BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 16 Décembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/9/2018 11:38:03 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

Procès putsch manqué et présidentielle camerounaise au menu des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè abordent, ce mardi, l’actualité internationale marquée par la présidentielle au Cameroun, sans oublier, au plan national, le procès du putsch manqué de septembre 2015 qui se déroule actuellement à Ouagadougou.


«Procès du putsch : Faïçal Nanéma, le +mobilisateur+ », titre le quotidien public Sidwaya qui renseigne qu’à l’audience d’hier, l’administrateur de société, Faïçal Ousseini Nanéma, et le journaliste, Adama Ouédraogo étaient à la barre.

«Le premier est accusé d’avoir incendié les domiciles de feu Salifou Diallo et de Safiatou Lopez et de recel d’objets volés, alors que le second est poursuivi pour complicité de coup d’Etat, meurtres et coups et blessures volontaires», rapporte Sidwaya.

Le journal privé Le Quotidien, pour sa part, affiche l’image de l’inculpé Faïçal Nanema, accompagnée de sa déclaration : «Je ne veux pas me recueillir sur la tombe de Salif Diallo (défunt président de l’Assemblée nationale, Ndlr) sans que la lumière n’ait été faite sur cette affaire».

De son côté, Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé arbore : «Procès putsch manqué : l’interrogatoire de Faïçal interrompu pour conflit d’intérêt».

Le même journal consacre son éditorial à la Présidentielle au Cameroun, avec ce titre exclamatif : «Du calme, Kamto !», évoquant la conférence de presse organisée, la veille, par l’opposant Maurice Kamto où il a annoncé être le vainqueur de l’élection du dimanche.

«Il (Maurice Kamto, Ndlr) affirme avoir marqué un +penalty historique+. Mais qui a sifflé la faute ? Quid des résultats même officieux qui l’ont oint vainqueur ?», s’interroge Aujourd’hui au Faso.

De l’avis de l’éditorialiste, rien que pour cela, Maurice Kamto mérite un carton rouge. «Il fait partie de cette race de joueurs politiques dont les compétitions électorales africaines peuvent se passer », argumente-il.

Et d’ajouter que c’est une allégorie de mauvais goût que l’opposant de Paul Biya a évoquée en clamant sa victoire, 24 heures seulement après la fermeture des urnes.

Pendant ce temps, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, fait observer que «Kamto se chatouille pour rire», soulignant que vingt-quatre heures après l’élection présidentielle, les 8 candidats et les 25 millions de Camerounais étaient toujours dans l’attente des résultats provisoires.

A lire le commentaire, Maurice Kamto, le principal challenger du président sortant Paul Biya, lui, ne s’est pas gêné pour revendiquer carrément la victoire en faisant dans la métaphore footballistique du «penalty historique» qu’il a tiré et marqué.

«Et d’inviter son adversaire désormais vaincu à «organiser une passation pacifique du pouvoir afin de mettre le Cameroun à l’abri d’une crise postélectorale dont notre pays n’a nullement besoin», relate L’Observateur Paalga.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
Enseignement et justice au menu de la presse en ligne burkinabè Les médias en ligne burkinabè évoquent, ce samedi, l’actualité nationale marquée par la justice avec le procès du putsch manqué de septembre 2015, sans oublier le cinquantenaire de l'Institut international d'ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE), commémoré la veille à Ouagadougou.
Norbert Zongo se paie la une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parus ce vendredi commentent largement la commémoration du 20e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et de ses compagnons d’infortune.
Norbert Zongo et Gilbert Diendéré s’offrent la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè reviennent, ce jeudi, sur le procès du putsch manqué de septembre 2015, marqué la veille par le 10e jour d’audition du présumé cerveau, le général Gilbert Diendéré, sans oublier de commenter le 20e anniversaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, commémoré ce jour.
La fête nationale se déporte à la Une des journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce mercredi commentent largement la fête de l’indépendance, dont les festivités ont pris fin la veille, par le défilé militaire et civile à Manga (centre-sud).
Bonne gouvernance et fête nationale au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce lundi commentent l’actualité nationale marquée par les festivités du 11 décembre (fête de l’indépendance) et les résultats d’un sondage sur la bonne gouvernance au Burkina Faso.
La commémoration de la fête de l’indépendance au menu de la presse en ligne burkinabè La presse en ligne burkinabè visitée samedi à APA commente, entre autres sujets, les activités entrant dans le cadre de la fête de l’indépendance prévue pour le 11 décembre.
G5 Sahel et mouvements sociaux au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce vendredi, l’actualité nationale, marquée par des mouvements sociaux, sans oublier la rencontre du G5 Sahel à laquelle a participé le président Roch Marc Christian Kaboré, la veille, en Mauritanie.
François Compaoré et Gilbert Diendéré se bousculent à la Une des journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce jeudi commentent largement l’actualité nationale marquée par le procès du coup d’Etat manqué de septembre 2018 qui en est à est l’audition du présumé cerveau, le général Gilbert Diendéré, sans oublier la demande d’extradition de François Compaoré accordée, la veille, par la justice française.
Education nationale et lutte contre le terrorisme en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè dans leurs livraisons de ce mardi évoquent l’extermination de six présumés terroristes par la gendarmerie nationale et la situation au ministère en charge de l’Education nationale et de l’Alphabétisation.
Justice, développement et sport au menu des journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce lundi traitent de l’actualité liée aux questions de développement et sportives, sans oublier la justice avec le procès du putsch manqué de septembre 2015.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous