BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 21 Juin 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/25/2016 11:30:50 AM ]  APANEWS

Centrafrique (République) - Societe

Le bilan de la ville morte au menu de la presse centrafricaine

Le bilan de la journée ville morte, observée la veille à Bangui, à l’appel de la société civile fait, ce mardi, l’essentiel des manchettes de la presse.



Sous le titre « Plus de 8 personnes tuées », le Réseau des journalistes en droits de l’homme (RJDH) insiste sur les violences en cours dans le pays avant d’ajouter que la société civile pointe du doigt la MINUSCA, l’accusant d’avoir tiré sur la population civile. Cette accusation, écrit RJDH, est rejetée par l’institution onusienne qui dit avoir seulement procédé au démantèlement des barrières.

Sur un autre plan, note le journal, le gouvernement accuse la société civile d’être à la solde des politiques qui visent à porter un coup dur à la table ronde des partenaires financiers et techniques de Centrafrique à Bruxelles prévue pour le 17 novembre.

« Ville morte inaperçue dans les provinces », titre de son côté le journal La Renaissance qui relève que la majorité des villes de province n’a pas observé la journée ville morte décrétée par une partie de la société civile contre les troupes de la MINUSCA. A Bossangoa, au nord, la population a plutôt célébré la journée mondiale des Nations Unies.

Le RJDH qui rebondit sur l’inobservation de la ville morte en province souligne que le groupe de travail de la société civile a lancé une pétition afin de demander le retrait des forces de la Minusca de Centrafrique. Les raisons évoquées sont entre autres, la connivence de celle-ci avec les groupes armés et la passiveté dans la restauration de la sécurité à l’intérieur du pays.

Faute de sensibilisation, le mot d’ordre n’a toutefois pas été respecté partout, indique RJDH qui reproduit ces propos d’un habitant de Boali (centre) :« nous avons été informés sur RFI de la tenue de ville morte. Tous les secteurs sont opérationnels ».

Même situation à Bambari où les activités scolaires, commerciales Se sont déroulées normalement.

A Nzako à l’est, ce mot d’ordre est timidement observé, « l’administration est fermée. Mais les activités scolaires, commerciales, agricoles sont opérationnelles. L’information de cette ville morte n’a pas été expliquée à la population de la ville de Nzako », indique un agent de l’Etat cité par le RJDH qui fait remarquer que plusieurs autres villes des provinces n’ont pas observé le mot d’ordre.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CENTRAFRIQUE (RÉPUBLIQUE)
La presse centrafricaine traite de coopération et des droits de l’homme Les quotidiens centrafricains reçus, jeudi à APA, traitent de la coopération entre Bangui et Moscou, et des droits humains.
Justice, Ramadan et inondations s'offrent la presse centrafricaine Les titres de journaux centrafricains parvenus, mardi à APA à Bangui, évoquent majoritairement l’attaque « terroriste » de l’église de Fatima, les débats sur la paix pendant ce mois de Ramadan et la suite des inondations causées par la pluie diluvienne en fin de week-end.
Armée et justice se côtoient à la Une de la presse centrafricaine Les quotidiens centrafricains parus vendredi s’intéressent à la sortie officielle des militaires formés par des instructeurs russes et à l’expulsion d’un expert indépendant de la cour pénale spéciale par la MINUSCA.
La condamnation du chef anti-balaka général Andjilo à la Une à Bangui La condamnation par la Cour criminelle de Bangui du chef anti-balaka général Andjilo, de son vrai nom Ngaibona Rodrigue, à une peine de travaux forcés à perpétuité pour association des malfaiteurs, braquage à main armée, assassinat et vol, occupe largement la Une des journaux centrafricains.
L’hommage à Anatole Koué alias Tola, ancien footballeur international à la Une L’hommage à Anatole Koué alias Tola ancien footballeur international, l’agression d’un prêtre à l’Est de Centrafrique et le coup d’Etat avorté en Guinée Equatoriale dominent la Une des quotidiens centrafricains de ce mardi.
L’augmentation des prix de la bière à la Une des quotidiens L’augmentation des prix de la bière est le principal sujet à la Une des quotidiens de ce vendredi.
Visite onusienne et forfaiture de casques bleus au menu de la presse centrafricaine La visite d’Adama Dieng, Conseiller spécial du SG de l’ONU pour la prévention du génocide, focalise toujours la presse centrafricaine qui s’intéresse aussi au nouveau cas d’abus sexuels qu’auraient commis des casques bleus.
La presse centrafricaine se focalise sur la visite du SG de l’ONU et l’insécurité La visite d’Adama Dieng, conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la prévention des génocides et l’insécurité font ce mercredi la une de la presse centrafricaine.
Touadéra à l'ONU, sujet vedette de la presse centrafricaine Les travaux de la 72-ème Assemblée générale des Nations unies font essentiellement ce jeudi la une de la presse centrafricaine qui à l'occasion revient largement sur les activités du président Touadéra, notamment la conférence de presse qu’il a donnée mardi soir à New-York.
L’éducation et la justice à la Une ce mardi à Bangui La rentrée scolaire et la plainte du Président de l’Assemblée nationale Abdou Karim Meckassoua contre un soutien du Président de la République, sont les faits qui ont intéressé ce mardi la presse quotidienne.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous