BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 21 Novembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/25/2014 9:06:16 PM ]  XINHUANET

Tunisie - Culture

Tunisie-France-Allemagne: une visite conjointe pour la confiance et la mobilisation

Les deux ministres des Affaires étrangères français Laurent Fabius et allemand Frank-Walter Steinmeier ont tenu vendredi une conférence conjointe en présence de leur homologue tunisien Mongi Hamdi pour ainsi clôturer leur visite de deux jours en Tunisie.


Une visite qui pourrait être placée sous le signe "confiance et mobilisation", comme métamorphosée par le chef de diplomatie française Laurent Fabius.

"Faire confiance en la Tunisie se traduit à travers une série de réalisations particulièrement le fait de réussir là où plusieurs pays du printemps arabe ont échoué, la promulgation d'une Constitution progressiste et l'approche des élections générales, en l'occurrence", a souligné M. Fabius.

Une confiance, a-t-il ajouté, se manifeste via le traitement du dossier sécuritaire local et régional en relation principalement avec la "situation explosive" en Libye. Les deux ministres européens ont salué dans ce sens l'initiative tunisienne d'organiser un certain "dialogue national libyen".

S'arrêtant sur l'apport financier de son pays envers la Tunisie, Laurent Fabius a rappelé que les dettes tunisiennes s'élèvent à 600 millions d'euros, lesquelles seront converties en projets de développement.

De retour sur la visite du président François Hollande en Tunisie, M. Fabius a annoncé l'accélération de l'injection d'une aide promise par le chef d'Etat français estimée à 500 millions d'euros répartis en 160 millions d'euros de don et 340 millions d'euros sous forme de prêts.

D'après le responsable français, quelques 1.300 entreprises françaises sont installées en Tunisie favorisant 125.000 emplois. "L'administration française, a-t-il insisté, encourage l'investissement en Tunisie puisqu'il n'est autre qu'un investissement dans la démocratie".

Laurent Fabius a également évoqué des négociations avancés avec le ministère tunisien de la Défense portant sur des aides françaises dont des avions militaires pour appuyer les stratégies sécuritaires tunisiennes face au terrorisme.

Pour sa part, le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a fait savoir que la visite conjointe en Tunisie était programmée "sans aucune hésitation".

"On est ici pour vous exprimer notre respect et notre confiance", s'est adressé le ministre allemand au peuple tunisien. Et d'ajouter que l'Allemagne n'épargnera aucun effort pour contribuer au changement en Tunisie.

Les deux chefs de diplomaties européens ont annoncé à l'occasion que le Chef du gouvernement tunisien Mahdi Jomaa sera attendu respectivement à Paris la semaine prochaine et à Berlin en juin prochain.

Sur le plan régional, Laurent Fabius a évoqué le récent kidnapping de deux diplomates tunisiens à Tripoli en Libye par des extrémistes religieux réclamant en contrepartie la libération de prisonniers libyens détenus en Tunisie impliqués dans des actes terroristes.

Il a réaffirmé dans ce cadre l'engagement de la France à mettre à la disposition des autorités tunisiennes tout apport financier nécessaire ainsi que son expérience en la matière.

Sur cette question, le ministre tunisien des Affaires étrangères Mongi Hamdi a rassuré que ce dossier connaîtrait de nouveaux développements devant être divulgués à l'opinion publique tunisienne en début de la semaine prochaine.

Vendredi dans la journée, les deux responsables européens se sont rendus au site du projet du Réseau ferroviaire rapide (RFR) de Tunis. Un projet soutenu par la France, l'Allemagne outre des institutions financières et de développement européennes.

Il s'agit de la réalisation de cinq lignes ferroviaires étendues sur 86 kilomètres d'une capacité de 600.000 passagers quotidiennement pour un coût initial d'environ 1,5 milliards d'euros. La mise en service de ces lignes est prévue pour l'année 2017.

Selon le chef de la diplomatie tunisienne Mongi Hamdi, cette visite "se veut un signal fort émis par la France et l'Allemagne reconnaissant l'élan quantitatif réussi par la Tunisie suffisant pour mettre l'édifice de relations stratégiques développées". Fin

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 TUNISIE
Basket : Chute d’entrée de la Tunisie au TQO de Turin La sélection masculine de basket-ball de Tunisie a raté son entrée en lice au Tournoi de qualification olympique (TQO) de Turin, en Italie, en s’inclinant face au pays hôte, l’Italie, sur le score de 41 à 68, lundi.
Baisse des avoirs nets en devises de la Banque Centrale de Tunisie en juin 2016 Les avoirs nets en devises de la Banque centrale de Tunisie ont connu une baisse de 1,478 milliard de dinars (environ 665,145 millions de dollars) à la date du 10 juin 2016, a appris mardi APA auprès de cet institut d’émission basé à Tunis.
Libye: la Tunisie décide de rouvrir ses représentations diplomatiques à Tripoli La Tunisie a annoncé, lundi, sa décision de rouvrir son ambassade et son consulat à Tripoli, suite au transfert du Conseil présidentiel du gouvernement d'union nationale dans la capitale libyenne.
La Tunisie au CHAN 2016 sans son sélectionneur Kasperczak L’équipe nationale locale de la Tunisie va disputer la phase finale de la 4e édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), qui débute samedi au Rwanda, sans son entraîneur, le Franco-Polonais Henry Kasperczak, opéré dimanche à Monastir de la vésicule biliaire à la suite d’un malaise, informent les média locaux.
La Tunisie se dit déçue de l'échec de la communauté internationale à soutenir son économie La Tunisie est déçue quant à l'échec de la communauté internationale à honorer ses promesses pour soutenir l'économie tunisienne, s'est exprimé mardi le ministre tunisien des Finances Slim Chaker dans le cadre d'une rencontre médiatique internationale sur l'investissement au Moyen-Orient.
La Tunisie au cinquième rang des pays africains au titre d'attractivité des investissements La Tunisie occupe la cinquième position sur le classement des pays africains les plus attractifs pour les investissements, a rapporté lundi la presse locale citant le Rand Merchant Bank, une banque sud-africaine.
La Tunisie est sur la mauvaise voie, selon environ 60% de la population (sondage) Plus de 61% des Tunisiens pensent que leur pays est sur les mauvais rails, a annoncé mardi Sigma Conseils, l'un des principaux bureaux de sondages en Tunisie.
Le budget de l'Etat à 3,8% du PIB, selon la première mouture de la loi des finances 2016 Mis à part la privatisation et les dons, le budget de l'Etat tunisien pour l'an prochain serait de l'ordre de 3,8% du PIB du pays, contre 4,4% escomptés pour 2015 et 4,9% enregistrés en 2014, selon la première mouture du projet de la loi des finances 2016.
Deux soldats tués et trois autres blessés lors d'un affrontement avec des terroristes Deux soldats ont été tués et trois autres blessés suite à un échange de tirs nourris avec des terroristes dans la montagne Samama (dans la province tunisienne de Kasserine, au nord-ouest du pays), selon des médias citant le porte-parole du ministère de la Défense Belhassen Oueslati.
Le Prix Nobel de la paix 2015 accordé au quartette parrain du dialogue national La fondation norvégienne Prix Nobel de la paix a accordé, vendredi à Oslo, ce prix pour l'année 2015 au quartette ayant parrainé le dialogue national en Tunisie pour sa pertinente contribution dans l'établissement des prémices d'une démocratie pluraliste suite à la révolution de janvier 2015.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous