BETA
Recherche personnalisée
English
Samedi, 21 Avril 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/27/2009 7:31:17 AM ]  -

Maroc - Economie et Finances

Coopération maroco-allemande : 83 millions d'euros accordés au Maroc

LE MATIN

La coopération maroco-allemande vient de franchir vendredi dernier un nouveau palier. En effet, un accord de coopération a été signé par les deux pays octroyant au Maroc un montant de 83.5 millions d'euros.


La cérémonie de signature des prêts et dons relatifs à cet accord s'est déroulée vendredi 24 avril à Rabat en présence de Salaheddine Mezouar, ministre de l'Economie et des Finances, et ULF-Dieter Klemm, ambassadeur de la République Fédérale d'Allemagne à Rabat. Cette signature formalisera donc les résultats des négociations intergouvernementales maroco-allemandes tenues à Bonn les 14 et 15 juillet 2008 au sujet de la coopération financière. Ces négociations ont en effet permis de débloquer une enveloppe de 83,5 millions d'euros répartis en 3 prêts dont deux accordés à l'ONEP pour soutenir le programme national d'assainissement liquide et d'épuration des eaux liquides et le plan d'alimentation en eau potable en milieu rural et un autre, versé à l'ONE pour financer le projet d'aménagement hydroélectrique de Tilougguit. L'accord de coopération a prévu aussi l'octroi d'un don au profit de Jaida pour développer le fonds de refinancement pour la micro-finance. Intervenant lors de la cérémonie de signature de l'accord, M Mezouar s'est félicité des excellents rapports de coopération entre les deux pays qualifiant ainsi l'Allemagne de partenaire fiable et efficace.

Selon lui, cette coopération vient pour accompagner les nouvelles orientations du Royaume qui a passé à une autre vitesse visant à accélérer le développement du pays. Le ministre a néanmoins souligné la nécessité d'un rapprochement économique plus structurel à travers notamment l'engagement d'opérateurs économiques au Maroc. Le chef de département des finances a saisi aussi l'occasion pour appeler au renforcement de l'appui financier allemand apporté au Maroc sous forme de dons et de prêts concessionnels à travers une augmentation substantielle de l'enveloppe et un élargissement de son champ d'intervention en perspective de la prochaine programmation pour la période 2010/2011
Pour l'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne la coopération maroco-allemande peut être considérée comme une tradition marquée par un esprit de confiance mutuelle et d'innovation. Cette tradition a permis selon lui de financer de nombreux projets dans les domaines variés comme l'eau potable, l'assainissement, l'environnement et le développement économique durable. En effet, la coopération maroco-allemande ne date pas d'aujourd'hui.

Depuis 1965, l'Allemagne a mis à la disposition du Royaume, au titre de la coopération financière, une enveloppe globale s'élevant à 1.559 millions d'euros. Les décaissements réalisés sur cette enveloppe, ont atteint, à la fin de2008, 1.292 millions d'euros soit un taux d'utilisation de 83 %. En effet, depuis l'année 2000, quatre enveloppes financières de 110,33 M€, de 86,84 M€, de 98,5 M€, de 90,7 M€ et de 83,5 M€ ont été retenues respectivement au titre de la coopération financière pour les périodes 2000/2009.Par ailleurs, Le groupe bancaire KfW a accordé au Maroc en 2005, une enveloppe supplémentaire de l'ordre de 36,6 M€, ce qui a porté la moyenne de l'aide apportée par l'Allemagne au Maroc, depuis 2000, à 53 millions d'euros par an. Mais outre la coopération financière le Maroc a pu développer avec ce pays européen d'autres formes de coopération notamment celle technique. Financée par des dons, cette coopération se traduit par l'envoi au Maroc d'experts allemands, la formation et la fourniture de matériel et d'équipements pour différents projets.

Notons que depuis le démarrage de cette coopération en 1966, l'Allemagne a investi une enveloppe budgétaire de 265 millions d'euros soit une moyenne d'environ 6,5 millions d'euros par an. « L'Allemagne a mis à la disposition du Maroc une enveloppe de 13 millions d'euros rien que pour l'année 2006/2007. Elle a également mobilisé un budget de 15 millions d'euros pour 2008/2009 sous forme de don» indique Driss Azami Idrissi, chef de la division des relations avec l'Union européenne auprès du ministère des Finances. Le nouveau budget sera déployé selon ce responsable, pour appuyer les très petites, petites et moyennes entreprises (TPE/PME), soutenir la protection de l'environnement, des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique et la lutte contre la désertification.
-------------------------------------------------------------------

Des chiffres à retenir
«Les échanges commerciaux du Maroc avec l'Allemagne ont représenté, sur la période 2003-2007, environ 3,28 % du commerce extérieur, avec un volume moyen des échanges de plus de 12,4 MMDH».
C'est ce qu'a indiqué le chef de la division des relations avec l'Union Européenne dans une déclaration accordée au Matin. Notons que pour l'année 2008, ces échanges ont atteint 18 MMDH, dont 14,8 MMDH à l'import et 3,2 MMDH à l'export, ce qui a fait de l'Allemagne le 8ème fournisseur et le 11ème client du Maroc. Rappelons que les principaux produits importés d'Allemagne sont les chaudières, les machines et appareils divers, les tissus de fibres synthétiques et artificielles, les produits chimiques, les voitures de tourisme, les matières plastiques artificielles et les machines textiles.
Quant aux produits exportés, ils sont divers notamment les vêtements confectionnés,
les articles de bonneterie,
les acides phosphoriques,
les poissons en conserve,
les agrumes, les chaussures et les tapis. Par ailleurs et s'agissant des investissements allemands aux Maroc, il est important de savoir que ces derniers ont atteint en moyenne, sur la période 2003-2007, un volume annuel d'environ 819,98 MDH, soit 2% des investissements et prêts privés reçus par le Maroc au cours de cette période.

Par Yousra Amrani | LE MATIN

 
(LE MATIN)

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 
Les quotidiens sénégalais annoncent une plainte d’Idrissa Seck contre le parrainage La presse quotidienne sénégalaise parue samedi met le focus sur la plainte annoncée par l’opposant Idrissa Seck devant la Cour de justice de la Cedeao contre la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, votée le 19 avril par l’Assemblée nationale.
Politique et économie au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains L'intégrité territoriale du Royaume, la situation du secteur de la santé, les enjeux du Salon International de l'Agriculture au Maroc et la réforme des centres régionaux d'investissement sont les principaux sujets traités par les quotidiens et hebdomadaires marocains de ce samedi.
Ouattara et Bédié font la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national offrent un menu essentiellement composé de sujets en forme de regards croisés entre le président Alassane Ouattara et son ainé et allié Henri Konan Bédié du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) sur fond de polémique sur le parti unifié RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).
Les audiences de Kaboré aux partis politiques au menu de la presse en ligne burkinabè La presse en ligne burkinabè commente ce samedi les concertations entamées, jeudi dernier par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, avec les partis politiques au sujet de la nouvelle constitution du pays et du vote des Burkinabè de l’étranger.
Accord de pêche Maroc-UE, territorialité et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi traitent de divers sujets notamment le démarrage des négociations Maroc-UE sur l’accord de pêche, les enjeux de l'aménagement des espaces pastoraux, les disparités régionales et la valeur globale des joueurs de l’équipe marocaine de football.
L’adoption du parrainage s’impose aux quotidiens sénégalais Le vote d’hier de la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle par l’Assemblée nationale (avec 120 voix pour) est largement commenté par les quotidiens sénégalais parus vendredi.
Henri Konan Bédié en vedette à la Une de la presse ivoirienne Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) Henri Konan Bédié est en vedette à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national, au lendemain de sa sortie médiatique donnant la position de son parti sur les fondamentaux de la création du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti unifié).
Education et politique au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè reçus à APA, ce vendredi matin, commentent la rencontre, la veille, entre le président du Faso et l’opposition politique, tout comme le conseil de cabinet tenu hier au premier ministère, à propos de la fermeture des écoles dans les régions du nord et du Sahel, du fait du terrorisme.
Polémique sur l’aéroport de Douala et finance illicite en couverture des journaux camerounais La folle rumeur sur la prétendue fermeture de l’aéroport international de Douala par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), avec en plat de résistance la fermeture par les autorités d’une officine illégale promettant la fortune aux jeunes, sont au menu des journaux camerounais parus jeudi.
Politique, justice et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires au champ partisan, aux élections pour la présidence de la CGEM, prévues le 22 mai prochain, aux peines alternatives et à la visite d’inspection de la FIFA au Maroc.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous