BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 24 Septembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 1/5/2018 12:12:44 PM ]  APANEWS

Togo - Societe

Le discours de nouvel an du chef de l’Etat fait les choux gras de la presse

Le discours de nouvel an du président Faure Gnassingbé Eyadema, prononcé le 3 janvier dernier au soir, est au centre des analyses et commentaires des quotidiens togolais parus ce vendredi.


‘’Le discours annoncé et tant attendu des vœux du président de la République, Faure Gnassingbé à son peuple a été suivi par des millions de Togolais en direct au journal télévisé’’, explique +Togo Réveil+.

Un discours que l’hebdomadaire trouve ‘’rassurant’’, évoquant des sujets comme « le dialogue, les urnes et la poursuite du développement ».

‘’C’est un discours franc’’, juge le journal.

« C’est la seconde fois après la très suivie interview qu’il a accordée au magazine panafricain Jeune Afrique, que le chef de l’Etat se prononce sur l‘avenir du pays après bien évidemment un bref bilan des mois écoulés », rappelle Togo Réveil qui reproduit l’intégralité du message de Faure Gnassingbé.

Pour ‘’Economie et Développement’’, le président Togolais a fait le bilan de l’année écoulée, mais aussi, il a dressé « le tableau des réalisations de la nouvelle année sur la voie de la construction de la destinée commune du Togo ».

En effet, poursuit le journal, l’année 2017 ‘’a permis d’enregistrer des succès indéniables qui méritent d’être reconnus et renforcés en vue d’en élargir la portée et les retombées’’.

L’intensification des efforts d’assainissement avec un accent particulier sur la rationalisation des dépenses, l’amélioration du déficit primaire avec une incidence positive sur la réduction de la dette publique, l’amélioration des conditions de vie des populations et la diversification des mécanismes de soutien de l’Etat aux couches vulnérables sont des signaux que le bihebdomadaire juge « encourageants » pour 2017.

‘’La crise politique que le pays traverse depuis quelques mois au nom des réformes a été au centre des préoccupations du chef de l’Etat’’, retient pour sa part, ‘’La lettre de la Kozah’’, qui propose aussi pour lecture, le discours en l’Etat.

L’hebdomadaire paru ce 5 janvier, note également que Faure Gnassingbé ‘’a appelé à la tolérance et au dialogue pour dissiper les divergences’’, et ‘’a insisté sur la nécessité pour tous de redoubler d’ardeur au travail pour booster l’économie ‘’.

Le même sujet fait la manchette de ‘‘L’Eveil de la nation’’, qui titre : ‘’Faure Gnassingbé parle de la politique et étale son plan pour le développement du pays ‘’.

Le journal cite le président, rappelant que ‘’les réformes à mener dans le sens d’une amélioration des normes et des cadres existants ne sont pas incompatibles avec le maintien de la paix civile ‘’.

Par ailleurs, relève le journal, si ‘’Faure Gnassingbé s’est refusé de s’appesantir sur la crise politique violente que vit notre pays depuis 5 mois, il a tout de même exprimé sa pensée pieuse pour toutes les victimes sans distinction d’appartenance de bord’’.

‘’Ce qui restera le point d’orgue de cette intervention du chef de l’Etat, poursuit +L’Eveil de la nation+, « sera sans nul doute toutes les déclinaisons de son programme pour créer le mieux aux Togolais ‘’.

+Pour la Patrie l’Union + propose également l’intégralité du discours du président Togolais, et indique que ‘’Faure Gnassingbé, dans son message, s’est projeté dans les douze (12) mois à venir, et au-delà’’.

Selon +Le Canard indépendant+, l’adresse du chef de l’Etat est un ‘’discours qui renforce l’impasse politique’’.

En effet, le journal écrit que ‘’c’est une confusion qui s’installe dans les esprits, au lendemain du discours présidentiel entre une situation politique brulante et des promesses douteuses’’.

+Le Canard indépendant+ revient également dans son texte, sur l’avis de l’opposant Atchadam sur le sujet.

44Réagissant sur la radio BBC ce jeudi, le leader du Parti national panafricain (PNP), Tikpi Atchadam dit ne pas comprendre le président Togolais dans son mouvement’’, rapporte le confrère.

Le journal de citer l’opposant en ces termes : ‘’il dit une chose et son contraire, il avance dans son discours et il recule, je ne saisis pas son mouvement’’.

Pour sa part, +L’Alternative+, plus virulent, écrit que ‘’Faure Gnassingbé occulte les vrais problèmes et se fourvoie dans les incantations’’.

‘’Il a parlé, les Togolais n’ont rien compris, ou du moins ne sont pas convaincus des mots alignés’’ par le chef de l’Etat, selon le journal.

‘’L’homme simple, poursuit-il (reprenant une expression ayant créé le buzz sur internet), menace le peuple togolais qui est dans la rue, s’accroche à son référendum, proclamant ainsi l’échec du dialogue, fait des projets étalés sur 5 ans. Bref, il rejette son départ du pouvoir, même en 2020 ‘’.

Le bihebdomadaire écrit que la préoccupation du prédisent Togolais ‘’n’est pas de rechercher des voies et moyens pour une solution durable à la crise. Il est plus soucieux de son règne qui l’amène à proférer des menaces à peine voilées à l’encontre des Togolais qui exigent son départ du pouvoir’’.

‘’Impossible dialogue, fortes turbulences en vue ‘’, écrit le journal en manchette.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 TOGO
La politique s’offre la une de la presse électronique togolaise La nouvelle réunion du comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO et le groupe de facilitateurs mis en place par l’organisation font ce samedi la une des sites d’informations.
Le processus électoral togolais occupe la une des quotidiens Le processus électoral devant conduire aux élections législatives est largement commenté, ce lundi, par les quotidiens togolais.
Le séjour de Faure Gnassingbé en Chine alimente la presse électronique togolaise La présence de Faure Gnassingbé en Chine, où il est arrivé samedi pour, entre autres, participer aux travaux du Forum sur la coopération sino-africaine, fait la une de la presse électronique togolaise ce lundi.
La politique s’impose aux sites d’informations du Togo Le processus d’organisation des élections locales et l’arrestation, hier mercredi, d’un jeune activiste fait la Une des sites d’informations du Togo.
La menace de l’opposition fait les choux gras de la presse électronique togolaise Les sites d’informations togolais suivent de près les tensions entre le pouvoir et l’opposition, commentant largement, ce lundi, la nouvelle menace de cette dernière de descendre dans les rues.
La reprise des activités à la CENI alimente les sites d’informations togolais L’annonce de la reprise des activités à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suivie de l’injonction faite par cette institution aux partis politiques de l’opposition d'envoyer leurs représentants en vue de l'organisation des élections législatives du 20 décembre 2018, fait, ce vendredi, les choux gras de la presse électronique togolaise.
La presse électronique se focalise sur la reprise du dialogue inter-togolais Les sites d’informations togolais commentent largement, ce jeudi, la reprise la veille, du dialogue inter-togolais entre les protagonistes de la crise et une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
La presse togolaise dissèque les recommandations de la CEDEAO pour une sortie de crise La presse électronique togolaise parcourue mardi par APA revient sur les recommandations de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie de la crise politique dans le pays.
La presse togolaise dans l’attente de la date fatidique du 31 juillet La presse togolaise de ce jeudi se focalise principalement sur l’échéance du 31 juillet 2018, date à laquelle Lomé accueille le prochain sommet de la CEDEAO devant formuler ses recommandations pour une sortie de crise.
Les manifestations de rue interdites du 23 juillet au 1er août Les manifestations de rue sont interdites du 23 juillet au 1er août 2018 en raison d'une «série d'activités internationales» qu’accueille le Togo, rapporte un communiqué signé du ministre togolais de la Sécurité et de La protection civile, Yark Damehane.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous