BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 19 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/29/2017 10:28:56 AM ]  APANEWS

Mali - Societe

Le débat sur la révision constitutionnelle s’impose dans les quotidiens maliens

Les quotidiens maliens parus ce jeudi s’intéressent principalement au débat en cours dans le pays sur la révision constitutionnelle dont le référendum initialement prévu pour le 9 juillet a été reporté sine die.


« Le oui se fait entendre », écrit Info-Matin, un quotidien proche du parti au pouvoir, évoquant la manifestation, mercredi au Palais des sports de Bamako, des partisans du ‘’oui’’, donc de la majorité présidentielle.

La plateforme qui a appelé à manifester s’appelle ‘’oui An Son Na’’, c’est-à-dire ‘’oui on est d’accord.’’ Le journal d’une « grande mobilisation pour la cause du ‘’oui’’ lors de laquelle différents responsables du mouvement ont pris la parole.’’ Les propos de plusieurs intervenants son rapportés dans l’article qui magnifie la révision constitutionnelle conne étant « une chance pour le Mali. »

Le quotidien Le Républicain, proche de l’opposition, a aussi couvert la manifestation mais est loin d’avoir le même regard sur cette actualité. En effet il s’interroge en ces termes : « lancement de la plateforme ‘’oui An Son Na’’, meeting de sensibilisation ou concours de danses ?’’ Le journal montre une photo sur laquelle deux danseurs font face et rivalisent de pas sous le regard médusé de l’assistance. ‘’C’est un véritable camouflet pour la plateforme ‘’oui An Son Na !’’ En effet, elle n’a pu mobiliser une grande foule’’, constate Le Républicain qui renchérit : ‘’la plupart des jeunes qui ont fait le déplacement ne savaient même pas les raisons de leur déplacement.’’

Le quotidien l’Indépendant s’intéresse lui aussi à la révision constitutionnelle, mais sous un autre angle. Au lieu d’évoquer le duel entre les partisans du ‘’oui’’ et du ‘’non’’ à la base, le confrère parle d’un autre duel.

« Rififi entre avocats sur la révision constitutionnelle : Me Demba Traoré tacle Kassoum Tapo. », écrit le journal.

Le premier est une figure de l’opposition opposée à la révision constitutionnelle, le second est le ministre des droits de l’Homme et de la réforme de l’Etat, donc au cœur du ‘’oui’’.

Sur un tout autre plan, les journaux parlent de la présentation du rapport du Médiateur de la République pour l’année 2016.

« 117 dossiers de réclamations enregistrés dont 56 relatifs au foncier », relève l’Indépendant. « 106 dossiers de réclamation ont été traités », précise Le Républicain.

En sport, l’Indépendant nous apprend que la date de l’assemblée général de la Fédération malienne de football a été « de nouveau reporté au 13 juillet. »

Cette assemblée vise à normaliser le sport roi au Mali après la zone de turbulences qu’il a traversé ces derniers mois.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MALI
La politique, sujet dominant dans les quotidiens maliens La politique, à travers les rencontres tous azimuts qu’organise le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maiga, avec les chefs religieux ainsi que la polémique engendrée par la sortie du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, à l’encontre du chef de l’opposition, fait la une des quotidiens maliens parus ce jeudi.
la situation sécuritaire et processus de paix au menu des journaux Le forum international sur la gouvernance, la démocratie et les affaires, tenu mardi à Ouagadougou, avec le président Ibrahim Boubacar Keita comme invité d’honneur, est à la une de la presse malienne qui évoque aussi la situation sécuritaire au Mali.
G5 sahel et politique interne au menu des quotidiens maliens La réunion des ministres et chefs d’état-major des armées des 5 pays sahéliens à Paris, à l’invitation de la ministre française des armées Florence Parly, et la virulente sortie du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, contre le chef de file de l’opposition font la une des quotidiens maliens parus mardi.
La visite du Premier ministre malien en Algérie à la Une La politique et la sécurité sont les sujets en exergue à la devanture des quotidiens maliens de ce lundi.
L’opposant Moussa Sinko Coulibaly à la une des journaux maliens L’ex-général de l’armée malienne Mousa Sinko Coulibaly, qui a démissionné en décembre des rangs des forces armés pour se consacrer à la politique, se taille une place de choix dans les quotidien maliens parus ce vendredi.
Politique et sécurité au menu des quotidiens Les quotidiens maliens de ce mercredi traitent de divers sujet allant de la politique à la sécurité.
Politique et force du G5 sahel à la une des journaux maliens Les quotidiens maliens de ce mardi traitent principalement de politique et des suites de la réunion ministérielle des pays sahéliens lundi à Bamako.
Politique et sécurité en couverture des quotidiens Les quotidiens maliens de ce lundi s’intéressent principalement aux questions politiques, notamment avec l’entrée en matière du nouveau gouvernement. La sécurité aussi n’est pas en reste.
Le remaniement ministériel à la une des quotidiens maliens Les trois quotidien maliens parus ce mercredi --les autres observent une pause à la faveur des fêtes de fin d’année—s’intéressent particulièrement au remaniement ministériel intervenu durant le weekend et qui a porté l’ancien journaliste Soumeylou Boubèye Maiga à tête du nouveau gouvernement fort de 36 ministres.
Amadou Toumani Touré en vedette dans les quotidiens Le retour d’exil de l’ancien président malien Amadou Toumani Touré (ATT) par ses initiales, est le principal sujet abordé dans tous les quotidiens maliens ce mardi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous