BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 20 Juin 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 2/16/2017 11:13:10 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

L’insurrection populaire de fin octobre 2014 refait surface dans les quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè ont largement commenté, ce jeudi, le communiqué de la Haute cour de justice (HCJ) relatif au dossier sur l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014.


«Insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 : Blaise Compaoré et les membres du gouvernement Tiao III, bientôt devant la Haute cour de justice», arbore à sa une le journal Le Quotidien.

A ce sujet, Le Pays, un autre quotidien privé, titre : «Blaise Compaoré et ses ex-ministres seront bientôt jugés», là où le quotidien national Sidwaya affiche : «Dossier de l’insurrection populaire : le jugement imminent».

Les différents journaux ont publié le communiqué du Parquet général près la Haute cour de justice.

Le document rappelle que «les membres du dernier gouvernement de Luc Adolphe Tiao sont poursuivis dans le cadre de la répression sanglante des manifestants».

L’on peut y lire que sur les 34 membres que comptait ce gouvernement, sept n’ont pas encore répondu aux convocations : Compaoré Blaise, Kaboré Lamoussa Salif, Bembamba Marie Lucien, Barry/Boly Koumba, Kouanda Assimi, Ouédraogo Salif et Ouédraogo Tinga Jérémy.

«Néanmoins, ils seront jugés en leur absence», précise le communiqué.

Et c’est à juste titre que Aujourd’hui au Faso, quotidien privé, affiche en manchette: «Procès de l’insurrection en mars : 7 personnalités seront jugées par contumace». On voit accolées à cette manchette présentant les photos desdites personnalités.

Le même journal dans sa rubrique «Les News du jour», informe qu’au ministère en charge des Infrastructures, le torchon brûle entre le ministre, le Secrétaire général et le Directeur des affaires financières.

De son côté, le quotidien Notre Temps évoque les récents mouvements d’humeur au niveau du même ministère, à travers ce titre interrogatif: «Gestion du ministère des Infrastructures : Au lieu des sit-in, pourquoi ne pas saisir la justice ?».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
Crise au ministère des finances et examens scolaires, sujets phares des journaux burkinabè Les examens scolaires session 2018, entamés la veille, et la crise qui sévit au ministère en charge de l’Economie et des Finances sont les deux principaux sujets à la une des quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce mardi matin.
Salaires des fonctionnaires et attaques terroristes alimentent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce lundi, les attaques terroristes simultanées perpétrées, le weekend écoulé, dans les régions de l’Est et du Centre-est, sans oublier les conclusions de la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires, tenue du 12 au 14 juin à Ouagadougou.
La presse en ligne burkinabè commente la conférence sur les salaires des fonctionnaires La Conférence nationale sur le système de rémunérations des agents de la fonction publique au Burkina Faso, qui s’est déroulée du 12 au 14 juin 2018, constitue l’un des sujets phares abordés par la presse en ligne burkinabé ce vendredi.
La conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires fait l’actualité au Burkina La conférence nationale sur le système de rémunération des agents de la fonction publique, entamée la veille à Ouagadougou, constitue le principal sujet à la Une des quotidiens burkinabè de ce mercredi.
Terrorisme et fronde sociale s’invitent à la une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi matin commentent l’actualité nationale marquée par la fronde sociale, notamment la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires et la marche des commerçants à Ouagadougou, sans oublier le terrorisme, avec la libération d’un enseignant par ses ravisseurs, dans la région du Sahel et l’appel à témoins lancé par la gendarmerie.
Magistrature et grève se partagent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce lundi traitent essentiellement de la fronde sociale et des sanctions infligées à des magistrats par le conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
Justice et syndicalisme aliment la presse en ligne burkinabè Les journaux en ligne burkinabè traitent, ce samedi, de syndicalisme, avec la suspension du mouvement d’humeur des agents du ministère en charge des finances et de justice marquée par les décisions du conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
Otages, politique et syndicalisme en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè continuent de commenter, ce vendredi, la crise au sein du ministère de l’Economie, sans oublier les sujets liés à la politique et à la sécurité notamment la libération du pasteur Pierre Boéna et les siens enlevés par des terroristes dans la région du Sahel.
Politique et économie en exergue dans les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce jeudi, des sujets essentiellement liés à l’économie et à la politique.
Grève au ministère des finances et police municipale meublent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parus mercredi commentent la manifestation, la veille, des policiers municipaux de Ouagadougou, sans oublier la sortie de la ministre en charge de l’Economie et des Finances à propos du mouvement d’humeur au sein de son département ministériel.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous