BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 27 Mai 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/8/2013 6:40:44 AM ]  Lanouvelletribune

Bénin - Societe

Liberté d’expression et de presse au Bénin: l’expression sous scellée, la presse en chute libre

Bastonnade de journalistes, suspension temporaire ou définitive d’organe de presse… La liberté d’expression et de la presse est, depuis l’avènement du ‘’Changement’’, puis de la ‘’Refondation’’, bien éprouvée.


Donner son opinion sur un fait, ou informer au Bénin, relève d’un acte de bravoure. Avec l’avènement des régimes dits du ‘’Changement’’ et de la ‘’Refondation’’ qui se sont succédés à la tête de l’Etat, sans que la tête ne change pour autant, la presse vit une situation peu enviable, et sa liberté s’est considérablement dégradée.

Une liberté d’expression «mouvancière»

«Opiner sous ces cieux ‘’de tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat’’, est consécutif à une allégeance au pouvoir en place». Cette affirmation d’un citoyen, sous anonymat, semble s’ériger en règle d’or au Bénin, et plusieurs événements semblent la conforter.

L’accès des partis politiques de l’opposition aux médias publics, et même privés, est de plus en plus difficile voire quasiment impossible. Il y a quelques mois, en effet, une conférence de presse des avocats du docteur Cissé Ibrahim, accusé de complot dans le dossier de tentative d’empoisonnement du Chef de l’Etat, avait été passée sous silence. Quelques mois auparavant, une conférence de presse de l’Union fait la Nation, parti d’opposition, en réaction à la fameuse sortie du Chef de l’Etat du 1er août, avait été empêchée.

Dans le même temps, «les meetings et marches de soutien et les prières à l’endroit du Chef de l’Etat sont automatiquement relayés par la presse et souvent en intégralité».

Aussi, faut-il rappeler qu’un citoyen avait été condamné à plusieurs mois de prison ferme pour avoir «dit haut ce que tout le monde pense bas».

Une liberté de presse en souffrance

Le travail du journaliste béninois, depuis avril 2006 à aujourd’hui, s’est avéré de plus en plus risqué. Tant les actes de censure, les atteintes à l’intégrité morale et physique de journalistes, se sont multipliés ces sept dernières années. L’on se rappelle qu’en février et mars 2011, des journalistes en mission avaient été bastonnés par des éléments des forces de l’ordre.
Plusieurs organes de presse ont été temporairement suspendus, et ‘’Le Béninois libéré’’ a été, quant à lui, définitivement interdit de parution par la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (Haac). Les émissions d’opinion à la télévision, telles que ‘’Actu matin’’ et ‘’A palabre’’, ont été momentanément suspendues et ‘’Bonjour Citoyen’’ a été contraint à capituler.

Toutes choses qui expliquent le déclassement de la presse nationale béninoise par l’Ong internationale ‘’Reporters sans frontières’’ ces dernières années. Dans les rapports annuels successifs publiés par l’Ong qui lutte pour la liberté d’information, le Bénin a dégringolé ces 7 dernières années de la 24ème place mondiale en 2006 à la 91ème en 2011, avant de remonter aujourd’hui à la 79ème.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 
Décés de Brim Diabacté, député de l’opposition togolaise Hamadou Brim Bouraïma-Diabacté, député de l'Union des forces de changement (UFC, opposition), est décédé samedi à Lomé des suites d’une courte maladie, a appris APA.
Economie, social et sport au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi traitent de sujets variés avec un accent particulier sur l'élection de Salaheddine Mezouar en tant que président de la CGEM, la situation des industries du textile et de l’habillement, les nouvelles dispositions pour la fête du sacrifice au Maroc, l’entrée en vigueur de l’Assurance Maladie obligatoire pour les Indépendants et les préparatifs des Lions de l’Atlas au Mondial 2018 en Russie.
Dj Arafat, PDCI et EDS font la Une des journaux ivoiriens La condamnation par la justice ivoirienne du chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical, Ange Didier Huon alias Dj Arafat, la série de limogeages et de nouvelles nominations intervenues au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) ainsi que l’appel au boycott du processus de révision de la liste électorale lancé par la coalition politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) font la Une des journaux quotidiens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national.
Justice, liberté syndicale et diplomatie au menu de la presse en ligne burkinabè Les médias en ligne burkinabè continuent de commenter, ce samedi, la décision du Burkina Faso de rompre ses relations diplomatiques avec la Chine Taïwan, sans oublier les débats sur les libertés syndicales et le procès relatif au putsch manqué.
La prise de fonction du PM au menu de la presse électronique guinéenne La prise de fonction du nouveau Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, à la place de Mamady Youla, tous deux économistes originaires de Forécariah, une ville de la basse Guinée située à la frontière Sierra-Léonaise, est le sujet phare de la presse électronique guinéenne de ce vendredi.
Les étudiants et les Lions à la une des journaux sénégalais La presse sénégalaise parvenue vendredi à APA s’est largement penchée sur la marche des étudiants dans plusieurs villes du pays, dix jours après la mort de leur camarade Fallou Sène de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (nord).
La rupture des relations diplomatiques avec Taïwan en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce vendredi matin, rendent comptent de la rupture des relations diplomatiques du Burkina Faso avec la Chine Taïwan, annoncée officiellement la veille, par le ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry.
Divers sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi traitent de divers sujets à caractère politique, économique et social notamment la question de l’intégrité territoriale du Royaume, la grève des médecins du secteur public, les arriérés de la Caisse de Compensation et la dette intérieure.
L’attaque terroriste déjouée à Ouagadougou en vedette dans la presse Les quotidiens burkinabè commentent l’attaque terroriste déjouée, en début de semaine dans la capitale, objet d’un point de presse donné par le procureur du Faso Maïza Sérémé, la veille, à Ouagadougou.
La crise diplomatique avec les USA en couverture des journaux camerounais Les derniers développements de la montée de tension avec l’exécutif américain, dont le chef de mission à Yaoundé a été convoqué au ministère des Relations extérieures pour avoir appelé le président Paul Biya à quitter le pouvoir, occupent le haut de l’affiche des journaux camerounais parus jeudi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous