BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 18 Décembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/18/2013 11:33:13 AM ]  Magharebia

Mauritanie - Show biz

Un festival de hip-hop pour la stabilité

Des artistes de hip-hop, des rappeurs et des groupes de musique venus du Niger, du Sénégal, de France et d'autres pays encore se produiront à Nouakchott dans le cadre du festival Assalamalekoum annuel.



Ce festival d'une semaine qui débutera le 20 juin vient rappeler chaque année les dangers du terrorisme et de l'extrémisme, a expliqué son directeur Limam Kane.

"Le festival Assalamalekoum permet également de mobiliser les gens contre l'immigration clandestine, de mettre un terme aux conflits religieux et ethniques et d'encourager l'installation dans les régions rurales", a expliqué Kane (également connu sous le pseudonyme de "Monza").

L'artiste américain Kokayi se produira lors d'un concert intitulé "Rap et démocratie", a expliqué le directeur. "En partenariat avec d'autres artistes, il cherchera à lutter contre l'extrémisme au sein de la jeunesse."

Quelque 77 artistes, pour la plupart amateurs, ont participé au troisième tour du premier concours de dépistage de talents, baptisé "Assalamalekoum à la découverte des talents artistiques". Des jeunes d'âges différents ont été retenus parmi eux. Ils présenteront leurs spectacles à la fin de la semaine.

"Toutes les étapes ont été positives, et nous avons réussi à mobiliser de nombreux jeunes venus de différents pays du Sahel pour présenter des spectacles de hip-hop dans une ambiance de concurrence positive", a ajouté Monza. "Certains d'entre eux participeront à des concerts cette semaine et la semaine prochaine, que ce soit dans le cadre du festival Assalamalekoum ou de la Journée mondiale de la musique."

"Au travers de ces activités, nous voulons inciter les jeunes du Sahel, notamment de Mauritanie, à s'impliquer dans la culture", a-t-il ajouté.

"Je suis triste de voir que nos efforts n'ont pas encore dépassé le cadre de Nouakchott, seule ville à avoir répondu à l'appel du festival Assalamalekoum", a-t-il poursuivi.

En signe de remerciement, les organisateurs ont prévu "un festival spécial baptisé 'Alekoum salam' pour exprimer leur gratitude aux jeunes de Nouakchott qui nous ont répondu", a-t-il expliqué.

"Des artistes de hip-hop comme la star marocaine Sultana, le Tunisien Medisa, le groupe français Sniper et la star du rap sénégalais Bogostyle participeront à l'édition de cette année du festival Assalamalekoum et aux activités liées", a expliqué le journaliste Babakr Enjai à Magharebia.

Enjai, chargé des relations du festival avec la presse, a salué le rôle de ce festival dans la découverte de jeunes artistes de hip-hop.

"D'autres occasions seront offertes pour permettre aux jeunes de découvrir leur potentiel au lieu de l'exploiter à des fins négatives, comme la violence et la déviance", a-t-il ajouté.

Les années précédentes, selon Enjai, les organisateurs de ce festival avaient favorisé un discours qui avait "aidé à sensibiliser des milliers de jeunes aux dangers de l'extrémisme et du terrorisme".

"Le festival Assalamalekoum est un évènement que nous attendons chaque année", a déclaré Ibrahim Jallo.

"Nous nous rencontrons lors de ce festival et lors des autres activités, à commencer par le casting des artistes et les soirées musicales", a ajouté son ami Mokhtar Vall. "J'espère devenir une star du hip-hop, comme mes amis qui ont réussi lors du concours de l'année dernière. Je suis venu les voir sur scène."

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 MAURITANIE
Lancement de la campagne agricole 2016 – 2017 en Mauritanie Le coup d’envoi de la campagne agricole 2016 – 2017 en Mauritanie a été donné mercredi dans la région de Rosso par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a-t-on appris de source sure à Nouakchott.
La Mauritanie condamne l'attentat de Médine, en Arabie saoudite Le gouvernement mauritanien a fermement condamné l’attentat suicide qui a eu lieu lundi près de la Mosquée du Prophète Mohamed à Médine, en Arabie saoudite, a-t-on constaté à Nouakchott.
Fin d'une grève de 19 jours dans une mine d'or en Mauritanie Les travailleurs mauritaniens dans la mine d’or de Tasiast, 270 kilomètres au nord-ouest de Nouakchott, ont mis fin samedi à une grève qui avait commencé le 24 mai dernier, a annoncé la société qui exploite ladite mine dans un communiqué.
Obligation de licence pour les orpailleurs de Mauritanie Le gouvernement mauritanien vient de mettre en place une législation régissant la prospection individuelle de l’or, jusque là absente dans le code minier du pays, en dépit de l’existence de riches gisements du métal précieux en cours d’exploitation.
La présidence mauritanienne désigne les membres du Mécanisme national de prévention de la torture La présidence mauritanienne a rendu public mercredi soir à Nouakchott un communiqué annonçant la désignation des membres du Mécanisme national de prévention de la torture (MNP).
Plus de 19 millions de dollars, don de la Banque mondiale à la Mauritanie La Banque mondiale a accordé à la Mauritanie un don de plus de 19 millions de dollars visant à financer un certain nombre de projets dans divers domaines, a annoncé le ministère de l’économie et des finances mauritanien.
Un émissaire du président tunisien reçu à Nouakchott Le ministre des Affaires étrangères tunisien, Khemaies Jhinaoui, s’est entretenu jeudi à Nouakchott avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz à qui il a remis un message de son homologue tunisien, Béji Caïd Essebsi, a-t-on constaté à Nouakchott.
52 millions dollars du Fonds monétaire arabe à la Mauritanie Le Fonds monétaire arabe (FMA) a accordé à la Mauritanie un prêt de 12,34 millions de dinars arabes unité de comptes, soit l'équivalent de 52 millions de dollars, pour l’aider à faire face aux conséquences de la chute des entrées des exportations du pays en produits miniers.
Incinération de grosses quantités de drogue et de produits illicites en Mauritanie Les autorités mauritaniennes ont procédé samedi à l’incinération de quelque 250 kilogrammes de drogue, toutes catégories confondues, et 921 boites et bouteilles de vin et autres produits psychotropes illicites, a-t-on appris de source sure à Nouakchott.
Lancement de la revue du portefeuille des projets Banque mondiale en Mauritanie La revue du portefeuille des projets et programmes financés par la Banque mondiale en Mauritanie a été lancée vendredi à Nouakchott sous la présidence conjointe du ministre de l'économie et des finances mauritanien, Moctar Ould Djay, et du représentant de la Banque en Mauritanie, Gaston Sorgho.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous