BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 20 Avril 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 11/13/2017 12:21:31 PM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Les quotidiens sénégalais présentent des unes variées mettant la politique en exergue

Les quotidiens sénégalais présentent des unes variées avec la politique mettant en exergue une comparaison historique sur l’immunité parlementaire de Khalifa Sall et les retrouvailles supposées entre les présidents Wade et Sall.


« Le retour de bâton » titre le quotidien Enquête qui fait une étude comparée entre deux levées d’immunité parlementaire : celle survenue en 1993 concernant le député Mody Sy arrêté dans le cadre de l’assassinat de maitre Babacar Sèye et le cas de Khalifa Sall.

« Le régime socialiste disait qu’il (Mody Sy) a été arrêté avant l’installation de l’Assemblée nationale. Khalifa Sall, alors ministre en charge des Relations avec l’Assemblée, avait mené l’affaire », écrit le journal.

Evoquant les retrouvailles supposées entre le président Macky Sall et son prédécesseur, le quotidien Vox Populi titre : « Babacar Gaye ferme la porte ».

Le porte-parole du Parti démocratique sénégalais (PDS, d’Abdoulaye Wade) fait remarquer à ce propos qu’ »il y a trop de spéculations, cette problématique ne fait pas partie de notre agenda 2017-2019 ».

Il poursuit en faisant remarquer que « si le camp d’en face se sent mal à l’aise dans sa gouvernance démocratique, il n’est pas de notre responsabilité de le tirer d’affaire ».

Parlant du dialogue politique, M. Gaye récuse déjà le ministre de l’Intérieur en déclarant : « Aly Ngouille Ndiaye ne peut pas être un interlocuteur crédible pour l’opposition ».

Comme pour répondre au PDS, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, fait remarquer que « la perspective du dialogue ne saurait se confondre à des retrouvailles libérales ».

Il semble mesure les écueils dressés sur le chemin de ce dialogue en s’offusquant du fait que « Me Wade ne rate jamais une occasion pour s’attaquer au Président Macky Sall qui, jusqu’à présent, a eu l’élégance de ne pas répondre aux coups bas qu’il lui donne ».

« Me Wade est un homme rusé qui marche à visage caché, alors que le président Macky Sall est un homme sincère, entier et sans rancœur ».

Il poursuit en déclarant que « Me Wade est aveuglé par sa seule et unique obsession qui est de placer son fils Karim Wade à la tête du Sénégal, quel que soit le moyen ou l’artifice par lequel [il doit] passer pour arriver à ce dessein.

La qualification des Lions à la coupe du monde Russie 2018 n’a pas encore quitté l’actualité si l’on en juge par la une de l’Observateur qui fait une « immersion dans l’avion des Lions » qui propose un reportage inédit dans les airs entre Polokwane et Dakar ».

Dans le même journal, le coach Aliou Cissé déclare : "Un autre France-Sénégal en Russie, pourquoi pas ?"

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
L’adoption du parrainage s’impose aux quotidiens sénégalais Le vote d’hier de la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle par l’Assemblée nationale (avec 120 voix pour) est largement commenté par les quotidiens sénégalais parus vendredi.
La révolte contre le parrainage fait les choux gras des quotidiens sénégalais Les divergences autour du projet de loi sur le parrainage des candidatures aux élections, dont le vote est prévu ce matin à l’Assemblée nationale, mais avec des manifestations en vue, font la Une des quotidiens sénégalais parus jeudi.
Les quotidiens sénégalais à fond sur la « veillée d’armes » autour du parrainage La presse quotidienne sénégalaise parue mercredi se focalise sur les combats en vue du vote par les députés, ce 19 avril 2018, du projet de loi sur le parrainage des candidatures aux élections.
La politique règne à la Une des quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise reçue mardi à APA accorde un traitement de faveur aux sujets politiques.
La sortie de l’ancien Pm Aminata Touré sur le parrainage à la Une au Sénégal Les divergences suscitées par la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, qui devra obliger chaque candidat à collecteur 1% de signatures des électeurs, alimentent toujours les quotidiens sénégalais parus lundi, insistant ainsi sur la sortie de l’ancien Premier ministre, Aminata Touré.
Le parrainage toujours en exergue dans les quotidiens sénégalais Les quotidiens sénégalais parus samedi mettent toujours le focus sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, insistant sur les contestations qu’elle soulève de la part de l’opposition et de la société civile.
La répression d’une marche d’enseignants et le parrainage résument l’actualité sénégalaise Les quotidiens sénégalais reçus vendredi à APA mettent en exergue divers sujets, dont la répression hier d’une marche interdite des enseignants à Ziguinchor (Sud).
Les quotidiens sénégalais à fond sur le procès de l’imam Ndao pour terrorisme Le procès de l’imam Alioune Badara Ndao et Cie, jugés pour des affaires liées au terrorisme, continue de faire les choux gras des quotidiens sénégalais parus jeudi.
Le procès de l’imam Ndao pour terrorisme alimente les quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parvenue, mercredi à APA, traite d’une diversité de sujets dominés par le procès de l’imam Alioune Badara Ndao et Cie pour des affaires liées au terrorisme.
La politique fait les choux gras des quotidiens sénégalais La presse sénégalaise reçue mardi à APA accorde un traitement de faveur à l’actualité politique marquée pars divers sujets.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous