BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 4 Mars 2015
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/15/2010 6:49:57 PM ]  XINHUANET

Burkina-Faso - Economie et Finances

44 dossiers de malversations épinglés en 2009 par l' ASCE

Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré a reçu, mardi à Ouagadougou, le rapport annuel d' activités 2009 de l'Autorité supérieure de Contrôle d'Etat (ASCE).


Selon le rapport 2009, au total, 275 rapports produits par les inspections techniques et l'ASCE, font état de 44 cas de malversations économiques et financières et plusieurs autres cas d' irrégularités et d'insuffisances dans la gestion de structures de l'Etat et du privé.

Sur la trentaine de missions de contrôle et d'investigations effectuées dans des structures étatiques et des communes au cours de l'année 2009, le contrôleur général d'Etat, Henri Bruno Bessin a expliqué que les rapports mettent en relief des insuffisances et des irrégularités administratives comme le non-respect des textes législatifs et réglementaires, l'insuffisance du contrôle hiérarchique, la mauvaise gestion des parcelles.

Des irrégularités financières et comptables ont aussi été identifiées et concernent les détournements de fonds, la mauvaise tenue de la comptabilité, la non-justification des dépenses, et la corruption.

Selon M. Bessin, le rapport 2009 fait le point de la mise en oeuvre des recommandations formulées en 2008, de l'évolution des dossiers en justice, la synthèse des missions effectuées et l' option stratégique pour les chantiers futurs.

"C'est la panoplie d'éléments qui contribuent à freiner la bonne gouvernance. Au moment où je vous parle, les dossiers de l' année passée ont été affectés à des magistrats qui les traitent. Cette année encore, nous avons des dossiers que nous avons transmis à la justice, et ont été également affectés à des magistrats", a précisé M. Bessin.

Sur les recommandations du rapport de l'année 2008, le contrôleur général d'Etat a indiqué que des dossiers, dont les cas du Haut-commissariat de Koulpélogo et de l'antenne du Centre de contrôle de véhicules automobiles (CCVA) de Bobo-Dioulasso, sont actuellement en cours de traitement au niveau de la justice.

Soulignant que son institution s'efforcera de combattre la mauvaise gouvernance, M. Bessin a aussi expliqué que les dossiers soulevés dans le rapport 2009 ont été également affectés à des magistrats pour traitement.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
Nouvelle baisse de 25 F CFA sur le prix des hydrocarbures au Burkina Le gouvernement burkinabè vient de consentir une nouvelle baisse de 25 F CFA sur le prix du litre à la pompe des hydrocarbures, a-t-on appris mardi, à travers un arrêté conjoint des ministres en charges du commerce et des finances.
Politique et FESPACO se bousculent à la Une des journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè ont abordé ce mardi, des sujets variés, mais dominés par la politique ainsi que le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) dont la 24e édition est en cours.
5,5 milliards de FCFA de la Fondation Bill Gates pour l'agriculture de cinq pays africains Cinq pays africains, dont le Burkina Faso mettront en œuvre le projet ‘’Micro-réforme pour l’entreprenariat agricole et agro-alimentaire en Afrique (MIRA)’’, grâce à une subvention de 5,5 milliards de francs CFA de la Fondation Bill Gates, a appris APA auprès du ministère burkinabè de l’agriculture.
Le FESPACO en vedette dans la presse burkinabè La presse burkinabè a largement commenté, ce lundi, l’actualité relative au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) dont la 24e édition a démarré, il y a deux jours, dans la capitale burkinabè.
FESPACO 2015 : Ouverture du marché international du cinéma La 17è édition du Marché international du cinéma africain (MICA), cadre d’échange entre les acteurs du cinéma, a été officiellement lancé dimanche à Ouagadougou, en marge de la 24è édition du FESPACO, a constaté Xinhua sur place.
Un sexagénaire séropositif abuse de 22 mineures à Ouagadougou (gendarmerie) Un sexagénaire atteint du Sida, a abusé de 22 adolescentes dont l’âge varie entre 13 et 16 ans, a-t-on appris samedi, à travers un communiqué de la gendarmerie nationale.
Le FESPACO et les produits périmés du groupe OBOUF, au menu de la presse burkinabè La presse burkinabè continue de commenter l’affaire concernant les produits périmés du groupe Obouf, saisis par la police, la semaine dernière, sans oublier le Festival panafricain du cinéma et de télévision de Ouagadougou (FESPACO) dont l’ouverture est prévue ce samedi après-midi.
Le FESPACO reçoit des kits de protection contre Ebola Le comité national d' organisation de la 24è biennale du Cinéma africain a reçu des kits de protection et des médicaments contre la maladie à virus Ebola, a appris Xinhua vendredi de sources proches des bénéficiaires.
FESPACO 2015 : Le président burkinabè soutient la diffusion de "Timbuktu" Le président intérimaire du Burkina Faso, Michel Kafando, s'est dit "favorable" à la diffusion du film "Timbuktu" du réalisateur Franco-mauritanien, Abderrahmane Sissako, alors que les rumeurs font état de son retrait de la compétition.
L'affaire de boissons périmées et la rencontre du président du Faso avec les artistes, au menu des quotidiens Les journaux burkinabè ont évoqué ce vendredi, la rencontre du président Michel Kafando avec les acteurs culturels, ainsi que des faits divers, notamment l’affaire des boissons périmées, saisies à Ouagadougou.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous