BETA
Recherche personnalisée
English
Samedi, 23 Juin 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 5/15/2017 11:17:18 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

Journée nationale du paysan et mutinerie en Côte d’Ivoire, en vedette dans les quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè, parvenus à APA, ce lundi, ont largement commenté les mutineries militaires en Côte d’Ivoire, sans oublier de revenir sur la Journée nationale du paysan (JNP), célébrée du 11 au 13 mai dernier, à Kaya, capitale de la région du Centre-nord.


Le quotidien national Sidwaya affiche : «20e Journée nationale du paysan : Les savoir-faire des producteurs magnifiés», précisant que la JNP 2017 a officiellement ouvert ses portes, le vendredi 11 mai 2017, à Kaya dans le Centre-Nord, avec la présence effective du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

«A l’occasion, plus d’un millier d’acteurs du monde rural ont dressé le bilan des JNP passées et dégagé les perspectives pour insuffler une nouvelle dynamique au secteur», écrit le confrère.

Pour sa part, le journal Le Quotidien fait remarquer que la manifestation va désormais se tenir tous les deux ans, avant de renseigner qu’un journaliste a été agressé par un gendarme au cours de la célébration de la JNP à Kaya.

Aujourd’hui au Faso évoque cet aspect dans sa rubrique ‘’News du jour’’ à travers l’article intitulé : «JNP 2017: Le président de l’Association des journalistes du Burkina agressé par un pandore».

Quant au journal Le Pays affiche à sa Une, la photo ainsi que les propos du journaliste agressé, Guézouma Sanogo qui déclare : «Je n’ai pas encore décidé de la suite à donner à l’incident».

Selon Aujourd’hui au Faso, comme à l’accoutumée, le chef de l’Etat n’a pas dérogé à la règle qui est de rencontrer les producteurs pour un face-à-face, ponctué d’échanges directs.

Et de rapporter qu’il est ressorti des échanges que la JNP sera dorénavant, biennale et qu’elle sera organisée par un secrétariat permanent.

Abordant la situation en Côte d’ivoire, marquée par une mutinerie, le journal s’exclame : «Y en a marre de ces Pancho Villa d’opérette !».

Pour Aujourd’hui au Faso, à la vérité, le président ivoirien, «Alassane Dramane Ouattara doit trouver un moyen de remettre définitivement, la discipline dans son armée, en usant de tact».

De son côté, Le Pays évoque le sujet dans son commentaire ‘’Contre-analyse’’, sous le titre: «Mutineries répétées en Côte d’Ivoire : Le soldat ADO (Alassane Dramane Ouattara, Ndlr) à la peine».

Le journal croit savoir que «ce énième pied de nez fait au président Ouattara vient, si besoin en était encore, révéler au grand jour que celui-ci n’a pas encore réussi à panser les stigmates de la crise post-électorale de 2011».

Sidwaya consacre son éditorial à cette situation en tirant: «encore eux !», rappelant d’entrée de jeu que depuis le vendredi dernier, des éléments mécontents de l’armée ivoirienne se font bruyamment entendre dans certaines villes comme Abidjan ou Bouaké.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
Agriculture et personnes handicapées au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce vendredi se font l’écho des conclusions du forum national des personnes vivant avec un handicap, clôturé la veille à Ouagadougou, sans oublier l’actualité relative à la campagne agricole en cours.
Forum national des personnes handicapées et syndicalisme à la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce jeudi commentent largement l’actualité nationale marquée par la sortie médiatique de certains responsables syndicaux, sans oublier le forum national des personnes vivant avec un handicap, entamé la veille, à Ouagadougou.
Economie, éducation et justice à la une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce mercredi, des sujets ayant trait à l’éducation marquée par les examens scolaires, la justice avec l’incarcération d’un activiste, sans oublier l’économie, notamment la crise au ministère en charge des Finances et la conférence bilan du référentiel de développement au Burkina Faso.
Crise au ministère des finances et examens scolaires, sujets phares des journaux burkinabè Les examens scolaires session 2018, entamés la veille, et la crise qui sévit au ministère en charge de l’Economie et des Finances sont les deux principaux sujets à la une des quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce mardi matin.
Salaires des fonctionnaires et attaques terroristes alimentent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce lundi, les attaques terroristes simultanées perpétrées, le weekend écoulé, dans les régions de l’Est et du Centre-est, sans oublier les conclusions de la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires, tenue du 12 au 14 juin à Ouagadougou.
La presse en ligne burkinabè commente la conférence sur les salaires des fonctionnaires La Conférence nationale sur le système de rémunérations des agents de la fonction publique au Burkina Faso, qui s’est déroulée du 12 au 14 juin 2018, constitue l’un des sujets phares abordés par la presse en ligne burkinabé ce vendredi.
La conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires fait l’actualité au Burkina La conférence nationale sur le système de rémunération des agents de la fonction publique, entamée la veille à Ouagadougou, constitue le principal sujet à la Une des quotidiens burkinabè de ce mercredi.
Terrorisme et fronde sociale s’invitent à la une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi matin commentent l’actualité nationale marquée par la fronde sociale, notamment la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires et la marche des commerçants à Ouagadougou, sans oublier le terrorisme, avec la libération d’un enseignant par ses ravisseurs, dans la région du Sahel et l’appel à témoins lancé par la gendarmerie.
Magistrature et grève se partagent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce lundi traitent essentiellement de la fronde sociale et des sanctions infligées à des magistrats par le conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
Justice et syndicalisme aliment la presse en ligne burkinabè Les journaux en ligne burkinabè traitent, ce samedi, de syndicalisme, avec la suspension du mouvement d’humeur des agents du ministère en charge des finances et de justice marquée par les décisions du conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous