BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 16 Aout 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/14/2014 6:15:19 PM ]  Magharebia

Maroc - Show biz

Le rappeur Muslim délivre son "Message" à la jeunesse

Mohamed Mezouri, connu sous son pseudonyme de "Muslim", est célèbre pour ses chansons sur les véritables problèmes qui affectent la vie des jeunes. Ce natif de Tanger encourage la jeunesse à s'accrocher à l'espoir et à la confiance en soi, même face aux difficultés.


Magharebia a rencontré cet artiste à Casablanca pour parler de son "Message".

Magharebia : Qu'est-ce qui vous a amené au rap ?

Muslim : Au départ, ce n'était qu'un passe-temps destiné à combler un vide, mais ce genre musical a progressivement grandi jusqu'à devenir un modèle de vie et une immense responsabilité.

Grâce à un travail sans relâche et au soutien de nombreux amis, et grâce aussi à la confiance des fans envers ce que je proposais, nous avons pu connaître le succès.

Magharebia : Votre nouvel album s'intitule "Le Message". Pourquoi ?

Muslim : Mon message est très clair : il appelle à se révolter contre tout ce qui est négatif dans nos vie, ou contre tout ce qui a un impact psychologique négatif sur nous.

Ce message appelle à être optimiste, fort et à tenter toutes les approches pour résoudre les problèmes.

Magharebia : Comment vous est venue l'idée de vous surnommer "Muslim" ?

Muslim : En fait, le choix de ce nom a été le fruit du hasard, à mes débuts en 1995-1996, mais je l'ai gardé, et j'en suis fier. J'ai pensé qu'il reflétait mon identité. C'est aussi un nom distinctif, extraordinaire et original.

Magharebia : Quels sont les meilleurs et les pires traits des jeunes ?

Muslim : …Ils possèdent un potentiel créatif très fort, ce qui fait leur force. Ils sont très talentueux, ce que nous remarquons dans ces émissions de découvertes de talents où ils s'imposent, ou, au moins, où ils sont reconnus et applaudis quand ils ne gagnent pas. Ces jeunes ont besoin de quelqu'un pour les aider…

Je pense que leur faiblesse réside dans leur désespoir ou leur pessimisme face à un problème.

Magharebia : Pourquoi les jeunes sont-ils autant attirés par vos chansons ?

Muslim : …Lorsque nous partageons sincèrement nos sentiments avec les autres, nous sommes plus proches d'eux. Cela veut dire que si nous ne parvenons pas à nous convaincre nous-mêmes, nous ne sommes pas en mesure de convaincre les autres et nous ne pouvons atteindre leurs cœurs. Tout cela est bien compris et constitue la base de tout.

Grâce à Dieu, j'ai pu proposer un art engagé qui respecte les valeurs morales avec lesquelles nous avons grandi dans la société marocaine.

Magharebia : Êtes-vous partisan de la diversité culturelle ?

Muslim : Totalement. Sans quoi, je n'aurais pu devenir un rappeur. Nous avons importé cet art des Etats-Unis. Je respecte toutes les religions et je crois en toutes les cultures et en tous les genres musicaux, dès lors qu'ils n'impliquent ni vulgarité ni décadence morale.

Je crois à la liberté personnelle, dès lors qu'elle n'affecte pas les croyances et les idées des autres...

Magharebia : Quels sont vos projets actuels ?

Muslim : Nous préparons une tournée pour cet été, après quoi nous commencerons à travailler sur le tournage des autres clips vidéos de cet album, que, je l'espère, mes fans aimeront et dans lequel ils se reconnaîtront.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 MAROC
Economie, politique et social au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment la note de cadrage du projet de loi de finances 2019, le rapport de l’ONU sur le nombre de combattants marocains dans les rangs de Daech, les dispositions prises pour faire face aux intermédiaires de vente de moutons et les sanctions imposées aux sites électroniques qui ne se conforment pas à la législation.
Politique, social et migration au menu des quotidiens marocains L'intégrité territoriale du Royaume, la question de la migration et la violence dans les hôpitaux publics sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.
Politique, migration et Aid Al Adha au menu des quotidiens marocains La question du Sahara, la migration, les préparatifs de l'Aïd Al Adha et la Supercoupe d’Espagne entre le FC Barcelone et le FC Séville qui se déroulera à Tanger, sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce samedi.
Politique, social et tourisme au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi se focalisent sur nombre de sujets notamment la question du Sahara, la réforme des régimes de retraite et la situation du secteur touristique.
Projet de loi de finances, régionalisation et tourisme au menu des quotidiens marocains Le projet de loi de finances pour 2019, la régionalisation avancée et le secteur touristique sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce jeudi.
Menu diversifié à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi consacrent de larges commentaires à la situation du secteur touristique, à la question de l'investissement, au dialogue social et au secteur de l’enseignement privé.
La logistique et l’identification du cheptel au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains paris ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment la Stratégie nationale pour le développement de la logistique, les enjeux de l'identification du cheptel et la création d’une commission parlementaire mixte maroco-kényane.
Politique et tourisme au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi se focalisent sur nombre de sujets dont la mise en application de la loi et l'action du gouvernement et la situation du secteur touristique.
L’actualité économique à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce samedi s’intéressent à des sujets d’ordre économique notamment la diminution du taux de chômage, le flux des investissements Directs étrangers et l’appréciation de la monnaie marocaine contre les devises étrangères.
Le limogeage du ministre des Finances commentée par la presse marocaine Les quotidiens marocains parus ce vendredi commentent en long et en large le limogeage du ministre de l'Economie et des finances, Mohammed Boussaid.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous