BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 19 Aout 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 5/14/2018 12:06:13 PM ]  APANEWS

Congo - Societe

La presse congolaise à fond sur la condamnation du général Mokoko

La condamnation à vingt ans de prison du, général Jean Marie Michel Mokoko et ses co-accusés le 11 mai dernier par la Cour d’appel de Brazzaville, après quatre jours de procès, fait les choux gras de la presse congolaise parus ce lundi.


« Justice ;vingt de prison pour Jean Marie Michel Mokoko et ses co-accusés », titre le quotidien national Les Dépêches de Brazzaville qui écrit qu’« au terme d’un procès ouvert le 7 mai, la Cour d’appel de Brazzaville a requis une peine de vingt ans d’emprisonnement ferme contre le général Jean Marie Michel Mokoko et ses co-accusés, dont six Français et un Congolais, jugés par contumace».

Sous le titre « Jean Marie Michel Mokoko ou l’enfantillage politico- diplomatique », l’hebdomadaire Polélé-Polélé écrit : « la ruse de Jean marie Michel Mokoko (son mutisme pendant le procès) s’est transformée ce 11 mai 2018, en remords à l’annonce de sa sentence, au terme de quatre jours de procès. »

Le confrère d’ajouter : « Dans les yeux de l’accusé Mokoko peut se lire le retour à la réalité, après avoir usé du mutisme 4 jours, aux fins de bloquer le bon déroulement du procès ».

« Procès de Jean Marie Michel Mokoko : les leçons à tirer », affiche Le Patriote’’ avant de faire ce développement : « au terme de quatre jours de comparution publique de l’accusé principal, le parquet général a requis une peine supérieure à 15 ans pour le général Mokoko et à 20 ans pour ses sept co-accusés en fuite…Ils ont tous été reconnus coupables d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et détention illégale d’arme de guerre. Il ne pouvait en être autrement au regard des charges retenues contre l’accusé et son mutisme observé durant le déroulement du procès. »

Insistant sur l’assourdissant silence de l’accusé, Sel-Piment écrit : « ni la projection de la vidéo qui dévoile son plan visant à la déstabilisation des institutions de la Républiques ni la présentation des armes et munitions de guerre récupérées à son domicile ne l’ont sorti du silence ».

Quoi qu’il en soit, note l’hebdomadaire Epanza Makita, « les Congolais sont restés sur leur faim à l’issue du procès de Jean Marie Michel Mokoko et autres suite à leur stratégie de rien dire devant la barre (…) le silence a souvent été une stratégie suicidaire parce qu’il tue même tous les moyens de défense (…) personne ne pouvait penser que la ligne de défense des avocats du général Mokoko ne serait que le silence à la barre. »

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CONGO
Politique et justice en vedette dans la presse congolaise La fête de l’indépendance du 15 août qui sera célébrée sur fond de crise économique et le jugement de l’opposant, André Okombi Salissa, sont les principaux sujets abordés mardi par la presse congolaise.
Paix, football et électricité à la Une de la presse congolaise L’engagement du gouvernement à récupérer près de 3000 armes de guerre sur les ex- combattants ninjas du Pasteur Ntumi, les équipes de Diables noirs et As Otoyô qui jouent la finale de la Coupe nationale de football et la lutte contre les branchements pirates à la société nationale d’électricité sont les principaux sujets abordés ce mercredi par la presse congolaise.
Corruption, économie, paix et sécurité se partagent la Une au Congo La réaction du ministre des Hydrocarbures, Jean Marc Thystère Tchicaya accusé de détournement de fonds publics, le Premier ministre, Clément Mouamba qui a annoncé la signature de la Lettre d’intention avec le Fonds monétaire international (FMI), le lancement ce 7 août 2018 du ramassage des armes des ninjas nsiloulous dans le Pool, sont les sujets traités par la presse congolaise ce mardi.
Le drame au Commissariat de Chaconna toujours en vedette dans la presse congolaise Les journaux congolais parus ce jeudi décryptent les suites du drame du commissariat de Chaconna à Brazzaville où 13 jeunes garçons ont été retrouvés morts dans la nuit du 22 au 23 juillet, alors qu’ils étaient en garde à vue.
Lutte anti-corruption, grève et diplomatie se côtoient dans la presse congolaise La Commission anti-corruption qui épingle le ministre des Hydrocarbures, Jean Marc Thystère Tchicaya, pour corruption, les syndicalistes du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) et l’ouverture imminente d’une chancellerie du Maroc à Brazzaville sont ce mercredi les principaux traités par la presse congolaise.
Drame, prison et justice au menu de la presse congolaise La polémique suscitée par la mort dans un commissariat de Brazzaville de treize jeunes, la demande par l’ONU de la libération d’André Okombi Salissa, un candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016 emprisonné depuis le 10 février 2017, et la levée du mandat d’arrêt contre l’ex chef rebelle Frédéric Bintsamou font ce mardi les choux gras de la presse congolaise.
«Paul Biya limoge Jérôme Mvondo» est la grande manchette du quotidien à capitaux privés Le Messager, qui explique que l’intéressé, au bout de 12 ans et alors que son départ était annoncé depuis fort l Les demandeurs d'asile au Congo, un drame dans un commissariat qui aurait fait 14 morts et lancement des émissions de la Voix de l'Amérique au Congo sont les principaux sujets traités ce mercredi par la presse congolaise.
Kabila, Mandela et CIRGL en vedette dans la presse congolaise Joseph Kabila Kabange, président de la République démocratique du Congo (RDC), qui promet de respecter la constitution, les préparatifs de la réunion des chefs d’Etat et gouvernement de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) et la célébration du centenaire de l’icône de la lutte contre l’apartheid Nelson Mandela font la une des journaux congolais parus ce vendredi.
Economie, lutte contre la corruption et coopération en vedette dans la presse congolaise Le Congo qui table pour cette année sur une croissance économique de 1,9%, un ancien ministre placé en garde à vue dans le cadre de la lutte contre la corruption, la signature en septembre d’une convention de développement de la zone économique spéciale entre la Chine et le Congo sont les sujets traités principalement ce jeudi par la presse congolaise.
Foot, social et politique en vedette dans les journaux congolais La célébration par la France du titre de champion du monde de football décroché par les Bleus, les travailleurs de la Sopeco qui réclament onze mois d’arriérés de salaire et la situation de fin de règne que vit le gouvernement sont ce mardi les centres d’intérêt de la presse congolaise.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous