BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 18 Novembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 12/21/2015 12:00:10 PM ]  APANEWS

Côte d'Ivoire - Show biz

Musique: Zouglou Makers assure le "show" au palais de la culture d'Abidjan

Le groupe musical ivoirien Zouglou Makers qui vient d’être désigné "zouglou d’Or 2015" et "meilleur groupe Zouglou 2015" a relevé, dimanche, le défi de la mobilisation du Palais de la culture de Treichville (Sud d'Abidjan) où il a enflammé plusieurs milliers de fans.



Les amateurs de Zouglou (un rythme musical urbain ivoirien) de tout âge ont, vibré au rythme de ce groupe durant plus de deux heures d'horloge.

Dans les environs du palais de la culture, des amateurs de zouglou qui arboraient des t-shirts à l'effigie du concert, lancent: "c'est ça qui va tuer", quand d'autres portaient fièrement des habits avec les inscriptions de certains noms des membres du groupe.

Pour la sécurité, quatre barrages devraient être franchis avant d'avoir accès à la salle. Dans tous ces « checks-point », la consigne demeure la même .Tout le monde est fouillé, les tickets et les brassards contrôlés, un scanner est installé à la dernière entrée .Les spectateurs essayent de respecter les consignes mais l'impatience se fait sentir par endroits. Les rangs sont longs et le soleil de cette période d'harmattan est éprouvant.

A 15h30, heure locale et Gmt, la salle Anoumabo de 4000 places est pleine. Les « zouglouphiles » continuent d'arriver. La salle est surchauffée et peu après, le public réclame en cœur « on veut zouglou » aux environs de 17 heures afin de faire fléchir la régie qui proposait sur les deux écrans géants installés sur le podium des archives du Festival des musiques urbaines d'Anoumanbo (FEMUA) avec des artistes français et autres en attraction.

Face à la non prise en compte de leur requête, les spectateurs décident de se faire plaisir en entonnant les titres phares des zouglou Makers, les hôtes du jour.
La première partie est assurée par plusieurs artistes notamment tonton Zela avec son célèbre titre « je roule cadeau », Melissa, Magic diesel, les leaders, Akobo poussière. Ces artistes vibrent avec le public. Dans cette ambiance plusieurs personnalités font leur entrée dans la salle de spectacle. Parmi elles, la présidente de l'ONG Servir, l'ex-première Dame ivoirienne, Henriette Konan Bedié.

Les ministres de la culture et de la francophonie, Maurice Bandaman, son collègue en charge des sports, et par ailleurs Maire de Treichville (Albert Amichia), Paulin Danho Claude (Maire d'Attecoubé) et Pr Mariatou Koné, Directrice du Programme national de cohésion sociale (PNCS) étaient également de la partie.

A 18 h 30 le maître de cérémonie, Isaac Dosso annonce les couleurs. Le décompte annonçant le début effectif du concert part de 10 à 0. Zouglou Markers monte sur scène avec des ovations nourris des mélomanes .Le show commence et dure environ deux heures . Le groupe propose des titres de son futur album et passe en revue le premier album . Le public en phase avec le groupe "libère" aux sonorités de la révélation "Zougloutique".

La solidarité des paires faiseurs de Zouglou a été de mise à travers Konty, Petit Denis ,les Patrons fort ovationnés .« La Côte d'Ivoire est fière du Zouglou. C'est une musique nationale qui fait la fierté de notre pays » a lancé le ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Bandama.

Pari réussi pour l'équipe de Gaou production pilotée par A'Salfo du groupe Magic System, organisatrice de cet événement et le meilleur groupe Zouglou 2015 qui a assuré.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CÔTE D'IVOIRE
Nécrologie, politique et justice se côtoient à la une des journaux ivoiriens La politique nationale et le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) se côtoient à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national.
Politique et nécrologie font la Une des journaux ivoiriens Le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI), le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) ainsi que l’arrivée à Abidjan de la dépouille du père du ministre d’Etat, ministre de la défense Hamed Bakayoko font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.
La grève des agents de santé toujours à la Une des journaux ivoiriens Déclenchée lundi dernier par la Coordination des centrales syndicales du secteur de la santé (Coordisante), la grève des agents de santé continue d’occuper la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national.
Menu diversifié à la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble sur l’ensemble du territoire national offrent un menu diversifié allant des faits de société à la politique en passant par l’économie.
Kobenan Adjoumani en vedette à la Une des journaux ivoiriens Le porte-parole du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), Etienne Kobenan Kouassi Adjoumani est en vedette à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national, au lendemain de sa conférence de presse où il a fait un tour d’horizon sur la situation sociopolitique du pays.
Le décès d’Abou Drahamane Sangaré et la grève dans les hôpitaux à la Une des journaux ivoiriens Décédé, samedi dernier à l’âge de 72 ans des suites d’un cancer de la prostate, le président par intérim de la tendance « Gbagbo ou rien » du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Abou Drahamane Sangaré ainsi que la grève des agents de santé font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mardi, sur l’ensemble du territoire national.
Abou Drahamane Sangaré monopolise la Une des journaux. Décédé, samedi, à Abidjan à l’âge de 72 ans, le président par intérim de la tendance « Gbagbo ou rien » du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Abou Drahamane Sangaré monopolise la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national.
Les avocats français du PDCI en vedette à la Une des journaux ivoiriens Recrutés par le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) pour le défendre devant la Cour suprême dans le cadre du contentieux électoral né des locales du 13 octobre dernier, les avocats français Emmanuel Marsigny et Romain Dupeyré sont en vedette à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national.
Economie et politique se partagent la Une des journaux ivoiriens L’économie et la politique se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national.
Le PDCI-RDA monopolise la Une des journaux ivoiriens Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) monopolise la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national, au lendemain de la conférence de presse animée par son secrétaire exécutif, chargé de l’information, de la communication et de la propagande, Jean-Louis Billon et de l’interpellation de Georges Ezaley, son candidat aux dernières municipales à Grand-Bassam.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous