BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 20 Septembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/9/2018 10:29:55 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Le procès en appel de Khalifa Sall en vedette dans la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais parvenus lundi à APA traitent essentiellement de la reprise, lundi à Dakar, du procès en appel de Khalifa Sall, maire de la ville de Dakar.


« Sauf imprévu majeur, c’est aujourd’hui que les combats et plaidoiries débutent dans le jugement en appel du député-maire de la ville de Dakar », indique Sud Quotidien, barrant ainsi sa Une : « Khalifa Sall, en salle d’attente ! »

Pour L’Observateur, « Khalifa (Sall) joue son avenir en appel aujourd’hui ». Parlant des avocats de l’Etat dans cette affaire, le journal écrit : « c’est comme à la guerre. Œil pour œil, dent pour dent. Et dans cette bataille de l’opinion, ils ne comptent pas jouer les seconds couteaux ».

Le Quotidien précise que « la CEDEAO (sera appelée) à la barre », faisant référence à la récente décision de cette juridiction communautaire qui juge arbitraire la détention de Khalifa Sall entre la date de la proclamation des résultats des élections législatives et celle de la levée de son immunité parlementaire. Ledit journal renseigne que « l’arrêt de la Cour de justice (de la CEDEAO a été) versé au dossier ». De son côté, L’AS en conclut que « Demba Kandji (le premier président de la Cour d’Appel de Dakar) fera face à la décision de la CEDEAO ».

A ce sujet, les avocats de l’Etat se veulent clairs et déclarent dans L’Observateur : « la Cour de la CEDEAO n’a jamais ordonné la libération de Khalifa Sall et compagnie ».

Pour sa part, Me Assane Dioma Ndiaye, président de la Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH) a « établi le caractère contraignant de la décision de la Cour de justice de la CEDEAO » avant de déplorer vivement « les attaques des autorités sénégalaises contre ladite Cour ».

Le procès de Khalifa Sall qui reprend lundi, avait été suspendu un mois afin de permettre aux avocats de la défense de se préparer. En première instance, le maire de Dakar a été condamné à 5 ans de prison pour escroquerie sur des deniers publics, à une amende de 5 millions F CFA et à une saisine de 1/5 de ses biens.

L’autre affaire qui tient en haleine la presse sénégalaise, c’est le rejet de l’inscription sur les listes électorales de Karim Wade. L’Observateur rapporte des propos du fils d’Abdoulaye Wade : « je serai intransigeant dans la défense de mes droits ». Pour WalfQuotidien, « Karim Wade se radicalise ».

Le Quotidien informe que « les avocats de Karim Wade (sont) en ordre de bataille » et dans le Témoin, ils soutiennent que « Karim Wade est bel et bien éligible ».

Enfin, EnQuête estime que les affaires Karim Wade et Khalifa Sall place l’Etat « entre le marteau et l’enclume ».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 SÉNÉGAL
La politique en vedette dans la presse sénégalaise La politique, avec les manœuvres sur la succession du maire de Dakar révoqué et la nouvelle polémique que suscite Ousmane Sonko, candidat à la présidentielle, est le sujet le plus en vue dans les quotidiens sénégalais reçus mercredi à APA.
Politique, sujets sociétaux et sport en vedette dans la presse sénégalaise Les quotidiens sénégalais parus mardi traitent de sujets aussi divers que variés, avec en couverture la politique, les sujets sociétaux et le sport.
La politique règne sans partage à la Une des quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parvenue lundi à APA accorde un traitement de faveur à la politique, mettant ainsi en exergue la campagne de parrainage, la succession en vue de Khalifa Sall à la maire de Dakar, et la présentation du livre « Solutions » du député Ousmane Sonko, président de Pastef (opposition).
La politique fait les choux gras des quotidiens sénégalais L’actualité politique, marquée par plusieurs faits, se paie la Une des quotidiens sénégalais parvenus samedi à APA.
Politique et éducation au menu des quotidiens sénégalais Les quotidiens sénégalais parvenus à APA ce vendredi parlent essentiellement de la présidentielle de février 2019 et l’appel du président de la République pour une année scolaire et académique apaisée.
Les retrouvailles Wade-Madické Niang dominent la une des quotidiens sénégalais Les quotidiens sénégalais parvenus à APA ce jeudi traitent essentiellement des retrouvailles entre Abdoulaye Wade et Madické Niang et quelques faits de société.
Les sujets politiques dominent la une des journaux sénégalais Les quotidiens sénégalais parvenus à APA ce mercredi traitent essentiellement de sujets politiques dont la crise qui secoue le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir de 2000 à 2012) de l’ex-président, Abdoulaye Wade.
La crise au sein du parti démocratique sénégalais fait la une des quotidiens Les quotidiens sénégalais parvenus à APA ce mardi traitent essentiellement de la crise qui secoue le parti de l’ancien président, Abdoulaye Wade, ce dernier accusant de trahison Me Madické Niang, son ancien ministre des Affaires étrangères et figure de proue de sa formation politique.
Politique, faits de société et sport se partagent la une des quotidiens sénégalais L’actualité politique avec la poursuite de la collecte des parrainages à la présidentielle, les faits de société avec notamment le chavirement d’une embarcation en Casamance (Sud), et le sport avec le match Sénégal-Madagascar (2-2) d’hier comptant pour la 2ème journée des éliminatoires à la Can 2019 sont au menu des quotidiens sénégalais reçus lundi à APA.
Police, politique et inondations au menu des quotidiens sénégalais La presse sénégalaise parvenue samedi à APA met en exergue l’installation, hier, du nouveau Dg de la police nationale, les faits politiques et les inondations causées par les dernières pluies.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous