BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 26 Mars 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/25/2016 11:30:50 AM ]  APANEWS

Centrafrique (République) - Societe

Le bilan de la ville morte au menu de la presse centrafricaine

Le bilan de la journée ville morte, observée la veille à Bangui, à l’appel de la société civile fait, ce mardi, l’essentiel des manchettes de la presse.



Sous le titre « Plus de 8 personnes tuées », le Réseau des journalistes en droits de l’homme (RJDH) insiste sur les violences en cours dans le pays avant d’ajouter que la société civile pointe du doigt la MINUSCA, l’accusant d’avoir tiré sur la population civile. Cette accusation, écrit RJDH, est rejetée par l’institution onusienne qui dit avoir seulement procédé au démantèlement des barrières.

Sur un autre plan, note le journal, le gouvernement accuse la société civile d’être à la solde des politiques qui visent à porter un coup dur à la table ronde des partenaires financiers et techniques de Centrafrique à Bruxelles prévue pour le 17 novembre.

« Ville morte inaperçue dans les provinces », titre de son côté le journal La Renaissance qui relève que la majorité des villes de province n’a pas observé la journée ville morte décrétée par une partie de la société civile contre les troupes de la MINUSCA. A Bossangoa, au nord, la population a plutôt célébré la journée mondiale des Nations Unies.

Le RJDH qui rebondit sur l’inobservation de la ville morte en province souligne que le groupe de travail de la société civile a lancé une pétition afin de demander le retrait des forces de la Minusca de Centrafrique. Les raisons évoquées sont entre autres, la connivence de celle-ci avec les groupes armés et la passiveté dans la restauration de la sécurité à l’intérieur du pays.

Faute de sensibilisation, le mot d’ordre n’a toutefois pas été respecté partout, indique RJDH qui reproduit ces propos d’un habitant de Boali (centre) :« nous avons été informés sur RFI de la tenue de ville morte. Tous les secteurs sont opérationnels ».

Même situation à Bambari où les activités scolaires, commerciales Se sont déroulées normalement.

A Nzako à l’est, ce mot d’ordre est timidement observé, « l’administration est fermée. Mais les activités scolaires, commerciales, agricoles sont opérationnelles. L’information de cette ville morte n’a pas été expliquée à la population de la ville de Nzako », indique un agent de l’Etat cité par le RJDH qui fait remarquer que plusieurs autres villes des provinces n’ont pas observé le mot d’ordre.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CENTRAFRIQUE (RÉPUBLIQUE)
Le salaire des autorités de l'Etat à la une en Centrafrique La une des journaux centrafricains de ce jeudi est dominée par la publication, par le ministère des Finances, du salaire des responsables politiques qui gouvernent le pays, dans le cadre d'une opération de transparence.
Société et éducation au menu des journaux centrafricains La manifestation des habitants du 2-ème arrondissement de Bangui et l’appel à négociation avec le gouvernement lancé par les enseignants du fondamental en grève depuis deux semaines sont les principaux sujets à la une des journaux centrafricains parus jeudi.
La presse électronique centrafricaine commente la visite de Christine Lagarde en RCA La visite de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a dominé les Unes de la presse électronique centrafricaine ce vendredi à Bangui.
Le retour de Touadéra de la table ronde de Bruxelles en vedette dans la presse centrafricaine Le retour de la délégation centrafricaine qui a pris part à la table ronde de bailleurs de fonds à Bruxelles le 17 novembre dernier fait l’essentiel des commentaires des quotidiens parus ce jeudi en Centrafrique.
Le bilan de la ville morte au menu de la presse centrafricaine Le bilan de la journée ville morte, observée la veille à Bangui, à l’appel de la société civile fait, ce mardi, l’essentiel des manchettes de la presse.
La marche de la plateforme interreligieuse en vedette dans la presse centrafricaine La marche, la veille, de la plateforme interreligieuse au quartier Km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui fait principalement la une des quotidiens parus ce jeudi en Centrafrique.
Les journaux centrafricains à fond sur l'opération ville morte L’opération ville morte décrétée la veille par l’ex Séléka est le sujet favori des journaux parus mercredi en Centrafrique.
L'élévation de Nzapalainga au rang de Cardinal en vedette dans la presse centrafricaine La nomination par le Pape François de Mgr Dieudonné Nzapalainga comme Cardinal fait, ce lundi, la une des quotidiens centrafricains qui commentent également la campagne de dépistage du vih/sida déclenchée en faveur des pensionnaires de la maison d’arrêt de Bangui.
L'enquête sur les violences de Kouango en vedette dans la presse centrafricaine Les journaux parus ce vendredi en Centrafrique s’intéressent particulièrement à l’enquête ouverte par le Procureur de la République de Bambari au sujet des violences de Kouango (est) qui d’après la mission conjointe gouvernement-ONU ont fait dix morts et 451 maisons brulées.
Diversité des titres à la une des journaux centrafricains Plusieurs sujets ont intéressé les journaux centrafricains qui, dans leur menu, de ce mercredi parlent notamment d’un charnier découvert à l’emplacement d’un ancien bureau d’un chef de la Séléka, de la coopération avec le PNUD et de diplomatie.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous