BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 22 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/21/2017 10:45:18 AM ]  APANEWS

Cameroun - Societe

Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais

Les questions d’économie, de gouvernance mais aussi de droits de l’homme s’affichent en couverture des journaux camerounais parus mercredi.


Plus rien ne sera comme avant dans l’exécution des projets de développement, selon Le Quotidien de l’Économie qui, à la lumière des conférences élargies de programmation actuellement organisées par le ministère de l’Économie, du Plan et de l’Aménagement du territoire, précise que les critères de maturation des réalisation des projets compteront désormais parmi les éléments décisifs avant tout engagement de l’État.

Le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune relaie intégralement les directives du chef de l’État, relatives à la préparation du budget 2018 : parachèvement du Plan d'urgence triennal pour l'accélération de la croissance (PLANUT) 2016-2018, intensification des préparatifs de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football de 2019, opérationnalisation du Plan triennal «Spécial jeunes» 2017-2019 et encadrement soutenu des populations des régions affectées par l'insécurité transfrontalière.

Mais le même président Biya, renchérit Mutations, gagnerait aussi, et dans l’urgence, à pourvoir certains départements ministériels de secrétaires généraux, les titulaires ayant été, au terme de ses propres décrets, promus à d’autres hautes fonctions.

Cette publication a en effet enquêté sur ce vide fort préjudiciable dans trois ministères, pour constater que l’inertie est bien au rendez-vous depuis que lesdits secrétaires généraux, véritables «disques durs» des administrations publiques, ne font plus partie des effectifs.

Rien ne va non plus dans les mairies des régions septentrionales, aujourd’hui paralysées, selon L’œil du Sahel, du fait de la crise sécuritaire qui absorbe rapidement leurs maigres ressources provenant des centimes additionnels communaux (CAC).

Et les choses risquent d’empirer sur le front de la lutte contre la secte islamiste Boko Haram, répond en écho Repères qui fait état de risques de crise ouverte entre le pouvoir de Yaoundé et le Département d’État américain, ce dernier enquêtant sur des accusations de violations de droits de l’homme par les forces de sécurité dans la guerre contre le groupe terroriste et la gestion de la crise anglophone.

«Mais le gouvernement brille par un attentisme qui pourrait coûter au pays une précieuse assistance sécuritaire américaine», avertit le bihebdomadaire : une sombre perspective, quand on sait que depuis 2014, les États-Unis offrent une assistance financière significative à l’armée du pays, qui a reçu en décembre 2016 un appui d’environ 70 milliards FCFA, appelée à doubler au cours des prochaines années mais à condition d’avoir une bonne réputation en matière de respect des droits de l’homme.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CAMEROUN
Economie et politique en couverture des journaux camerounais Une économie fébrile, couplée à la guerre de leadership qui fait rage au sein du premier parti politique de l’opposition parlementaire, il n’en fallait pas plus pour cristalliser l’attention des journaux camerounais parus lundi.
Economie, insécurité alimentaire et politique au menu des journaux camerounais Un paysage économique qui ne rassure pas par certains aspects, le scandale du lait contaminé venu de France, l’insécurité alimentaire ainsi que la politique sont en bonne place dans les journaux camerounais parus vendredi.
Economie et politique en couverture des journaux camerounais Le clair-obscur dans la sphère de l’économie nationale, mais également des sujets à caractère politique meublent les contenus des journaux camerounais parus mardi.
Diversité dans les colonnes de la presse camerounaise La première hécatombe sur la route depuis le début de l’année, la visite d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) en rapport avec la Coupe continentale des nations (CAN) 2019, la vente publique de produits alimentaires non conformes aux normes, trônaient en bonne place dans les colonnes des journaux camerounais parus lundi.
CAN 2019 et crise anglophone au menu des journaux camerounais La visite d’inspection des chantiers d’infrastructures de Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 par la Confédération africaine de la discipline (CAF) ainsi que les derniers développements de la crise anglophone sont à l’affiche des journaux camerounais parus vendredi.
Politique, social et crise anglophone au menu des journaux camerounais Des sujets à caractère politique occupent ce mardi une large place dans les journaux camerounais qui s’intéressent également à des sujets relatifs au social ou à la crise anglophone.
Les vœux du corps diplomatique à Biya au menu des journaux camerounais Les journaux camerounais parus vendredi sont, pour l’essentiel, revenus sur la cérémonie de la veille durant laquelle les membres du corps diplomatique et des corps constitués nationaux ont présenté leurs vœux au chef de l’Etat.
L’arrestation de l’écrivain Nganang et la crise anglophone préoccupent les journaux camerounais La controverse autour de la mise aux arrêts de l’écrivain et activiste Patrice Nganang, accusé d’avoir proféré des menaces de mort contre le chef de l’Etat et des obscénités contre le couple présidentiel, mais également la crise sociopolitique sans fin dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ont continué d’animer les pages des journaux camerounais parus lundi.
La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais Des histoires à polémique de gros sous, un zeste de controverse sur le champ économique et politique, auront constitué le menu des journaux camerounais parus mercredi.
La politique fait de la résistance dans les journaux camerounais Un vent d’indignation parcourait les journaux camerounais parus mardi avec en vedette l’interdiction la veille, par le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril, d’une conférence de presse de la députée Tomainou Ndam Njoya (Union démocratique du Cameroun (UDC, opposition), qui comptait s’expliquer après son agression sur son camarade Richard Wallang du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir), vendredi dernier lors d’une séance plénière en plein hémicycle.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous