BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 21 Juillet 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/22/2017 11:11:55 AM ]  APANEWS

Cameroun - Societe

Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais

La préparation du budget 2018 de l’État, mais également la rencontre de football du jour opposant les Lions indomptables à l’Australie, dans le cadre pour la Coupe des confédérations russe, occupent une place de choix dans les colonnes des journaux camerounais parus jeudi.


Les Camerounais vont devoir se serrer la ceinture l’année prochaine, et pas seulement du fait d’une conjoncture économique difficile, si l’on s’en tient aux prescriptions contenues dans la note de cadrage budgétaire que vient de publier le chef de l’État.

Parmi les postes budgétivores, Le Quotidien de l’Économie a retenu une prescription du président Biya portant sur le comptage physique des personnels de l’État, le phénomène des salariés fictifs de la fonction publique devenant un véritable tonneau des Danaïdes au fil des ans et ce en dépit des multiples recensements lancés depuis une vingtaine d’années.

Selon la publication, «il s’agit là d’une exigence à peine voilée du Fonds monétaire international, avec lequel le Cameroun entrera bientôt en négociations pour un nouveau programme économique et financier».

Les autres postes de dépense à surveiller, s’inscrivant dans la logique d’une discipline plus accrue et l'effort de réduction du train de vie de l’État et que signale le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune, concernent les achats de biens et services, le fonctionnement des comités et commissions, la définition des quotas de consommation de téléphone ainsi qu’un tableau de répartition des véhicules administratifs.

«Plusieurs de ces directives ne font pas plaisir à ceux qui considèrent l’État comme une vache à lait. Mais ils n’ont pas d’autre choix que de les appliquer.»

Mais les perspectives des finances publiques sont favorables en 2018, rassure le bihebdomadaire L’Essentiel : l’économie nationale s’adapte à la conjoncture internationale, la diversification des sources de recettes reste un atout avec, au final, une croissance de 4,6% envisagée.

Mais parmi les secteurs qui plombent les finances publiques et que signale le même journal, figure celui des télécommunications où pas moins de 22 opérateurs illégaux viennent d’être débusqués.

Avec la complicité de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) et de hauts cadres du ministère de tutelle, apprend-on, ces clandestins agissaient publiquement, mais en marge de la règlementation.

Pas bien loin de ces pratiques dolosives, l’hebdomadaire Le Courrier affirme que deux maîtres chanteurs et arnaqueurs à travers les réseaux sociaux viennent d’être débusqués : des compatriotes, exilés volontaires aux États-Unis et qui se font passer pour des persécutés du régime de Yaoundé et qui braconnaient sans vergogne sur des sites communautaires.

A Saint-Pétersbourg et dans l’arène footballistique, écrit Cameroon Tribune, c’est la «défaite interdite» pour les «Lions indomptables» dans le groupe B face à l’Australie, une rencontre qui décidera du sort des deux équipes battues lors de leurs premières sorties en Coupe des confédérations russe.

Déjà dos au mur, le Cameroun sait ce qu’il a à faire s’il veut conserver ses chances de passer en demi-finale après sa première défaite face au Chili (0-2).

«Et cette confrontation directe avec l’autre perdant de la première journée sera donc déterminante. Connaissant le style imprévisible du sélectionneur national, il est difficile de s’avancer sur la composition du Onze entrant. Mais on peut supposer qu’on pourrait avoir un ou deux changements.»

Le sélectionneur belge du Cameroun, Hugo Bross, a un «plan secret» qui n’a pourtant rien de mystique ni de mystérieux, ironise InfoMatin : il va, comme souvent, continuer de bricoler, tout en ayant déjà préparé l’opinion publique à une élimination précoce ».

Ce qui est certain, renchérit L’Essentiel, c’est que ça passe ou ça casse ce jeudi pour le Cameroun, champion d’Afrique en titre et qui a intérêt à justifier son rang après la douche froide du début du tournoi, sachant en plus qu’il n’aura qu’une infime marge de manœuvre lors de sa prochaine rencontre face à l’ogre allemand.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CAMEROUN
La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais Gouvernance, droits de l’homme et politique constituaient le cocktail proposé par les journaux camerounais parus jeudi.
Les chantiers controversés de la CAN 2019 et l’économie s’adjugent les faveurs de la presse camerounaise La sortie, la veille du ministre des Sports (Minsep) au sujet des retards accusés par les chantiers d’infrastructures de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019, mais aussi des sujets à caractère économique, ont occupé le haut de l’affiche dans les journaux camerounais parus mercredi.
La colère du clergé catholique et les tourments de l’économie et Une de la presse camerounaise Le feuilleton à rebondissements autour de la disparition mystérieuse de l’évêque de Bafia (Centre), Mgr Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché des eaux de la Sanaga le 2 juin dernier et dont le clergé a procédé à l’identification du corps la veille, mais aussi les tourments de l’économie nationale s’affichaient en bonne place dans le menu des journaux camerounais parus mardi.
Vent de malaise en couverture des journaux camerounais La tonalité générale des journaux camerounais parus lundi confinait à la sinistrose, que ce soit dans le volet social ou de la gouvernance.
Un vent de sinistrose parcourt la presse camerounaise Que ce soit en économie, sur le front de la politique ou encore du sport, la tonalité des journaux camerounais parus jeudi prêtait généralement au pessimisme.
La guerre de communiqués sur la mort de l’évêque de Bafia passionne les journaux camerounais Reléguant au second plan les autres aspects de l’actualité nationale, la guerre de communiqués entre l’Église catholique et a justice autour de la disparition mystérieuse de l’évêque de Bafia (Centre), Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché des eaux du fleuve Sanaga le 2 juin dernier, a de nouveau enflammé les colonnes des journaux camerounais parus mercredi.
Examens scolaires, mort mystérieuse d’un prélat et économie en Une des journaux camerounais Une fin d’année scolaire tumultueuse avec une grogne des correcteurs d’examens officiels, la controverse qui s’éternise au sujet de la disparition encore non élucidée de l’évêque de Bafia ainsi que des sujets à caractère économique, ont constitué l’essentiel du menu des journaux camerounais parus mardi.
La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais La réaction du clergé catholique, après la publication du rapport du procureur relevant «l’absence de toutes traces de violence» et concluant à «la noyade» comme «cause probable du décès de l’évêque» de Bafia (Centre), Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché des eaux du fleuve Sanaga le 2 juin dernier, mais aussi des sujets à caractère économique et social faisaient les grosses manchettes des journaux camerounais parus lundi.
La politique s’arroge les faveurs des journaux camerounais Des sujets de politique politicienne occupent le haut de l’affiche des journaux camerounais parus vendredi.
L’insolite s’affiche en couverture des journaux camerounais Des sujets à caractère insolite, touchant aussi bien la gouvernance que la sécurité et la société, faisaient les manchettes des journaux camerounais parus jeudi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous