BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 19 Avril 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/4/2017 10:55:57 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

Assemblée nationale et mouvements d’humeur, en vedette dans les quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè, dans leurs livraisons de ce mardi, ont évoqué les mouvements d’humeur dans certains ministères, ainsi que le vote, la veille, de la loi portant allègement des conditions d’exécution du programme de projets Partenariat public-privé (PPP).


«Vote de la loi partenariat public/privé : L’opposition claque la porte», affiche en sa manchette, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso.

Ce journal renseigne qu’hier lundi, dans l’après-midi, le projet de loi portant allègement des conditions d’exécution du programme de projets Partenariat public-privé, a été voté par 76 députés sur les 119 initialement recensés en début de session.

Et d’ajouter que cet exercice a été effectué en l’absence des députés de l’opposition qui ont quitté la salle à l’exception de deux des leurs qui sont restés dans la salle et ont même voté pour.

C’est pourquoi, le quotidien Les Dernières nouvelles du Faso (DNF) arbore: «La majorité présidentielle s’impose et grappille des voix, même dans les rangs de l’opposition».

Aujourd’hui au Faso, un autre quotidien privé, fait remarquer que les députés ont donné «feu vert» à la loi relative aux «marchés de gré à gré».

Quant au quotidien national Sidwaya, il titre: «Allégement de procédures de marchés: La loi adoptée malgré le boycott de l’opposition parlementaire».

Pendant ce temps, Le Quotidien croit savoir que l’opposition a claqué la porte pour dénoncer «une forfaiture».

Les journaux ont largement commenté le sit-in du Syndicat des travailleurs des travaux publics, du bâtiment, de l’hydraulique et assimilés (SYTTPBHA).

A ce sujet, DNF mentionne en guise de titre : «Ministère des infrastructures: Les travailleurs en sit-in pour exiger un meilleur traitement du département».

De leur côté, Le Quotidien et Le Pays reprennent les propos du secrétaire général de la coordination des sous sections SYTTPBHA du ministère des infrastructures, MBi Yaméogo qui estime que «plutôt le ministre partira, mieux cela vaudra».

Sidwaya, lui évoque l’arrêt de travail au ministère de la Culture, renseignant que «travailleurs et administration se jettent la balle».

A en croire le confrère, le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Tahirou Barry, a animé hier lundi, une conférence de presse à Ouagadougou, en vue d’évoquer la grève enclenchée dans son département ministériel.

«Il (le ministre Barry) a fait savoir que sur les 12 points qui figurent sur la plate-forme revendicative, 9 ont trouvé des réponses de sa part», relate Sidwaya.

L’Observateur Paalga évoquant cette «grève illimitée au ministère de la Culture», informe que «Tahirou Barry s’explique, le syndicat campe sur sa position».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
La visite du président de l’Assemblée au siège de l’opposition au menu des quotidiens burkinabè La visite du Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, chez le Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré, est le sujet phare à la Une des quotidiens burkinabè de ce mercredi.
Fonction publique, faits de société et armée meublent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce mardi évoquent, entre autres sujets d’actualité, le conflit intercommunautaire à l’Est du pays, la fin de l’exercice militaire dénommé ‘’Flintlock’’, sans oublier la sortie, la veille, des syndicats de la fonction publique à propos de la réforme du système de rémunération des agents de l’Etat.
Politique, économie et terrorisme au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus lundi à APA traitent de divers sujets dont l’économie, le terrorisme et la politique, marquée par le récent discours du Premier ministre (PM) sur la situation de la Nation, ainsi que les activités de l’ex-parti au pouvoir.
Agriculture, politique et sécurité au menu de la presse en ligne burkinabè Les journaux en ligne burkinabè parcourus samedi à APA continuent de commenter le discours du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba sur la situation de la Nation, sans oublier l’actualité relative à la sécurité et à agriculture.
Le discours du PM sur la situation nationale monopolise la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce vendredi commentent largement le discours sur la situation nationale, prononcé, la veille à l’hémicycle, par le Premier ministre (PM) Paul Kaba Thiéba.
Religion, lutte contre le terrorisme et la corruption au menu des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè parvenus à APA ce jeudi matin, évoquent divers sujets dont la lutte contre la corruption et le terrorisme, ainsi que la religion, marquée par la publication de la liste des agences de voyages retenues pour le Hadj 2018.
Les quotidiens burkinabé font le portrait-robot des auteurs des attaques de mars Les quotidiens burkinabè parus mercredi proposent, entre autres sujets, du portrait-robot des auteurs des attaques de Ouagadougou le 02 mars 2018.
Economie, terrorisme et sport à la une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi matin, commentent l’actualité nationale relative à la sécurité et au sport, sans oublier l’économie, avec les débats autour du ‘’Fonds commun’’ au niveau du ministère en charge des finances.
Justice, politique et sport meublent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce lundi évoquent des sujets variés parmi lesquels, le sport, la politique et la justice.
La presse en ligne burkinabè commente la suspension du procès du putsch La presse en ligne burkinabè parcourue samedi à APA continue de commenter le procès du coup d’Etat manqué de septembre 2015 au Burkina Faso, insistant sur la suspension de l’audience au 09 mai 2018.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous