BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 21 Aout 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/11/2017 10:50:44 AM ]  APANEWS

Cameroun - Societe

Les crises au sein du patronat et de la communauté anglophone préoccupent les journaux camerounais

Le départ surprise du président intérimaire du Groupement inter-patronal, mais aussi les soubresauts de la crise sociopolitique dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont retenu l’attention de plusieurs journaux camerounais parus mardi.


«Le président du Gicam démissionne» ; «Coup de théâtre : démission du président du Gicam», titrent respectivement Le Jour et Le Quotidien de l’Économie (LQE).

La première publication citée explique que le Français Armel François a décidé de ne pas conduire son mandat d’intérimaire jusqu’à son terme en 2019 et que, dans une sorte de panique, les élections viennent d’être convoquées pour fin juin prochain.

Rien, aux yeux des observateurs, ne laissait présager une telle situation bien que, après le décès du titulaire André Fotso, le 2 août 2016, quelques remous s’étaient faits jour sur la suppléance au regard de la nationalité française du premier vice-président d’alors, analyse LQE.

Le secrétaire exécutif du mouvement, Alain Blaise Batongué, cité par le journal, a indiqué que Armel François avait du mal à concilier ses fonctions de directeur général de la société des Plantations du Haut Penja (PHP) et celles de premier dirigeant de la première organisation patronale du Cameroun.

«Les 69 jours qui séparent les membres du Gicam de l’élection du prochain président de leur organisation vont se transformer en campagne électorale ouverte et offensive.»

Chez Émergence, et sur un autre sujet, c’est la consternation : les avocats anglophones, en grève depuis novembre 2016 et qui avaient annoncé la reprise du travail pour fin mai prochain, viennent de rejeter l’annonce solennelle du bâtonnier sur le sujet. Selon les protestataires, ce dernier n’a jamais été mandaté pour défendre leurs intérêts, et sa posture est qualifiée de douteuse.

La crise anglophone préoccupe également InfoMatin, qui accuse l’Église catholique locale de faire le jeu des revendications sécessionnistes et de «prendre fait et cause pour la radicalisation».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 CAMEROUN
Mission reportée de la CAF, accidents routiers et économie en couverture des journaux camerounais Les journaux camerounais parus lundi ne pouvaient pas manquer d’épiloguer sur le report sine die, et par surprise, de la mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019, tout comme ils ont amplement commenté la vague d’accidents sur les routes du pays ainsi que d’autres sujets à caractère économique.
Foot, économie et rentrée scolaire en vedette dans les journaux camerounais La rentrée scolaire qui se profile à l’horizon, les sujets à caractère socioéconomique, mais aussi et surtout les débats autour de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019 tiennent le haut de l’affiche dans les journaux camerounais parus vendredi.
Foot, terrorisme et économie à la une des journaux camerounais Les chantiers de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019, la lutte contre le terrorisme et les questions socioéconomiques ont les faveurs des journaux camerounais publiés jeudi.
Le discours présidentiel sur la CAN 2019 passionne les journaux camerounais Le discours du chef de l’État de la veille, à l’occasion de la réception au des médaillés des compétitions internationales, et au cours duquel Paul Biya a redit la détermination de son pays à organiser la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019, au lendemain de propos plutôt pessimistes sur le sujet du président de la Confédération continentale de la discipline (CAN), Ahmad Ahmad, a passionné les journaux camerounais parus vendredi.
La controverse autour de la CAN 2019 toujours à l’affiche au Cameroun La presse camerounaise, dans ses multiples titres parus jeudi, semblait ne pas encore digérer la récente sortie du président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, quant à l’incapacité du pays à organiser la 32ème édition de la Coupe continentale de la discipline (CAN) en 2019.
Un vent d’économie, de crise anglophone et de CAN 2019 en couverture des journaux camerounais La réalisation du budget 2017, la crise anglophone et la polémique au sujet de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019 trônaient en bonne place dans les colonnes des journaux camerounais parus mercredi.
Les propos controversés du président de la CAF et l’économie en couverture des journaux camerounais La récente sortie du président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, affirmant que le pays n’était pas en mesure d’accueillir la prochaine édition à 24 équipes de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de la discipline en 2019, mais aussi la polémique sur les nouveaux tarifs appliqués par les opérateurs de téléphonie mobile sur les transferts d’argent, tenaient le haut de l’affiche dans les journaux camerounais parus mardi.
CAN 2019 problématique en couverture des journaux camerounais Plus que les sujets de politique intérieure, liés notamment à la crise anglophone, c’est davantage les récents propos du président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad à la télévision burkinabè, pour qui le Cameroun n’est pas prêt à accueillir la Coupe continentale des nations (CAN) en 2019 qui ont déchainé les passions dans les journaux camerounais parus lundi.
Les obsèques mouvementées d’un prélat assassiné et les tribulations d’un ex-patron en une des journaux camerounais Les obsèques mouvementées, la veille à Bafia (Centre) de l’évêque Jean-Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché des eaux de la Sanaga le 2 juin denier, mais aussi les nouveaux ennuis de l’ancien directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), Jean Louis Beh Mengue, font les choux gras des journaux camerounais parus vendredi.
Le dernier voyage d’un évêque assassiné émeut les journaux camerounais La poignante homélie de Joseph Akonga Essomba, vicaire de la cathédrale de Yaoundé, à l’occasion d’une messe d’adieu à l’évêque de Bafia (Centre), Jean Marie Benoît Bala, dont le corps a été repêché des eaux du fleuve Sanaga le 2 juin dernier, a fortement animé les colonnes des journaux camerounais parus jeudi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous