BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 17 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/10/2017 10:46:28 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

La politique monopolise la une des quotidiens burkinabè

Les journaux burkinabè de ce mardi commentent la situation politique nationale, notamment la crise au sein du principal parti de l’opposition, l’Union pour le progrès et le changement (UPC), qui a provoqué la réaction de Zéphirin Diabré, le premier responsable dudit parti.


«Démission des députés du groupe UPC: +C’est un complot en gestation depuis 2016+», titre le quotidien national Sidwaya qui reprend ainsi, les propos de Zéphirin Diabré, prononcés, hier lundi à Ouagadougou, lors d’une conférence de presse.

Pour sa part, Aujourd’hui au Faso, quotidien privé, trouve bon de souligner que le premier responsable de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré rompt le silence, à propos de la situation que vit le parti.

«En effet, il s’est prononcé, hier lundi 9 octobre 2017, sur l’attitude de 13 des députés membres du groupe parlementaire UPC ayant décidé de créer un autre groupe à l’Assemblée nationale», écrit le confrère avant de relever que pour le président Diabré, il s’agit d’un complot orchestré par le parti au pouvoir.

A ce sujet, le journal Le Quotidien reprend en manchette cette déclaration de Zéphirin Diabré : «Notre parti fait l’objet de déstabilisation par une officine liée au pouvoir».

Le même quotidien privé qui a interrogé des militants de l’UPC, fait remarquer que ceux-ci sont très remontés contre les députés démissionnaires.

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés, il arbore cette manchette : «Crise à l’UPC : Zeph (surnom de Zéphirin Diabré, Ndlr) tend la main à Simboro et à ses +douze apôtres+».

Le confrère relate qu’après l’organisation, dimanche dernier, d’un point de presse par les treize démissionnaires du groupe parlementaire UPC, «hier c’était le tour de Zéphirin Diabré de battre en brèche les arguments de Daouda Simboro (porte-parole des députés frondeurs, Ndlr) et ses camarades, tout en leur tendant la main».

Pourtant, à en croire Le Pays, Zéphirin Diabré estime que la création du groupe parlementaire UPC-Renouveau démocratique est «une usurpation de titre».

Le même journal, dans sa rubrique hebdomadaire ‘’Mardi politique’’ a donné la parole à Aboubacar Balima, président du Parti socialiste du Burkina (PSB) qui pense qu’«en politique, il ne faut pas sous-estimer qui que ce soit».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 BURKINA-FASO
Politique, gouvernance et revendications syndicales, en couverture des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè traitent ce mercredi de l’actualité nationale marquée par la conférence internationale sur la gouvernance et les affaires ouverte la veille à Ouagadougou, les revendications syndicales, ainsi que la politique avec la sortie des députés de l’ex-parti au pouvoir.
Politique, économie et terrorisme se partagent la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi matin, présentent à leurs différentes Unes des menus diversifiés où l’on retrouve des sujets liés à l’économie et au terrorisme, sans oublier la politique.
Politique, sécurité et éducation au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè traitent, ce lundi, de sujets portant principalement sur la crise au niveau du système éducatif ainsi que la politique et la sécurité.
Visite du prince de Monaco et crise tunisienne en vedette dans les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce vendredi commentent la situation sociopolitique en Tunisie, sans oublier l’actualité nationale marquée par la visite du couple princier de Monaco à Ouagadougou.
Coopération et grève des enseignants à la Une des journaux burkinabè Les journaux burkinabè parvenus à APA ce jeudi matin, continuent de commenter la grève de 72 heures lancée par la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE), sans oublier d’évoquer la visite du prince de Monaco à Ouagadougou.
La grève des enseignants monopolise la Une des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè de ce mercredi commentent largement la grève de 72 heures des enseignants du public, entamée la veille, sur toute l’étendue du territoire national.
Les ministres Simon Compaoré et Clément Sawadogo, en vedette dans les quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi, commentent, entre autres sujets, les sorties médiatiques, la veille, des ministres en charge de la Sécurité, Simon Compaoré et de la Fonction publique, Clément Sawadogo.
Attaque terroriste et diplomatie au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens du Burkina Faso, dans leur livraison de ce lundi, commentent la présentation des vœux de nouvel an du corps diplomatique au président du Faso, ainsi que l’attaque d’une brigade de gendarmerie dans la province du Soum, située dans la région du Sahel, au Nord du pays.
Parquet militaire et nouvel an au menu de la presse en ligne burkinabè Les médias burkinabè, notamment ceux en ligne, commentent ce samedi l’actualité nationale marquée par le nouvel an et toutes ses implications, sans oublier les explications du parquet militaire, à propos de l’incarcération de l’ex-ministre Auguste Denise Barry.
L’incarcération de l’ancien ministre Auguste Barry, principal sujet dans la presse burkinabè Les journaux quotidiens burkinabè reçus à APA, ce vendredi, continuent de commenter le dépôt à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) de l’ancien ministre de la Sécurité, Auguste Denise Barry.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous