BETA
Recherche personnalisée
English
Samedi, 18 Novembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/28/2015 10:43:55 PM ]  APANEWS

Cameroun - Humanitaire

Des ONG dénoncent le détournement de l ' aide humanitaire dans les camps de réfugiés de Tindouf

Une vingtaine d’Organisation non gouvernementales et d’associations œuvrant pour la paix, la stabilité, la bonne gouvernance et la démocratie en Afrique réunies samedi dans la métropole économique camerounaise, ont unanimement condamné le détournement de l’aide humanitaire dans les camps de Tindouf (Algérie).


Dans une démarche consensuelle dénommée « déclaration de Douala II », ces ONG se basent entre autres, sur les informations données par l'Office européen de lutte anti fraude (OLAF) sur le « détournement financier, de biens alimentaires et non alimentaires destinés aux réfugiés des camps de Tindouf ».

Aussi, déplorons-nous, outre les détournements financiers, « les dons en nature, les médicaments et les biens d'équipements sont vendus à travers les filières dans le sud algérien, en Mauritanie et au nord du Mali ».

Par conséquent, « nous lançons un vibrant appel à la communauté internationale, en particulier à l'Union européenne et à tous les acteurs investis de ce pouvoir à enregistrer et à recenser les populations des camps de Tindouf afin de quantifier l'aide réelle à allouer ».

Ces ONG et associations sous la coordination du Groupe de recherche sur le parlementarisme et la démocratie en Afrique (GREPDA) dirigé par l'universitaire Manassé Aboya Endong, invitent la communauté internationale à « conditionner l'assistance à l'assurance que les donateurs et les institutions humanitaires puissent circuler librement dans les camps ».

De même elles ont insisté que le contrôle soit assuré tout le long du circuit de distribution de l'aide et exigent l'audit complet du Croissant rouge algérien incriminé dans ces détournements et que les personnes reconnues coupables de malversations soient exclues du circuit de distribution et répondent de leurs actes devant la justice.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CAMEROUN
Vent de sinistrose en couverture des journaux camerounais L’incendie, la veille au soir du bâtiment abritant l’Assemblée nationale à Yaoundé, la capitale du pays, mais aussi l’annulation spectaculaire, par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (MINFOPRA), Michel Ange Angouing, des admissibilités aux concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), faisaient les choux gras des journaux camerounais parus vendredi.
La politique et l’économie s’adjugent les faveurs de la presse camerounaise La rentrée mouvementée, la veille, du Parlement en session budgétaire, dans un contexte de crise anglophone aiguë, mais également des sujets à caractère économie, ont meublé les colonnes des journaux camerounais parus mercredi.
L’économie et le front de la crise anglophone font les choux gras de la presse camerounaise Des sujets à connotation économique, avec pour point d’orgue la session budgétaire du Parlement mais également la croisade contre les sécessionnistes contre qui le gouvernement vient de déclarer la guerre dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, faisaient quasiment l’unanimité des sujets abordés par les journaux camerounais parus mardi.
La politique et l’économie en couverture des journaux camerounais Les inquiétudes qui continuent de monter en même temps que la violence armée dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais également des sujets à connotation économique, constituaient l’essentiel des préoccupations des journaux camerounais parus vendredi.
La brusque montée de tension en régions anglophones préoccupe les journaux camerounais Les récentes attaques armées, attribuées à des activistes de la sécession des zones anglophones du pays et qui ont déjà coûté la vie à 5 personnes au moins, s’affichent en couverture des journaux camerounais parus jeudi.
Les journaux camerounais parus mercredi se sont majoritairement penchés sur des à caractère économique nationale et sous-régionale, sans toutefois s’éloigner des préoccupations politique interne de l’ Les journaux camerounais parus mercredi se sont majoritairement penchés sur des à caractère économique nationale et sous-régionale, sans toutefois s’éloigner des préoccupations politique interne de l’heure.
La politique se paie les couvertures des journaux camerounais Très peu de journaux camerounais, parus mardi, ont échappé à la tentation du bilan de la célébration, à travers le pays, la veille, des 35 ans de pouvoir de Paul Biya à la magistrature suprême.
Les 35 ans de pouvoir de Paul Biya en couverture des journaux camerounais Chacun avec ses mots, les journaux camerounais parus lundi ont réservé de larges espaces à la célébration, le même jour, des 35 ans de Paul Biya à la tête du pays.
Un triple infanticide émeut les journaux camerounais L’assassinat, mercredi par un père de famille, de ses trois enfants dans la capitale du pays, Yaoundé, s’affichait en lettres de sang en couverture des journaux camerounais parus vendredi, juste à côté d’autres titres à caractère sociopolitique.
La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais La politique, l’économie et l’intégration sous-régionale constituaient les principaux sujets traités par les journaux camerounais parus jeudi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous