BETA
Recherche personnalisée
English
Dimanche, 27 Mai 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/21/2017 9:41:48 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

Politique et société en couverture des quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè reçus à APA, ce vendredi matin, évoquent des sujets relatifs aux faits de société, sans oublier la politique marquée par le prochain meeting du Chef de file de l’opposition politique (CFOP).


A ce propos, le journal Aujourd’hui au Faso arbore : «Meeting du CFOP du 29 avril : +Un avertissement à peu de frais au MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, au pouvoir+».

Selon le confrère, «après les conférences de presse, les déclarations écrites ou orales, les publications de mémorandums, l’opposition politique passe à une vitesse supérieure» avec la tenue du meeting.

Et Aujourd’hui au Faso d’informer que les organisateurs du rassemblement ont donné, hier jeudi à Ouagadougou, une conférence de presse pour annoncer qu’ils rendront lors du meeting leur plateforme minimale qui leur servira, désormais, de référentiel, pour juger le pouvoir du MPP.

Le quotidien national Sidwaya évoque le même sujet sous ce titre : «Meeting de l’opposition politique: Zéphirin Diabré donne des justifications».

De son côté, L’Express du Faso, quotidien privé imprimé à Bobo-Dioulasso (2e ville du Burkina Faso) arbore cette manchette : «Meeting de protestation du 29 avril prochain : +Il ne vise à renverser qui que ce soit+». Ces propos sont du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré.

Quant au journal Le Quotidien il rapporte cette autre déclaration de M. Diabré : «généralement, les choses commencent à la Maison du peuple et elles finissent à la place de la Révolution».

Le même journal informe que des Organisations de la société civile (OSC) exigent la dissolution de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER).

A ce propos, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè cite le premier responsable du Mouvement M21, Marcel Tankoano qui estime que la CODER constitue «un doublon qui fâche et divise».

Pendant ce temps, Sidwaya renseigne que la CODER a donné une conférence de presse, le jeudi 20 avril 2017, à Ouagadougou, au cours de laquelle Rasmané Ouédraogo de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) a été installé à la présidence de la structure.

L’Observateur Paalga revient sur un mouvement d’humeur au sujet des groupes d’auto-défense dénommés Koglwéogo, dans la province du Boulkiemdé, dans la région du Centre-ouest du Burkina Faso.

Sous le titre «Koglwéogo au Burkiemdé : Vive tension à Kindi, et jour de procès à Palogo», le journal rapporte que les Kogléwéogo de certaines localités de la province du Boulkiemdé étaient en ébullition, mardi et mercredi derniers.

« La raison : une descente punitive projetée sur la commune de Kindi (50Km de Koudougou) et le procès d’une dizaine de présumés délinquants », relate le journal.

Et de souligner que «même si au dernier moment, les esprits se sont calmés du côté de Kindi, évitant ainsi un affrontement entre ces groupes d’autodéfense et la population, du côté de Palogo (Koudougou, 6Km du centre-ville), de jeunes voleurs ont passé de sales quarts d’heure».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
Justice, liberté syndicale et diplomatie au menu de la presse en ligne burkinabè Les médias en ligne burkinabè continuent de commenter, ce samedi, la décision du Burkina Faso de rompre ses relations diplomatiques avec la Chine Taïwan, sans oublier les débats sur les libertés syndicales et le procès relatif au putsch manqué.
La rupture des relations diplomatiques avec Taïwan en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce vendredi matin, rendent comptent de la rupture des relations diplomatiques du Burkina Faso avec la Chine Taïwan, annoncée officiellement la veille, par le ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry.
L’attaque terroriste déjouée à Ouagadougou en vedette dans la presse Les quotidiens burkinabè commentent l’attaque terroriste déjouée, en début de semaine dans la capitale, objet d’un point de presse donné par le procureur du Faso Maïza Sérémé, la veille, à Ouagadougou.
Le démantèlement d’un groupe de terroristes monopolise la une de la presse burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mercredi matin, commentent largement l’affrontement, la veille à Ouagadougou, entre un groupe de terroristes et les Forces de défense et de sécurité (FDS).
La grève des financiers burkinabè, largement commentée par la presse nationale Les quotidiens burkinabè de ce mardi commentent largement la grève de cinq jours déclenchée, la veille, par la Coordination des syndicats du Ministère de l’économie et des finances (CS-MEF).
Médias et sport en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè traitent, ce lundi, de divers sujets, dont ceux relatifs au sport avec la consécration de de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo (ASFB) devenue championne du Burkina, et à la soirée de récompense des professionnels de médias, dénommée nuit des Galian.
Politique, grève et distinction alimentent la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce vendredi matin commentent la grève des agents du ministère de l’Agriculture et la distinction de l’ex-président Michel Kafando, sans oublier la conférence de presse donnée la veille par l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP).
Jeûne du Ramadan et terrorisme au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè commentent ce jeudi, l’actualité nationale marquée par l’inhumation du préfet de Oursi, tué deux jours plus tôt au Sahel, sans oublier le jeûne du Ramadan qui a débuté aujourd’hui au Burkina Faso.
Terrorisme, religion et sport au menu des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè de ce mercredi s’intéressent particulièrement à l’actualité nationale relative à la religion, au sport et au terrorisme, notamment l’assassinat d’un préfet dans la région du sahel par des individus armés.
Intégration économique et tueries à Gaza alimentent les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce mardi commentent largement le massacre de dizaines de manifestants par les soldats israéliens, la veille, dans la bande de Gaza, sans oublier le lancement du Projet transfrontalier regroupant trois pays (Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Mali) dénommé Zone économique spéciale (ZES).
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous