BETA
Recherche personnalisée
English
Vendredi, 24 Février 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 9/18/2015 9:35:34 AM ]  XINHUANET

Afrique - Societe

Plus de 40% des jeunes africains sont à la recherche d'un premier emploi

Plus de 40% des jeunes africains sont à la recherche d'un premier emploi, a affirmé, jeudi à Dakar, le président de l'Association africaine des services publics d'emplois, André Nyanga Elenga.



M. Elenga, qui intervenait à une conférence internationale sur la gouvernance de l'emploi des jeunes en Afrique, a souligné que "le problème de chômage est très crucial en Afrique dans un contexte marqué par une crise de l'emploi partout dans le monde".
"Les statistiques des structures spécialisées sont biaisées et sous-évaluent le chômage. Mais plus de 40% des jeunes africains sont à la recherche du premier emploi. Il suffit juste de regarder le nombre de jeunes sans emplois dans les rues pour avoir un idée de l'ampleur du phénomène en Afrique", a-t-il soutenu.
"Tous les pays du continent sont touchés, particulièrement ceux qui sont en conflits ; les conflits paralysent un pays, créent une instabilité et empêchent les bailleurs de fonds de venir", a-t-il ajouté.
Aussi, a-t-il regretté, qu'"il n'y ait pas beaucoup d'entreprises gérées par des nationaux", avant de soutenir que "les étrangers qui investissent dans le continent ne viennent pas pour absorber les jeunes chômeurs mais pour faire de la plus-value".
Selon Elenga, "il y aura 182 millions de jeunes africains sur le marché du travail entre 2010 et 2050", citant le rapport du Bureau international du travail (BIT).
"Cette arrivée massive de jeunes sur le marché est liée à la baisse de l'offre d'emplois mais également aux exigences très pointues du marché", a-t-il expliqué.
"Il faut que l'emploi soit réellement une priorité des dirigeants africains avec des innovations politiques, organisationnelles et sociales", a-t-il suggéré.
De son côté, le chef de service du contrôle de la législation à la direction de l'emploi au Congo-Brazzaville, Jean-Pierre Ossere, a estimé que "l'insuffisance de ressources financières et de ressources humaines de qualité constituent aussi une faiblesse dans la politique de l'emploi en Afrique".
"L'autre problème, c'est que nous avons des marchés plus orientés vers le fonctionnariat, on pense que seuls les fonctionnaires ont de l'emploi alors qu'ailleurs les initiatives privées et l'auto-emploi sont encouragés", a-t-il relevé.
"L'emploi est transversale et intègre beaucoup d'aspects, un seul ministère ne peut pas le gérer", a-t-il souligné et de soutenir que "les initiatives peuvent même partir du ministère de l'Environnement parce qu'on parle maintenant de l'emploi vert".
"L'emploi constitue un problème économique mais également un enjeu social", a pour sa part souligné le ministre sénégalais de la Jeunesse et de l'Emploi, Mame Mbaye Niang.
"L'emploi n'est pas une faveur mais un droit auquel aucun Etat ne doit se soustraire. C'est un enjeu de développement durable et un défi qui interpelle tous les gouvernements", a-t-il estimé.
Il est d'avis que "chaque Etat doit inscrire la politique de l'emploi au cœur de ses priorités et savoir que l'emploi rural est aussi une opportunité pour booster l'emploi des jeunes".
"Le chômage entraîne une vulnérabilité des jeunes occasionnant la délinquance juvénile, la ruée vers l'Europe et leur enrôlement par des groupes armés", a, de son côté, déploré Fatoumata Dia Sow de la Commission en charge de l'emploi et de la question du genre à la CEDEAO.
"L'élaboration de plans nationaux est la première étape dans la promotion d'emplois des jeunes avec une approche inclusive et participative", a-t-elle proposé.
Pour elle, "les jeunes doivent être le moteur de la gouvernance de leurs emplois et les autorités gouvernementales doivent juste jouer le rôle de facilitateur".
Parlant de l'expérience canadienne, la ministre adjointe aux opérations territoriales à Emploi-Québec, Martine Béjin, a, pour sa part, estimé que "la politique appliquée au Québec avec les stages en milieu de travail peut être porteuse en Afrique".
"Ces stages permettent aux jeunes d'intégrer le marché, de faire valoir leur savoir-faire auprès des entreprises et d'acquérir une première expérience", a-t-elle expliqué.
"Les entreprises, qui sont en difficulté de recrutement, profitent de ces stages pour connaître les capacités des jeunes qui n'ont pas de diplômes et les recruter après", a-t-elle soutenu. Fin

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 AFRIQUE
Faibles transactions enregistrées ce jeudi à la BRVM La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a enregistré moins de 387 millions de FCFA (environ 657.900 dollars) de transactions à l’issue de la séance de cotation de ce jeudi.
BRVM : Baisse de plus de 100 milliards FCFA de la capitalisation boursière en trois séances de cotation La capitalisation boursière du marché des actions de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a connu une baisse de 101,55 milliards FCFA (environ 172,635 millions de dollars) entre mardi et jeudi.
BRVM : L’ONATEL, titre le plus actif de la Bourse pour plus de 64 millions FCFA ce mercredi Le titre Onatel (Office national des télécommunications) du Burkina a été le titre le plus actif en valeur avec plus de 64 millions FCFA (environ 108.800 dollars) à l’issue de la séance de cotation de ce mercredi de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).
JO 2016 : Tunisie et Egypte (H) et Angola (D) dos au mur au tournoi de handball Les représentants africains aux tournois de handball des Jeux africains de Rio, la Tunisie et l’Egypte chez les hommes, et l’Angola chez les dames, sont dos au mur au moment d’aborder la 5ème et dernière journée de la phase de groupes qui se dispute ce lundi.
Coupe de la CAF : L'Etoile du Sahel qualifié aux demi-finales Le club tunisien de l’Etoile du Sahel s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération africaine de Football (CAF) après avoir battu, vendredi à Tunis, le Kawkab de Marrakech sur le score de 3-1.
BRVM : L’indice des valeurs phares se replient de 0,38% en fin de semaine L’indice des 10 valeurs phares de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le BRVM 10, a enregistré une baisse de 0,38% à l’issue de la séance de cotation de ce vendredi.
BRVM : Les investisseurs sollicitent fortement le titre Filtisac ce jeudi Le titre Filtisac (Filature tissage sac) Côte d’Ivoire a été fortement sollicité par les investisseurs lors de la séance de cotation de ce jeudi de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).
BRVM : Forte remontée de la valeur des transactions ce mercredi La valeur des transactions opérées au niveau de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a enregistré une forte remontée à l’issue de la séance de cotation de ce mercredi comparé à celle de la veille.
BRVM : Poursuite de la tendance haussière de la capitalisation boursière ce lundi La hausse de la capitalisation boursière du marché des actions de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), entamée depuis jeudi, s’est poursuivie à l’issue de la séance de cotation de ce lundi.
Le bénéfice du groupe Ecobank baisse de 38% au premier semestre 2016 Le bénéfice du groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Icorporated (ETI) a connu une baisse de 37,58% au terme du premier semestre 2016 comparé au premier semestre 2015, a appris lundi APA auprès de cet établissement bancaire basé à Lomé au Togo.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous