BETA
Recherche personnalisée
English
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/2/2009 4:42:05 AM ]  XINHUANET

Comores - Societe

Le gouvernement comorien appelle le peuple au calme

Le gouvernement comorien a appelé les Comoriens au calme pour faire face au crash d'un avion A310-300 tôt mardi avec 153 personnes à bord, dont 142 passagers et un équipage de 12 membres.


"Le gouvernement appelle les Comoriens au calme et à la sérénité, face à ce drame national," a dit le président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi dans un communiqué, publié sur le site Internet de la présidence mercredi.

Le vol IY626 en provenance de Sanaa s'est abîmé dans l'océan Indien juste quelques minutes avant l'atterrissage vers 01h55 heures locales (22h55 GMT lundi), à environ 12 kilomètres au nord au large de Grande Comore, une des trois îles de l'Union de Comores.

La plupart des passagers à bord de l'avion appartenant à l' airbus Yéménite sont des Comoriens retournant de Paris.

Les autres, dont 66 ressortissant français, sont des passagers venant le Moyen-Orient.

Les conditions défavorables de l'airbus Yéménite et les intempéries ont été suspectées d'être parmi les causes de l' accident d'avion.

Le gouvernement comorien "voudrait tout d'abord exprimer la douleur et la solidarité de tous les Comoriens à l'égard des victimes et de leurs familles," a dit M. Sambi dans le communiqué.

Le gouvernement comorien a mobilisé dès la survenue du crash, l'ensemble des dispositifs militaires et civils de secours et de réponses aux urgences peu après le crash, indique le communiqué.

Des rapports atteignant ici dit que des centaines de proches des victimes de l'écrasement d'avion se sont réunis pendant deux jours à l'hôpital géré par l'État à Moroni, capitale des Comores, dans l'attente de leur famille vivante ou morte.

Vingt corps sur les 153 personnes à bord de l'avion ont été récupérés de la mer depuis mardi, avec une seule adolescente de 14 ans, a été retrouvé vivante.

La jeune fille, Bacari Bahiya, qui était de retour avec sa mère à partir de Corbeil-Essonne, près de Paris, a été sauvée mardi par l'équipe de sauvetage.

Elle est, jusqu'à maintenant, la seule survivante des 153 personnes à bord du vol IYI626, y compris sa mère et 66 autres ressortissants français, le gouvernement des Comores a confirmé dans un communiqué mercredi.

Le gouvernement a appelé la communauté internationale pour une aide d'urgence, dont des matériels médicaux, de dispositifs et d'équipes de plongeurs à joindre à l'opération de sauvetage et d'aider à identifier rapidement l'emplacement exact de l'accident.

Le gouvernement comorien a mis en oeuvre un plan d'action d'urgence, dans laquelle un hôpital a été créé à Galawa Beach, juste en face de la mer, où l'avion s'est écrasé, pour recevoir des corps des victimes et d'appliquer des soins d'urgence aux éventuels survivants.

Le gouvernement a également ouvert un canal radio pour les parents des victimes ainsi que de trois numéros gratuit de téléphone pour les aider.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 COMORES
Tenue du deuxième tour des législatives Le deuxième tour des élections législatives aux Comores se déroule samedi dans 21 sur les 24 circonscriptions électorales du pays.
Les élections législatives se sont déroulées sans incident majeur Les élections législatives des Comores se sont déroulées dimanche sans incident majeur.
Une juge accusée de maltraitance sur une fillette de 14 ans Une des magistrats du tribunal de Moroni (Comores) est au cœur d’une affaire l’inculpant de maltraitance sur une mineure. C’est le quotidien comorien, la Gazette des Comores qui l’a révélé dans ses publications datant du 11 et 12 septembre. Quant à la juge, elle nie toute accusation. Moroni est dans la tourmente, selon Afrik.com
Les dignitaires musulmans essaient d'interdire la mixité sur une plage L'intervention des gendarmes pour chasser les femmes d'une plage publique proche de Moroni dimanche, à l'instigation des dignitaires musulmans, provoque la colère des jeunes Comoriens qui en appellent au gouvernement pour protéger leur liberté.
Une plainte contre le soldat qui a menacé le général Salimou Les avocats du général Salimou Mohamed Amiri, ex-chef d’état-major de l’armée comorienne, viennent de porter plainte contre un sous-officier qui aurait proféré des menaces de mort à leur client, a appris jeudi APA de sources concordantes et dignes de foi.
Les élections présidentielles et des gouverneurs maintenues au 7 novembre et le 26 décembre Les comoriens en âge de voter sont attendus aux urnes, les 7 novembre et 26 décembre prochains, pour élire le président de la République et les gouverneurs des îles.
Le général Salimou Mohamed Amiri démis de ses fonctions de chef d'état-major et placé en résidence surveillée Le ministre de la Défense des Comores a annoncé mardi dans la soirée, le placement en résidence surveillée du général Salimou Mohamed Amiri, le chef d'état-major de l'Armée nationale de développement (And).
L'Asecna ouvre les travaux de son Conseil d' administration et du comité des ministres L'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne (Asecna) tient à Moroni, la 118ème session ordinaire de son Conseil d'administration (CA) et la 52ème réunion du comité des ministres des dix-huit Etats membres de l'Agence ayant en charge le secteur de l'aviation civile.
Le processus d'élection harmonisée du président et des gouverneurs est effectif Tous les acteurs, concernés par la question d'élections harmonisées aux Comores, ont apposé leurs signatures au bas du document sur l'accord de la gestion de la période intérimaire, proposé par l'Union africaine (UA).
Un compromis semble trouvé pour la tenue des élections harmonisées au 26 novembre 2010 Les délégués des trois entités insulaires et le pouvoir central des Comores, assistés des représentants de la communauté internationale, ont repris, dans l' après-midi du mercredi, les discussions sur l'organisation d' élections harmonisées et la gestion de la période intérimaire, suspendues la veille et dont le président Sambi avait annoncé leur échec au cours de son adresse à la Nation dans la soirée de mardi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous