BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 14 Décembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/16/2017 10:35:25 PM ]  APANEWS

Maroc - Societe

Politique, économie et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent leurs Unes à divers sujets notamment la décision du Roi Mohammed VI de décharger Abdelilah Benkirane de ses fonctions de chef de gouvernement, les échanges commerciaux entre le Maroc et l’Afrique et l’Assemblée générale de la CAF à Addis-Abeba.


+Le Matin+ rapporte qu’an vertu des prérogatives constitutionnelles du Roi, en sa qualité de garant de la Constitution et de la bonne marche des Institutions, et de défenseur des intérêts suprêmes de la Nation et des citoyens, et partant du souci de sa Majesté de dépasser la situation d'immobilisme actuelle, le Souverain a décidé de désigner une autre personnalité politique du parti de la Justice et du développement en tant que nouveau Chef du gouvernement, indique, mercredi, un communiqué du Cabinet royal.

Au registre des relatons Maroc-Afrique, +Bayane Al yaoum+ relève que les relations entre le Maroc et l’Afrique s’intensifient et les échanges commerciaux entre le Royaume et le reste du Continent ne cessent de s'accroître ces dernières années, avec plus de 20%, soit plus de 1,5 milliard de dollars US.

Dans une étude parue récemment la Banque Africaine de Développement (BAD) démontre que le Royaume qui a d’ailleurs tout juste retrouvé le giron de l’Union Africaine et qui vient de formuler sa demande d’adhésion à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) poursuit son rapprochement avec les pays africains au sud du sahara, sur les plans commercial, économique et diplomatique, dans l’ambition de se positionner comme un hub économique incontournable sur le continent, ajoute la publication.

+Akhbar Al Yaoum+ fait savoir que le Maroc a été chargé d’assurer la coordination des affaires de l’immigration au sein de l’Union Africaine (UA), lors de la première réunion tenue mardi, à Addis-Abeba.

L'UA a confié la coordination de la gestion du dossier migratoire au Maroc eu égard à son expérience, sa vision et la politique en la matière mise en place par le Royaume depuis longtemps, indique-t-il.

+L’Economiste+, qui s’intéresse à la situation de la Société marocaine d’industrie de raffinage (SAMIR), souligne que le délai de remise des manifestations d'intérêt a pris fin et dix candidats sont en lice pour racheter le seul raffineur national. Les options pour les conditions de reprise restent nombreuses.

La cession de l'unique raffineur marocain a été lancée le 8 février 2017 par la Cour d'appel de commerce de Casablanca. Les candidats avaient 30 jours pour se déclarer. Le délai de remise des manifestations d'offre a pris fin vendredi 10 mars. Puisque c'est un jour ouvrable, la justice n'a fermé ses portes aux offreurs que le lundi suivant. Une manière aussi de se montrer le plus prudent possible afin d'éviter toute éventuelle contestation future, commente un avocat d'affaires dans les colonnes du quotidien.

Il va sans dire que ceux qui sont sérieusement intéressés par la reprise de la Samir ont pris les devants. Les 10 candidats en lice sont américains, européens et arabes. Il n’y a finalement aucun repreneur marocain parmi eux. Le tribunal a exigé que l'offre comporte un prix de cession, ses modalités de règlement, la date de réalisation de la cession ainsi que les garanties d'exécution de l'offre, précise le journal.

Au volet sportif, +Assabah+ écrit que « c’est durant cette semaine que la CAF aura un nouveau président, ou gardera Issa Hayatou. Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine de football est lui aussi en campagne pour un siège au sein du Comité exécutif ».

La sphère footballistique africaine a les yeux rivés sur Addis-Abeba, en Ethiopie, qui accueille depuis le début de la semaine les travaux de l’Assemblée générale de Confédération africaine de football. Le clou du spectacle sera ce jeudi, jour de l’élection du prochain président de la CAF et les membres du Comité exécutif.

Dans son édition de ce jeudi, le quotidien arabophone Al Massae explique que la ville connaît une tension palpable entre les différents candidats et leurs soutiens. Ils sont d’ailleurs deux à briguer ce poste. D’un côté, le président actuel, le Camerounais Issa Hayatou, et de l’autre Ahmad Ahmad, un Malgache.

Dans un premier temps, il a été question du prochain Championnat des nations pour les joueurs locaux (CHAN) qui sera organisé sur les terres kenyanes. La commission qui a visité les infrastructures a elle aussi livré son rapport et la fédération du pays a défendu son dossier.

Selon le journal, le Malgache Ahmad Ahmad a le mérite de vouloir mettre un terme au règne de Hayatou qui est président depuis son élection en 1988 à Casablanca. Les soutiens de l’actuel patron du football africain taclent le président de la FIFA, Gianni Infantino, qui veut faire tomber Hayatou.

En parallèle à cette bataille au sommet, il y a une autre entre Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football et Mohamed Raouraoua, ancien président de la Fédération algérienne. Le candidat algérien peut capitaliser sur les 13 années passées au sein du bureau exécutif et sur les amitiés qu’il a pu nouer avec les autres fédérations. Du côté marocain, la campagne de Lekjaa a été marquée par la signature de 35 accords de partenariats avec différentes fédération africaines, sachant qu’elles sont 54 membres à la CAF, rappelle +Assabah+.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 MAROC
Divers sujets à la Une es quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires aux récentes mesures disciplinaires prises à l'encontre de certains agents d’autorité, au remaniement ministériel et à l’importance de l’approche participative dans l’élaboration de textes de loi.
Sanctions prises à l’encontre d’agents d’autorité et hausse des prix des carburants au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi focalisent leurs commentaires notamment sur les répercussions des dernières sanctions prises à l'encontre de certains agents d’autorité et la mise en place d’une commission parlementaire chargée d’enquêter sur les prix des carburants.
Les répercussions de la décision de Trump au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi consacrent de larges commentaires aux répercussions de la reconnaissance par le président Trump d'Al-Qods comme capitale d'Israël et au projet de réalisation d'un écosystème de transport électrique au Maroc.
La marche de Rabat et la production de véhicules électriques font la manchette de la presse marocaine Les quotidiens marocains parus ce lundi se focalisent sur la marche de Rabat en soutien à Al Qods, le renforcement des investissements au Maroc, le Congrès du PJD et les préparatifs au CHAN-2018 au Maroc.
Politique, droit de l’Homme, social et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce samedi consacrent de larges commentaires à la Journée internationale des droits de l'Homme, à l'état du paysage politique marocain, au fonds de l’entraide national et à la participation du Wydad de Casablanca au Mondial des Clubs qui se déroule aux Emirats Arabes Unis.
Politique, enseignement, santé et sport meublent la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à la réaction du Roi Mohammed VI suite à la décision de Washington de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer son ambassade, au remaniement ministériel, au secteur de l’enseignement, à la lutte contre la contrebande des médicaments et à la course à l'organisation de la Coupe du monde 2026.
L’actualité sociale et la question palestinienne au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi ont focalisé leurs commentaires notamment sur la problématique du chômage, la lutte contre la pauvreté au Maroc ainsi que sur la question palestinienne.
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi consacrent de larges commentaires à la préservation du patrimoine, la gestion des ressources hydriques, les énergies renouvelables et la problématique de la réforme du système éducatif.
Politique, économie, social et sport au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires au 5ème sommet Union africaine-Union européenne, la situation des personnes handicapées au Maroc, la hausse des prix des produits alimentaires, le rapport de l’OMS sur les personnes à besoin spécifique et les chances des Lions de l’Atlas au Mondial, Russie-2018.
La politique au menu des quotidiens marocains Les hebdomadaires marocains parus ce samedi se focalisent sur la politique africaine du Maroc et la problématique des excédents des communes.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous