pour traitement.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
La FAO appui un projet agricole burkinabé pour 1,6 milliard de FCFA L’Organisation des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a mis à la disposition du Burkina Faso une enveloppe de 1,6 milliards de FCFA en vue de lui permettre de démarrer la mise en œuvre du projet ‘’Intégration des initiatives de réduction des pertes alimentaires pour les petits exploitants dans les zones à déficit vivrier’’, a appris APA, mardi, auprès du ministère en charge de l’Agriculture.
L’exhumation du corps de Sankara et de ses compagnons au menu des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè ont largement commenté, ce mardi, le début de l’exhumation des corps du capitaine Thomas Sankara et de ses 12 compagnons, tués le 15 octobre 1987, dont les travaux ont débuté la veille à Ouagadougou.
La suspension des émissions interactives sera levée le 30 mai Le Conseil supérieur de la communication (CSC), instance de régulation des médias du Burkina Faso, a annoncé la levée de la suspension des émissions d' expression directe des radios et des télévisions à partir du 30 mai, alors que les organisations professionnelles des médias et la société civile menaçaient de manifester mercredi.
Début de l'opération d'exhumation du corps de Thomas Sankara L'opération d'exhumation du corps du Père de la révolution burkinabé, Thomas Sankara et de ses 12 compagnons a débuté, lundi au cimetière de Dagnoën, à l'est de Ouagadougou, en présence des officiels.
Des centaines de personnes marchent contre les OGM à Ouagadougou Plusieurs centaines de personnes, réunies au sein du Collectif citoyen pour l'agro- écologie, ont marché samedi à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, contre les Organismes génétiquement modifiés (OGM), et " Monsanto", une firme multinationale américaine spécialisée dans la commercialisation des OGM.
Le nouveau code électoral prend en compte les aspirations du peuple, selon le président de la transition Le président de la transition du Burkina Faso, Michel Kafando, a déclaré vendredi que la nouveau code électoral, qui exclut certains pro-Compaoré aux prochaines élections, tient compte des "aspirations du peuple".
65.200 onces d'or produites au Burkina par une société canadienne La compagnie minière canadienne Semafo a annoncé vendredi avoir fait une production de 65 200 onces d’or et réalisé vente 74 millions de dollars au premier trimestre 2015.
l'ex-parti au pouvoir veut travailler à la restauration de la cohésion sociale - Le nouveau président du Congrès pour la démocratie et progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), Eddie Konboïgo a réaffirmé mardi la volonté de son parti à travailler à restaurer la cohésion sociale, ébranlée en fin octobre dernier par une crise socio-politique.
Les inspecteurs du travail annoncent deux grèves de 120 heures chacune Le syndicat autonome des contrôleurs et inspecteurs du travail (SYNACIT) a entamé depuis lundi deux mouvements de grève de 120 heures, allant du 18 au 22 mai et du 1er au 5 juin, pour exiger de meilleures conditions de travail, a-t-on appris de sources officielles.
Les salaires payés au ''billetage'' pour débusquer les agents fictifs au Burkina Les salaires du mois de mai 2015 des fonctionnaires burkinabé seront payés par le système de ‘’billetage’’, afin épurer l’administration publique des agents fictifs et indélicats, a appris APA, lundi, auprès du ministère de l’Economie et de Finances.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous