BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 17 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 12/21/2015 12:00:10 PM ]  APANEWS

Côte d'Ivoire - Show biz

Musique: Zouglou Makers assure le "show" au palais de la culture d'Abidjan

Le groupe musical ivoirien Zouglou Makers qui vient d’être désigné "zouglou d’Or 2015" et "meilleur groupe Zouglou 2015" a relevé, dimanche, le défi de la mobilisation du Palais de la culture de Treichville (Sud d'Abidjan) où il a enflammé plusieurs milliers de fans.



Les amateurs de Zouglou (un rythme musical urbain ivoirien) de tout âge ont, vibré au rythme de ce groupe durant plus de deux heures d'horloge.

Dans les environs du palais de la culture, des amateurs de zouglou qui arboraient des t-shirts à l'effigie du concert, lancent: "c'est ça qui va tuer", quand d'autres portaient fièrement des habits avec les inscriptions de certains noms des membres du groupe.

Pour la sécurité, quatre barrages devraient être franchis avant d'avoir accès à la salle. Dans tous ces « checks-point », la consigne demeure la même .Tout le monde est fouillé, les tickets et les brassards contrôlés, un scanner est installé à la dernière entrée .Les spectateurs essayent de respecter les consignes mais l'impatience se fait sentir par endroits. Les rangs sont longs et le soleil de cette période d'harmattan est éprouvant.

A 15h30, heure locale et Gmt, la salle Anoumabo de 4000 places est pleine. Les « zouglouphiles » continuent d'arriver. La salle est surchauffée et peu après, le public réclame en cœur « on veut zouglou » aux environs de 17 heures afin de faire fléchir la régie qui proposait sur les deux écrans géants installés sur le podium des archives du Festival des musiques urbaines d'Anoumanbo (FEMUA) avec des artistes français et autres en attraction.

Face à la non prise en compte de leur requête, les spectateurs décident de se faire plaisir en entonnant les titres phares des zouglou Makers, les hôtes du jour.
La première partie est assurée par plusieurs artistes notamment tonton Zela avec son célèbre titre « je roule cadeau », Melissa, Magic diesel, les leaders, Akobo poussière. Ces artistes vibrent avec le public. Dans cette ambiance plusieurs personnalités font leur entrée dans la salle de spectacle. Parmi elles, la présidente de l'ONG Servir, l'ex-première Dame ivoirienne, Henriette Konan Bedié.

Les ministres de la culture et de la francophonie, Maurice Bandaman, son collègue en charge des sports, et par ailleurs Maire de Treichville (Albert Amichia), Paulin Danho Claude (Maire d'Attecoubé) et Pr Mariatou Koné, Directrice du Programme national de cohésion sociale (PNCS) étaient également de la partie.

A 18 h 30 le maître de cérémonie, Isaac Dosso annonce les couleurs. Le décompte annonçant le début effectif du concert part de 10 à 0. Zouglou Markers monte sur scène avec des ovations nourris des mélomanes .Le show commence et dure environ deux heures . Le groupe propose des titres de son futur album et passe en revue le premier album . Le public en phase avec le groupe "libère" aux sonorités de la révélation "Zougloutique".

La solidarité des paires faiseurs de Zouglou a été de mise à travers Konty, Petit Denis ,les Patrons fort ovationnés .« La Côte d'Ivoire est fière du Zouglou. C'est une musique nationale qui fait la fierté de notre pays » a lancé le ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Bandama.

Pari réussi pour l'équipe de Gaou production pilotée par A'Salfo du groupe Magic System, organisatrice de cet événement et le meilleur groupe Zouglou 2015 qui a assuré.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CÔTE D'IVOIRE
Le DG des impôts et l’ex- ministre Lida Kouassi en vedette à la Une des journaux ivoiriens Le Directeur général des impôts, Ouattara Sié Abou, 24 heures après sa sortie médiatique sur l’annexe fiscale 2018 ainsi que l’ancien ministre de la Défense de l’ex-président Laurent Gbagbo, Lida Kouassi dont le procès vient de s’ouvrir à la Cour d’Assises d’Abidjan pour ‘’complot contre l’autorité de l’Etat’’ sont en vedette à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.
Séminaire gouvernemental, drame d’Attécoubé, Bédié et Gbagbo à la Une des journaux ivoiriens Le séminaire gouvernemental, le drame d’Attécoubé dont le bilan fait état de 6 personnes calcinées dans un incendie ainsi que les ex-présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens, parus, mardi, sur l’ensemble du territoire national.
Nécrologie, politique et justice à la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens, parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national offrent un menu diversifié allant de la nécrologie avec l’annonce du décès du député-maire de Grand-Lahou à la politique en passant par la Cour pénale internationale (CPI) à la Haye où reprend dans 48 heures le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Blé Goudé.
Justice, économie et sport à la Une de la presse ivoirienne La presse ivoirienne parue , samedi , affiche un menu diversifié , allant des faits de justice avec la condamnation du fils de Laurent Gbagbo au sport avec la crise au sein de la Fédération ivoirienne de Football (FIF) en passant par l’annexe fiscale 2018 .
Les événements de Bouaké monopolisent la Une des journaux ivoiriens Les événements de Bouaké monopolisent la Une des journaux quotidiens ivoiriens, parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national, 48 heures après le pilonnage de la base du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) de cette deuxième ville du pays par un groupe de soldats en disgrâce avec une faction de cette compagnie mixte de lutte contre le grand banditisme.
Les échanges de tirs entre CCDO et militaires à Bouaké font la Une des journaux ivoiriens Les échanges de tirs de mardi soir à Bouaké (Centre-Nord) entre soldats ennemis du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) et des militaires après les affrontements de vendredi dernier ayant fait un mort et un blessé par balle, font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.
Les échanges de tirs de Bouaké toujours à la Une des journaux ivoiriens Les échanges de tirs de vendredi dernier à Bouaké (Centre-Nord) entre un équipage du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) et des soldats du Bataillon d'artillerie sol-sol (BASS) de la 3è région militaire dont le bilan fait état d’un soldat tué et d’un autre blessé par balle continuent d’alimenter la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national.
Les tirs entendus à Bouaké et la réunion du RDR à la Une de la presse ivoirienne Les tirs entendus dans une caserne militaire à Bouaké (centre ivoirien) et la première réunion du Comité de direction du Rassemblement des républicains (RDR) sont les principaux sujets qui dominent la Une de la presse ivoirienne parue, samedi.
Politique, armée et sécurité à la Une de la presse ivoirienne La presse ivoirienne parue, vendredi, aborde la présentation des vœux de nouvel an des différents corps constitués au chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara où il a été question des futures échéances électorales, de la réconciliation et du pardon de l’armée.
L'accident de la circulation d’Adiaké à la Une de la presse ivoirienne L'accident de la circulation qui a fait quatorze morts et plusieurs blessés à Adiaké, dans le Sud du pays fait la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous