BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 21 Novembre 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/22/2017 11:11:55 AM ]  APANEWS

Cameroun - Societe

Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais

La préparation du budget 2018 de l’État, mais également la rencontre de football du jour opposant les Lions indomptables à l’Australie, dans le cadre pour la Coupe des confédérations russe, occupent une place de choix dans les colonnes des journaux camerounais parus jeudi.


Les Camerounais vont devoir se serrer la ceinture l’année prochaine, et pas seulement du fait d’une conjoncture économique difficile, si l’on s’en tient aux prescriptions contenues dans la note de cadrage budgétaire que vient de publier le chef de l’État.

Parmi les postes budgétivores, Le Quotidien de l’Économie a retenu une prescription du président Biya portant sur le comptage physique des personnels de l’État, le phénomène des salariés fictifs de la fonction publique devenant un véritable tonneau des Danaïdes au fil des ans et ce en dépit des multiples recensements lancés depuis une vingtaine d’années.

Selon la publication, «il s’agit là d’une exigence à peine voilée du Fonds monétaire international, avec lequel le Cameroun entrera bientôt en négociations pour un nouveau programme économique et financier».

Les autres postes de dépense à surveiller, s’inscrivant dans la logique d’une discipline plus accrue et l'effort de réduction du train de vie de l’État et que signale le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune, concernent les achats de biens et services, le fonctionnement des comités et commissions, la définition des quotas de consommation de téléphone ainsi qu’un tableau de répartition des véhicules administratifs.

«Plusieurs de ces directives ne font pas plaisir à ceux qui considèrent l’État comme une vache à lait. Mais ils n’ont pas d’autre choix que de les appliquer.»

Mais les perspectives des finances publiques sont favorables en 2018, rassure le bihebdomadaire L’Essentiel : l’économie nationale s’adapte à la conjoncture internationale, la diversification des sources de recettes reste un atout avec, au final, une croissance de 4,6% envisagée.

Mais parmi les secteurs qui plombent les finances publiques et que signale le même journal, figure celui des télécommunications où pas moins de 22 opérateurs illégaux viennent d’être débusqués.

Avec la complicité de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) et de hauts cadres du ministère de tutelle, apprend-on, ces clandestins agissaient publiquement, mais en marge de la règlementation.

Pas bien loin de ces pratiques dolosives, l’hebdomadaire Le Courrier affirme que deux maîtres chanteurs et arnaqueurs à travers les réseaux sociaux viennent d’être débusqués : des compatriotes, exilés volontaires aux États-Unis et qui se font passer pour des persécutés du régime de Yaoundé et qui braconnaient sans vergogne sur des sites communautaires.

A Saint-Pétersbourg et dans l’arène footballistique, écrit Cameroon Tribune, c’est la «défaite interdite» pour les «Lions indomptables» dans le groupe B face à l’Australie, une rencontre qui décidera du sort des deux équipes battues lors de leurs premières sorties en Coupe des confédérations russe.

Déjà dos au mur, le Cameroun sait ce qu’il a à faire s’il veut conserver ses chances de passer en demi-finale après sa première défaite face au Chili (0-2).

«Et cette confrontation directe avec l’autre perdant de la première journée sera donc déterminante. Connaissant le style imprévisible du sélectionneur national, il est difficile de s’avancer sur la composition du Onze entrant. Mais on peut supposer qu’on pourrait avoir un ou deux changements.»

Le sélectionneur belge du Cameroun, Hugo Bross, a un «plan secret» qui n’a pourtant rien de mystique ni de mystérieux, ironise InfoMatin : il va, comme souvent, continuer de bricoler, tout en ayant déjà préparé l’opinion publique à une élimination précoce ».

Ce qui est certain, renchérit L’Essentiel, c’est que ça passe ou ça casse ce jeudi pour le Cameroun, champion d’Afrique en titre et qui a intérêt à justifier son rang après la douche froide du début du tournoi, sachant en plus qu’il n’aura qu’une infime marge de manœuvre lors de sa prochaine rencontre face à l’ogre allemand.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CAMEROUN
Incendie à l’Assemblée, crise anglophone et Mugabe en couverture des quotidiens camerounais L’incendie, survenu dans la nuit de jeudi à vendredi au siège de l’Assemblée nationale est revenu hanter les colonnes des journaux camerounais parus lundi, au même titre que l’escalade de la violence dans les régions anglophones où persistent des revendications sécessionnistes, sans oublier la situation confuse au Zimbabwe où le vieux président, Robert Mugabe, ne cède pas à la contestation de la rue et d’une partie de son armée.
Vent de sinistrose en couverture des journaux camerounais L’incendie, la veille au soir du bâtiment abritant l’Assemblée nationale à Yaoundé, la capitale du pays, mais aussi l’annulation spectaculaire, par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (MINFOPRA), Michel Ange Angouing, des admissibilités aux concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), faisaient les choux gras des journaux camerounais parus vendredi.
La politique et l’économie s’adjugent les faveurs de la presse camerounaise La rentrée mouvementée, la veille, du Parlement en session budgétaire, dans un contexte de crise anglophone aiguë, mais également des sujets à caractère économie, ont meublé les colonnes des journaux camerounais parus mercredi.
L’économie et le front de la crise anglophone font les choux gras de la presse camerounaise Des sujets à connotation économique, avec pour point d’orgue la session budgétaire du Parlement mais également la croisade contre les sécessionnistes contre qui le gouvernement vient de déclarer la guerre dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, faisaient quasiment l’unanimité des sujets abordés par les journaux camerounais parus mardi.
La politique et l’économie en couverture des journaux camerounais Les inquiétudes qui continuent de monter en même temps que la violence armée dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais également des sujets à connotation économique, constituaient l’essentiel des préoccupations des journaux camerounais parus vendredi.
La brusque montée de tension en régions anglophones préoccupe les journaux camerounais Les récentes attaques armées, attribuées à des activistes de la sécession des zones anglophones du pays et qui ont déjà coûté la vie à 5 personnes au moins, s’affichent en couverture des journaux camerounais parus jeudi.
Les journaux camerounais parus mercredi se sont majoritairement penchés sur des à caractère économique nationale et sous-régionale, sans toutefois s’éloigner des préoccupations politique interne de l’ Les journaux camerounais parus mercredi se sont majoritairement penchés sur des à caractère économique nationale et sous-régionale, sans toutefois s’éloigner des préoccupations politique interne de l’heure.
La politique se paie les couvertures des journaux camerounais Très peu de journaux camerounais, parus mardi, ont échappé à la tentation du bilan de la célébration, à travers le pays, la veille, des 35 ans de pouvoir de Paul Biya à la magistrature suprême.
Les 35 ans de pouvoir de Paul Biya en couverture des journaux camerounais Chacun avec ses mots, les journaux camerounais parus lundi ont réservé de larges espaces à la célébration, le même jour, des 35 ans de Paul Biya à la tête du pays.
Un triple infanticide émeut les journaux camerounais L’assassinat, mercredi par un père de famille, de ses trois enfants dans la capitale du pays, Yaoundé, s’affichait en lettres de sang en couverture des journaux camerounais parus vendredi, juste à côté d’autres titres à caractère sociopolitique.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous