BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 30 Mai 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/23/2016 9:39:39 AM ]  APANEWS

Côte d'Ivoire - Societe

Des blessés et d’importants dégâts enregistrés à Bouaké après la manifestation de rue contre le prix de l’électricité

La ville de Bouaké située à 379 km au Nord d’Abidjan, théâtre de violentes manifestations a été entièrement paralysée, vendredi, par des populations en colère contre la hausse du prix de l’électricité qui ont attaqué et pillé les agences de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), de la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (SODECI), de l’agence NSIA Banque, les bureaux des assiettes des impôts et du cadastre ainsi que les locaux de la Préfecture de région et de police, a constaté un journaliste de APA sur place.



C’est aux environs de 10 h 00 Gmt et heure locale que des manifestants venus des quartiers de Djamourou et Dar-es-Salam (Nord de Bouaké) ont pu accéder à l’agence CIE Dougouba, après avoir forcé plusieurs barrages des forces de l’ordre, où ils s’en sont pris aux locaux en cassant, pillant et incendiant les installations et équipements de cette agence.

Ils ont ensuite mis le cap sur l’agence centrale de la CIE, située au quartier Commerce où les mêmes dégâts ont été constatés.

L’agence NSIA Banque de Bouaké, au quartier commerce, les bureaux des assiettes des impôts et du cadastre, le siège de la SODECI, le Conseil régional, le service de collecte et de transport de la mairie ainsi que la préfecture de région située au quartier Djamourou en face du Centre hospitalier et universitaire (CHU) et la préfecture de police située au rond-point de la gare routière ont également subi le courroux des populations.

En début d’après-midi des rumeurs circulant dans la ville faisaient état de plusieurs morts. Cependant, selon un responsable de la morgue du CHU de Bouaké approché par APA aux environs de 14h00 Gmt ‘’aucun corps de manifestants’’ n’avait été enregistré par ses services à cette heure.

Des blessés ont été enregistrés au cours de cette folle journée à Bouaké où calme est revenu dans la ville même si des points stratégiques sont encore tenus par les forces de l’ordre.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CÔTE D'IVOIRE
L’affaire Soul to Soul et les pluies diluviennes à la Une de la presse ivoirienne Les conséquences des pluies diluviennes qui se sont abattues sur Abidjan et l’affaire de caches d’armes chez le Directeur du protocole de Guillaume Soro sont les principaux sujets à la Une de la presse parue, vendredi, sur toute l’étendue du territoire national.
L’opération ‘’libération du corridor sud de Bouaké’’ à la Une de la presse ivoirienne Les journaux quotidiens ivoiriens, parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national offrent un menu essentiellement consacré à l’opération de libération du corridor sud de Bouaké lancée par les forces de l’ordre, mardi matin et dont le premier bilan fait état de 4 morts et plusieurs blessés.
Le mouvement d'humeur des démobilisés à la Une des journaux ivoiriens Les mouvement d'humeur des démobilisés (ex-combattants qui n'ont pas été intégrés dans l'armée) qui ont bloqué différents corridors, fait la Une des journaux quotidiens parus, mardi, sur l'ensemble du territoire.
Alassane Ouattara en vedette à la Une des journaux ivoiriens Près de 72 heures après un accord gouvernement-soldats mettant fin à plus de quatre jours de mutinerie, le président Alassane Ouattara se place en vedette à la Une des journaux ivoiriens, parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national.
L’après-mutinerie monopolise la Une des journaux ivoiriens Plus de 24 heures après l’acceptation de l’accord de sortie de crise proposé par le gouvernement aux soldats, place donc à l’après-mutinerie qui monopolise la Une des journaux quotidiens ivoiriens, parus, mercredi, sur l’ensemble le territoire national.
Les militaires mutins se paient la Une des journaux ivoiriens Les militaires mutinés continuent de faire le siège de la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mardi, sur l'ensemble du territoire national.
Le mouvement d’humeur des soldats monopolise la Une des journaux ivoiriens Le mouvement d’humeur de soldats dans plusieurs villes du pays monopolisent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire.
Le mouvement d’humeur des soldats domine la Une de la presse ivoirienne Les mouvements de revendications d’une partie des soldats de l’armée ivoirienne constitue la principale information à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national.
Mutinerie, politique et projet de loi sur la presse à la Une des journaux ivoiriens La rencontre du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara avec les soldats mutinés, la sortie du président du Front populaire ivoirien (FPI) , Affi Nguessan et le débat sur la loi relative à la presse, sont les principaux sujets à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur toute l’étendue du territoire national.
La Une des journaux ivoiriens dominée par le compte rendu du conseil des ministres Les journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national offrent un menu essentiellement consacré aux mesures générales et autres communications actées par le gouvernement lors du conseil des ministres présidé, mercredi, par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous