BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 22 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/20/2017 9:42:52 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

Les mouvements d’humeur meublent la une des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce jeudi matin, pour la plupart, ont consacré leurs unes aux différents mouvements d’humeur observés ou annoncés dans certains corps de métier.


Ainsi, Aujourd’hui au Faso arbore en manchette: «Syndicat du trésor: Un sit-in du 24 au 26 avril 2017», informant que le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (SATB) était face à la presse, hier mercredi à Ouagadougou.

Le journal relate qu’à cette rencontre, «les travailleurs du trésor ont traduit leur mécontentement d’une part, des autorités du pays qui les traitent de privilégiés et de corrompus et d’autre part, des premiers responsables de leur département ministériel qui au lieu d’apporter des solutions à leur revendication, font du dilatoire».

A ce sujet, le quotidien privé Le Pays rapporte ces propos du secrétaire général du SATB, Seini Koanda : «Rassurez-vous, les salaires ne seront pas pris en otage».

Le Quotidien, de son côté, fait remarquer que les militants et sympathisants du SATB ne sont pas contents, avant de souligner qu’ils l’ont fait savoir, hier mercredi lors d’une conférence de presse organisée à la Bourse de travail de Ouagadougou.

Le même journal affiche à sa une la réponse de l’Union de la police nationale (UNAPOL) au ministre en charge de la Sécurité, Simon Compaoré.

Citant le secrétaire général du l’UNAPOL, Seno Wakilou qui s’est exprimé lors d’une conférence de presse, mercredi, Le Quotidien écrit: «Les éléments de la CRS (Compagnie républicaine de sécurité, Ndlr) n’ont pas refusé d’assurer le service public, ils refusent d’enrichir quelques individus».

A entendre le responsable de l’Union, «l’ensemble des policiers risquent de rentrer dans la danse».

Le sujet est évoqué dans la rubrique ‘’News du jour’’ de Aujourd’hui au Faso, sous ce titre : «L’UNAPOL charge Simon Compaoré».

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso titre: «Grogne pour services mal payés: +Cette affaire doit être réglée le plus vite possible, sinon…+». Il s’agit des propos de Soumaïla Ouédraogo, responsable de sécurité d’un établissement hôtelier.

Le quotidien national Sidwaya croit savoir que «l’UNAPOL est déterminée à rétablir la justice».

Suite au mouvement d’humeur à la police, «le gouvernement promet des sanctions contre les fautifs», indique Sidwaya qui affirme que le conseil des ministres tenu la veille a statué sur plusieurs dossiers dont la grogne des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
Politique et sport, en vedette dans les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce lundi commentent l’actualité politique avec le premier congrès ordinaire de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA, opposition), tenu le week-end et le sport marqué par la défaite des Etalons du Burkina Faso, samedi dernier, lors de leur 2e sortie au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui se déroule actuellement au Maroc.
Culture et sport au menu de la presse burkinabè La presse burkinabè, notamment celle en ligne, s’intéresse à l’actualité marquée par le sport, avec le Championnat d’Afrique de nations (CHAN) qui se déroule actuellement au Maroc, ainsi que par la culture avec la conférence de presse du comité d’organisation de miss Burkina.
La session municipale tendue à Ouagadougou fait la Une des quotidiens burkinabè La situation au conseil municipal de Ouagadougou, marquée par l’interruption, la veille, de la première session de l’année suite à un désaccord entre conseillers municipaux de la majorité et leurs collègues de l’opposition, constitue le principal sujet à la Une des quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce vendredi matin.
Remous scolaires et gouvernance se partagent la Une des journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce jeudi continuent de commenter la conférence internationale sur la gouvernance démocratique et affaires qui s’est achevée, la veille à Ouagadougou, ainsi que les manifestations d’élèves dans certaines villes du pays.
Politique, gouvernance et revendications syndicales, en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè traitent ce mercredi de l’actualité nationale marquée par la conférence internationale sur la gouvernance et les affaires ouverte la veille à Ouagadougou, les revendications syndicales, ainsi que la politique avec la sortie des députés de l’ex-parti au pouvoir.
Politique, économie et terrorisme se partagent la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi matin, présentent à leurs différentes Unes des menus diversifiés où l’on retrouve des sujets liés à l’économie et au terrorisme, sans oublier la politique.
Politique, sécurité et éducation au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè traitent, ce lundi, de sujets portant principalement sur la crise au niveau du système éducatif ainsi que la politique et la sécurité.
Visite du prince de Monaco et crise tunisienne en vedette dans les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce vendredi commentent la situation sociopolitique en Tunisie, sans oublier l’actualité nationale marquée par la visite du couple princier de Monaco à Ouagadougou.
Coopération et grève des enseignants à la Une des journaux burkinabè Les journaux burkinabè parvenus à APA ce jeudi matin, continuent de commenter la grève de 72 heures lancée par la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE), sans oublier d’évoquer la visite du prince de Monaco à Ouagadougou.
La grève des enseignants monopolise la Une des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè de ce mercredi commentent largement la grève de 72 heures des enseignants du public, entamée la veille, sur toute l’étendue du territoire national.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous