BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 29 Mai 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/17/2016 12:57:46 PM ]  APANEWS

Cameroun - Sport

Le président de la Ligue de football sera élu le 28 juillet

L’élection à la présidence de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) opposera, le 28 juillet prochain, le sortant Pierre Semengue à Franck Happy, a appris APA de source officielle.



Le deuxième cité, 46 ans et président de l’Union de Douala (D1) depuis 5 ans, a aussitôt démissionné de la vice-présidence de la Ligue «par respect de l'éthique».

Son programme, placé sous le thème «Notre cause», entend notamment assainir l’arbitrage, garantir la qualité du spectacle et le salaire du joueur, rajeunir personnel dirigeant de la discipline et réduire la voilure des charges.

Pour Franck Happy, la LFPC est dans un tel état de délitement qu’elle «mourra dans deux ans si rien n’est fait».

Quant à Pierre Semengue, général d’armée à la retraite aujourd’hui âgé de 81 ans, en poste depuis le 26 juillet 2011 et qui a bénéficié de plusieurs prorogations de mandat, il entend poursuivre l’œuvre d’édification du professionnalisme dans le football local.

Son magistère, note-t-on, aura été marqué par des crises à répétition avec la fédération nationale de la discipline (FECAFOOT) ainsi que de revendications financières et séculaires des clubs débouchant parfois sur des mouvements d’humeur.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CAMEROUN
Les journaux camerounais toujours à fond sur le rapport de la catastrophe ferroviaire d’Eséka Les journaux camerounais parus vendredi, au lendemain d’un jour férié du fait de l’Ascension, sont amplement revenus sur les contours du rapport publié trois jours plus tôt par la présidence de la République et relatif à l’accident ferroviaire du 21 octobre 2016 à Eséka, qui a fait 79 morts et plus de 500 blessés.
Le rapport de l’accident ferroviaire d’Eséka en couverture des journaux camerounais La publication, hier, par la présidence de la République, du rapport d’enquête sur l’accident ferroviaire d’Eséka (Centre), le 21 octobre 2016 et qui avait fait 79 morts et plus de 500 blessés, a particulièrement retenu l’attention des journaux camerounais parus mercredi.
L’insécurité financière en couverture des journaux camerounais Les conclusions pessimistes, rendues la veille par le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) sur les économies de la sous-région, mais aussi d’autres préoccupations financières locales, trônent en bonne place en couverture des journaux camerounais parus mardi.
Économie et politique en couverture des journaux camerounais La remise en cause des projets économiques et sociaux gouvernementaux, dans le cadre du développement mais aussi les avancées politiques sur le front de la crise anglophone, préoccupent les journaux camerounais parus mercredi.
Le mal-être social en couverture des journaux camerounais Du malaise dans l’hôpital public à la session d’examens officiels sous haute tension dans la région du Nord-Ouest, les journaux camerounais parus mardi ont abondamment disserté sur des sujets à caractère social.
Vent de fronde en couverture des journaux camerounais Les journaux camerounais parus lundi se sont appesantis sur le front du boycott de la Fête nationale du 20 mai par plusieurs formations de l’opposition, les enjeux du prochain Conseil supérieur de la magistrature ainsi que le nouvel appel à la grève lancé par le syndicat des médecins du pays.
Les journaux camerounais résolument en mode diversité Financement du football professionnel et des infrastructures, mal-gouvernance et 45ème édition de la Fête nationale auront constitué l’essentiel du menu des journaux camerounais parus jeudi.
La diversité de rigueur en couverture des journaux camerounais De l’appel au boycott de la Fête nationale par le premier parti de l’opposition aux emplois jeunes en passant par l’insécurité et la crise anglophone, les sujets affichés par les journaux camerounais parus mercredi s’inscrivaient dans la diversité.
L’élection de Macron,le social et l’économie en couverture des journaux camerounais L’élection, la veille au soir d’Emmanuel Macro à la tête de la République française, mais aussi des sujets à caractère social et économique trônent en bonne place au menu des journaux camerounais parus lundi.
Economie, politique et crise anglophone en couverture des journaux camerounais Une situation de l’économie en clair-obscur, les couacs du processus de décentralisation et les dernières nouvelles sur le front de la contestation anglophone figurent en bonne place au menu des journaux camerounais parus vendredi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous