BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 21 Juin 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 2/21/2018 11:36:59 AM ]  APANEWS

Tchad - Societe

La «journée sans presse» largement suivie

Les médias tchadiens, dans leur écrasante majorité, ont observé la «journée sans presse» décrétée ce mercredi par l’Union des journalistes tchadiens (UJT) pour protester contre «l’acharnement» des forces de l’ordre à l’endroit des journalistes.


Ainsi, les journaux sont absents des kiosques et on ne voit pas, ce matin, les vendeurs à la criée arpenter les grandes artères de la capitale pour proposer aux passants les différents titres de la presse nationale et internationale.

De leur côté, les radios privées les plus suivies par les auditeurs (FM Liberté, Dja FM, Ngato FM et Oxygène) sont «hors fréquence». Seule la radiodiffusion nationale tchadienne (RNT, publique) est en train d’émettre.

Pourtant, le syndicat national des professionnels de l’office national de radio et télévision du Tchad (SYNAPORT) est solidaire de l’appel à la grève de 24h lancé par l’UJT.
Mardi, le président du Haut conseil de la communication (HCC), Dieudonné Djonabaye, avait appelé les journalistes à sursoir à leur mouvement d’humeur.

Les responsables de l’UJT et autres organisations des journalistes qui se sont montrés sourds à cet appel ont, dans un premier bilan dressé ce mercredi qualifié de « succès » la grève.

Ce débrayage collectif des médias tchadiens intervient dans un contexte de crise sociale marquée par des manifestations et une grève générale illimitée.

L’UJT déplore qu’à chaque fois des journalistes couvrent des manifestations, ils sont pris à partie par les forces de l’ordre qui les molestent ou confisquent leurs outils de travail.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 TCHAD
La «journée sans presse» largement suivie Les médias tchadiens, dans leur écrasante majorité, ont observé la «journée sans presse» décrétée ce mercredi par l’Union des journalistes tchadiens (UJT) pour protester contre «l’acharnement» des forces de l’ordre à l’endroit des journalistes.
Fédéralisme et demande sociale au menu des journaux tchadiens Les journaux tchadiens parus cette semaine ont mis l’accent sur notamment le débat instauré au sein de la classe politique autour du projet d’érection du pays en République fédérale, sans oublier la situation difficile que vivent les populations.
La crise financière du Tchad au menu de la presse nationale La crise financière et économique que vit le Tchad fait les choux gras de la presse tchadienne qui qualifie cette passe difficile de période de «vache maigre» pour Idriss Déby et son régime.
Formation d'un gouvernement de 28 membres Le Premier ministre tchadien, Pahimi Padacké Albert, nommé le 8 août dernier par le Président Idriss Déby Itno a formé dimanche son Gouvernement qui comprend 38 membres : 28 ministres et 10 secrétaires d’Etat dont 8 femmes.
Début du vote pour l'élection présidentielle Le vote pour l’élection présidentielle au Tchad où 13 personnalités dont le président sortant, Idriss Déby, sont candidates, a débuté dimanche matin.
Le président Déby limoge son frère cadet des Douanes Le président tchadien Idriss Déby Itno a mis fin aux fonctions de son frère cadet, Saleh Déby Itno, à la tête de la direction générale des Douanes et des Droits indirects, selon un décret publié samedi sur la radiotélévision publique.
Alerte de l'OCHA sur la situation des réfugiés dans la région du Lac Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) a tiré la sonnette d'alarme jeudi sur la situation des réfugiés dans la région tchadienne du Lac.
Le projet du budget 2016 prévoit un déficit de 268 millions USD Le déficit du budget général de l'Etat tchadien pour l'exercice 2016 sera de 134 milliards F CFA (environ 268 millions USD), selon le projet de loi de finances adopté jeudi en conseil de ministres.
Remédier au 'scandale géologique' Depuis plusieurs décennies, des recherches ne cessent de révéler l'existence de métaux de base, lourds et autres sur tout le territoire tchadien. Si la situation actuelle du secteur minier reste peu dynamique dans ce vaste pays d'Afrique centrale, l'Etat a entrepris diverses actions de promotion.
Le Tchad fait la promotion de son énorme potentiel pétrolier et minier Le Tchad est un scandale géologique avec un sol et un sous-sol regorgeant d'immenses richesses qui n'attendent qu'à être exploitées, a déclaré mardi le Premier ministre tchadien, Kalzeubé Payimi Deubet, en ouvrant la 5ème édition de la conférence internationale sur le pétrole, les mines et les énergies au Tchad (CIOME 2015).
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous