BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 16 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 1/8/2018 12:15:57 PM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

Attaque terroriste et diplomatie au menu des quotidiens burkinabè

Les quotidiens du Burkina Faso, dans leur livraison de ce lundi, commentent la présentation des vœux de nouvel an du corps diplomatique au président du Faso, ainsi que l’attaque d’une brigade de gendarmerie dans la province du Soum, située dans la région du Sahel, au Nord du pays.


«Attaque de la brigade territoriale de gendarmerie de Kelbo/Soum: 1 terroriste tué et 2 autres appréhendés», barre en manchette, le journal Le Quotidien qui informe également qu’«une moto, une arme et plusieurs munitions (ont été) saisies» chez les assaillants.

Le confrère rapporte qu’un commando de sept terroristes a attaqué la brigade territoriale de Kelbo, dans la soirée du 5 janvier 2018, précisant que la riposte organisée par les gendarmes a permis de tuer l’un des assaillants.

De son côté, L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés burkinabè, rappelle que «depuis 2016, la province du Soum, chef-lieu Djibo, est devenue l'épicentre, le foyer incandescent des attaques terroristes au Burkina Faso».

Et le journal de faire observer qu’en réponse au terrorisme, le gouvernement burkinabè a déployé l'armée en masse dans cette partie du territoire pour contenir et enrayer ce phénomène qui endeuille des familles.

«Civils comme personnels des forces de défense et de sécurité, le nombre de victimes accroît au fil du temps», commente L’Observateur Paalga.

A ce sujet, Le Quotidien dans son éditorial estime qu’«il est temps de mettre fin aux attaques terroristes au Burkina Faso», allant jusqu’à se demander «à quand le retour définitif de la quiétude totale dans le Sahel et dans les autres parties du pays ?».

Sous un autre registre, le quotidien national Sidwaya évoque la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an du corps diplomatique au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

En guise de titre, le journal reprend un extrait du discours du porte-parole des diplomates accrédités au Burkina Faso qui a déclaré au président Kaboré: «Vous pouvez toujours compter sur les amis du Burkina».

Dans la même veine, le quotidien privé Aujourd’hui au Faso arbore en première page: «Vœux du corps diplomatique à Roch: Tous sont derrière les défis de 2018».

A en croire le journal, le cérémonial qui s’est déroulé, vendredi, dans la salle polyvalente du palais présidentiel de Kosyam a été l’occasion pour les représentants des organisations interafricaines, des organisations internationales et des missions diplomatiques et consulaires de souhaiter au président Kaboré et au Burkina Faso tout entier, «une année de paix, de santé, de prospérité, de bien-être et de bonheur».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BURKINA-FASO
Politique, sécurité et éducation au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè traitent, ce lundi, de sujets portant principalement sur la crise au niveau du système éducatif ainsi que la politique et la sécurité.
Visite du prince de Monaco et crise tunisienne en vedette dans les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce vendredi commentent la situation sociopolitique en Tunisie, sans oublier l’actualité nationale marquée par la visite du couple princier de Monaco à Ouagadougou.
Coopération et grève des enseignants à la Une des journaux burkinabè Les journaux burkinabè parvenus à APA ce jeudi matin, continuent de commenter la grève de 72 heures lancée par la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE), sans oublier d’évoquer la visite du prince de Monaco à Ouagadougou.
La grève des enseignants monopolise la Une des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè de ce mercredi commentent largement la grève de 72 heures des enseignants du public, entamée la veille, sur toute l’étendue du territoire national.
Les ministres Simon Compaoré et Clément Sawadogo, en vedette dans les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi, commentent, entre autres sujets, les sorties médiatiques, la veille, des ministres en charge de la Sécurité, Simon Compaoré et de la Fonction publique, Clément Sawadogo.
Attaque terroriste et diplomatie au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens du Burkina Faso, dans leur livraison de ce lundi, commentent la présentation des vœux de nouvel an du corps diplomatique au président du Faso, ainsi que l’attaque d’une brigade de gendarmerie dans la province du Soum, située dans la région du Sahel, au Nord du pays.
Parquet militaire et nouvel an au menu de la presse en ligne burkinabè Les médias burkinabè, notamment ceux en ligne, commentent ce samedi l’actualité nationale marquée par le nouvel an et toutes ses implications, sans oublier les explications du parquet militaire, à propos de l’incarcération de l’ex-ministre Auguste Denise Barry.
L’incarcération de l’ancien ministre Auguste Barry, principal sujet dans la presse burkinabè Les journaux quotidiens burkinabè reçus à APA, ce vendredi, continuent de commenter le dépôt à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) de l’ancien ministre de la Sécurité, Auguste Denise Barry.
Terrorisme, justice et politique en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens du Burkina Faso commentent, ce jeudi, l’actualité nationale marquée en ce début d’année par la politique et l’emprisonnement de l’ex-ministre Auguste Denise Barry, sans oublier l’attaque terroriste survenue, il y a quelques jours, au Nord-ouest du pays.
Nouvel an et interpellations de personnalités au menu de la presse burkinabè Les journaux burkinabè, notamment, ceux en ligne, commentent, ce mardi, l’actualité relative à l’interpellation de certaines personnalités, sans oublier le nouvel an, célébré la veille.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous