BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 26 Juin 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/21/2017 9:39:35 AM ]  APANEWS

Mali - Societe

L’expulsion des mauvais payeurs des logements sociaux à la une de la presse malienne

L’expulsion, la veille, des mauvais payeurs des logements sociaux fait ce vendredi la une des quotidiens maliens qui s’intéressent également à la mise en place effective des autorités intérimaires de Taoudéni et Tombouctou.


‘’Pour arriérés d’impayés de mensualités malgré les sommations et les mises en garde de l’office malien de l’habitat, une vaste opération d’expulsion de 358 mauvais payeurs de logements sociaux a débuté hier’’, titre l’Indépendant.

L’article est illustré par une image montrant les effets des occupants expulsés sens dessus dessous, jetés dans la rue. L’indicateur du renouveau qui fait également sa manchette sur le sujet précise que le déguerpissement a eu lieu à Tabacoro, un quartier périphérique de Bamako, sous le regard des policiers et d’un huissier.

Selon Salif Kodio, chef du département administration logement à l’Office malien de l’habitat, ‘’à la date du 31 décembre 2016, 358 bénéficiaires des logements sociaux étaient dans une situation chronique d’impayé. Ce qui représente 900 millions de francs CFA’’, rapporte l’Indicateur du renouveau.

Le même responsable a confié ces propos au quotidien les Echos :’’ Nous avons du procéder par 4 étapes avant d’en arriver là. Pour la première, nous avons effectué une notification d’impayés aux bénéficiaires concernés, sans réaction. Nous avons envoyé la lettre de relance pour la deuxième phase. La troisième était de notifier ces impayés par voie d’huissier, sans réaction. Et donc par la quatrième, on a procédé à la résiliation du contrat location-vente.’’

Sur un tout autre plan, Info- Matin et l’Indicateur du renouveau notent ‘’le parachèvement de la mise en place des autorités intérimaires dans les 5 régions du nord.’’

Ces administrations provisoires visent à assurer la présence de l’Etat et à organiser des élections. Leur mise en place dans ces deux dernières régions du nord a été reportée à maintes reprises pour diverses raisons.

Le quotidien le Républicain revient sur la sortie du président de la Haute autorité de la communication (HAC). Fodié Touré était face à la presse, hier, pour justifier la décision de la HAC de fermer 47 radios en situation irrégulière. M. Touré a même enfoncé le clou : ‘’Toutes les radios et télévisions qui ne sont pas en règle seront fermées.’’

En sport, le journal Aujourd’hui Mali et le Républicain évoquent ‘’la grande marche tenue hier à Bamako pour exiger la fin de la crise du football.’’

Selon L’Indépendant, après une première tentative avortée, ‘’le président déchu de la FEMAFOOT, le général Baba Diarra, a introduit une nouvelle requête au tribunal arbitral du sport pour freiner la levée de la suspension du Mali.’’

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 MALI
Les quotidiens maliens traitent de politique et de la crise dans le Nord L’actualité politique avec le report du référendum constitutionnel, et la crise qui continue de secouer le Nord Mali, occupent la Une des quotidiens parus vendredi.
Le report du référendum focalise l’attention des quotidiens maliens Les quotidiens maliens parus ce jeudi commentent abondamment la décision du conseil des ministres tenu hier mercredi de reporter le référendum de révision constitutionnelle, initialement prévue le 9 juillet prochain.
Procès en diffamation du Sphinx et référendum en couverture des journaux maliens Le procès en diffamation que le député Karim Keita, député et fils du président de la République, a intenté au directeur de publication du journal le Sphinx, et dont le verdict a été prononcé la veille, fait ce mercredi la couverture principale des quotidiens qui n’oublient, toutefois, pas la controverse sur le projet de révision constitutionnelle.
Les journaux maliens à fond sur l’attaque terroriste de dimanche à Bamako Les quotidiens maliens parus ce mardi reviennent largement sur l’attaque terroriste qui a visé le campement Kangaba à la périphérie de Bamako dimanche dernier, mais ils n’oublient pas de s’intéresser aux affrontements intercommunautaires dans la région de Mopti, au centre du Mali.
Le premier ministre et la contestation contre la révision constitutionnelle à la Une des journaux maliens Les quotidiens maliens de ce vendredi sont revenus largement sur le vote, par les députés, de la déclaration de politique générale du premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga de même qu’à la vague de contestations contre le référendum de révision constitutionnelle prévu le 9 juillet prochain.
Le procès du journal le Sphinx à la une des quotidiens Les quotidiens maliens parus ce jeudi font la part belle au procès en diffamation que Karim Keita, député à l’assemblée nationale et fils du président de la république, a intenté à l’hebdomadaire le Sphinx dont Adama Dramé est le directeur de publication.
le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga en vedette dans les journaux Le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga, dont la déclaration de politique générale a été présentée lundi aux députés, est à la une de la plupart des journaux parus ce mardi.
Les protestations contre la révision constitution toujours à la Une des journaux Les journaux maliens de lundi s’intéressent aux différentes manifestations contre le projet de révision constitutionnelle dont le référendum est prévu le 9 juillet prochain.
La manifestation contre la révision constitutionnelle à la une des journaux maliens Les journaux maliens parus vendredi reviennent largement sur la manifestation organisée la veille contre la révision constitutionnelle dont le référendum est prévu le 9 juillet prochain.
Le général Didier Dacko en vedette dans la presse malienne La nomination, mercredi lors du conseil des ministres, du général de division et chef d’Etat-major des armées maliennes, Didier Dacko, comme commandant de la future force conjointe du G5 sahel a été unanimement saluée par les journaux du Mali qui s’intéressent également à la situation sécuritaire du pays.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous