BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 23 Avril 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/12/2017 11:27:13 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Les quotidiens sénégalais dissèquent le budget 2018

Le budget 2018 de l’Etat du Sénégal dévoilé, hier en Conseil des ministres, fait les choux gras des quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA.


«3 709, 10 milliards f cfa pour le budget 2018», rapporte Le Soleil, informant que le taux de croissance est projeté à 7%.

Poursuivant, ce quotidien national précise que 42% du total des dépenses, hors dettes, seront consacrés aux secteurs sociaux.

«Loi de finances 2018 : Macky Sall distribue des milliards», écrit L’Observateur qui explique que 426 milliards f cfa seront alloués à des priorités sociales.

Le journal fait état d’une «pluie de milliards sur l’enseignement» et d’un Budget consolidé d’investissement de 1 339 milliards f cfa pour 658 projets dont 68 nouveaux.

De son côté, EnQuête affiche «les chiffres clés» du budget 2018 arrêté à 3 709,10 milliards f cfa.

Selon nos confrères, la dette publique est de 5 827,36 milliards f cfa, alors que le taux de croissance en 2018 est projeté à 7% contre 6,8% en 2017.

«L’Etat va recruter 3 990 agents supplémentaires des forces de défense et de sécurité», renseigne EnQuête.

Pour Le Quotidien, les secteurs sociaux se taillent la part belle du budget 2018.

Le Témoin s’intéresse au Handling à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) et note : «Shs, un fleuron poignardé par l’Etat».

Le journal souligne qu’après Yavuz Selim et ses milliards d’investissements, c’est au tour de Shs, un fleuron sénégalais de l’assistance en escale avec 6 milliards f cfa d’investissement, rien que pour les équipements, d’être poignardé par l’Etat.

«Un Etat qui encore une fois viole sa propre signature et sacrifie les entreprises nationales», ajoute Le Témoin.

Revenant sur l’affaire Yavuz Selim, Le Quotidien informe que «la Fondation Maarif (administratrice provisoire de ce groupe scolaire) fait sa rentrée lundi».

«Etablissement Yavuz Selim : Erdogan installe ses hommes», écrit Libération qui parle également de cette «razzia mafieuse chez les notaires» mouillés des affaires relatives à l’association de malfaiteurs, au faux et usage de faux sur des documents administratifs, à l’usurpation d’identité, au blanchiment de capitaux…

Ce journal révèle que les notaires Cheikh Tidiane Seck, Hajaratou Guèye, Sanguintou Barro Dia…piégés et plusieurs millions blanchis dans «Universal Trade Car», «Transport Amar Sarl» et la société sénégalais de service.

Traitant de l’internationalisation de l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar Sud Quotidien note que «Khalifa traîne Macky devant la Cedeao».

«Détention du député maire : Le dossier Khalifa Sall internationalisé. Barthélémy Dias au département d’Etat des Etats Unis pour vilipender Macky», apprend-on dans L’As.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
Les quotidiens sénégalais annoncent une plainte d’Idrissa Seck contre le parrainage La presse quotidienne sénégalaise parue samedi met le focus sur la plainte annoncée par l’opposant Idrissa Seck devant la Cour de justice de la Cedeao contre la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, votée le 19 avril par l’Assemblée nationale.
L’adoption du parrainage s’impose aux quotidiens sénégalais Le vote d’hier de la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle par l’Assemblée nationale (avec 120 voix pour) est largement commenté par les quotidiens sénégalais parus vendredi.
La révolte contre le parrainage fait les choux gras des quotidiens sénégalais Les divergences autour du projet de loi sur le parrainage des candidatures aux élections, dont le vote est prévu ce matin à l’Assemblée nationale, mais avec des manifestations en vue, font la Une des quotidiens sénégalais parus jeudi.
Les quotidiens sénégalais à fond sur la « veillée d’armes » autour du parrainage La presse quotidienne sénégalaise parue mercredi se focalise sur les combats en vue du vote par les députés, ce 19 avril 2018, du projet de loi sur le parrainage des candidatures aux élections.
La politique règne à la Une des quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise reçue mardi à APA accorde un traitement de faveur aux sujets politiques.
La sortie de l’ancien Pm Aminata Touré sur le parrainage à la Une au Sénégal Les divergences suscitées par la loi sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, qui devra obliger chaque candidat à collecteur 1% de signatures des électeurs, alimentent toujours les quotidiens sénégalais parus lundi, insistant ainsi sur la sortie de l’ancien Premier ministre, Aminata Touré.
Le parrainage toujours en exergue dans les quotidiens sénégalais Les quotidiens sénégalais parus samedi mettent toujours le focus sur le parrainage des candidatures à la présidentielle, insistant sur les contestations qu’elle soulève de la part de l’opposition et de la société civile.
La répression d’une marche d’enseignants et le parrainage résument l’actualité sénégalaise Les quotidiens sénégalais reçus vendredi à APA mettent en exergue divers sujets, dont la répression hier d’une marche interdite des enseignants à Ziguinchor (Sud).
Les quotidiens sénégalais à fond sur le procès de l’imam Ndao pour terrorisme Le procès de l’imam Alioune Badara Ndao et Cie, jugés pour des affaires liées au terrorisme, continue de faire les choux gras des quotidiens sénégalais parus jeudi.
Le procès de l’imam Ndao pour terrorisme alimente les quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parvenue, mercredi à APA, traite d’une diversité de sujets dominés par le procès de l’imam Alioune Badara Ndao et Cie pour des affaires liées au terrorisme.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous