BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 22 Mai 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/22/2015 9:44:50 AM ]  XINHUANET

Afrique du Sud - Societe

La police utilise le gaz lacrymogènes pour disperser les manifestations des étudiants

La police sud-africaine a tiré mercredi des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène sur des étudiants qui manifestaient alors qu'un "soulèvement estudiantin" sur la hausse des frais de scolarité gagnait du terrain à travers le pays.



Les incidents de violence ont été signalés dans plusieurs universités. A Nelson Mandela Metropolitan University (NMMU) dans la province du Cap orientale, les étudiants ont affronté la police anti-émeute qui a riposté en tirant des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène pour disperser les étudiants, blessant plusieurs d'entre eux.
La police a essayé de faire leur chemin vers le campus de l'université, mais les entrées ont été barricadées par des étudiants.
Au Cap, des milliers d'étudiants se sont rassemblés devant le Parlement, où le ministre des Finances Nhlanhla Nene présentait le projet du budget d'Etat. Les étudiants ont exhorté le ministre à allouer suffisamment de financement à l'éducation.
Les manifestants ont essayé d'entrer dans le Parlement après avoir brisé les portes, mais ils ont été freinés par la police.
Les étudiants ont lancé des bouteilles d'eau sur les policiers. La situation était "chaotique" et "hors de contrôle", a déclaré un témoin.
Les étudiants sur le territoire national ont intensifié leur protestation ce mercredi, malgré une promesse faite par le gouvernement que les augmentations des frais de scolarité seront plafonnées à 6%.
Lors d'une réunion madi au Cap entre le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation, Blade Nzimande et des délégations représentatives des recteurs d'universités, des présidents de conseil, des étudiants et des travailleurs, un accord a été conclu, en vertu duquel les hausses de frais de scolarité ne dépasseront pas 6%.
Les étudiants ont rejeté l'accord, insistant sur une augmentation de 0%. Les manifestations ont paralysé presque toutes les grandes universités, avec des classes suspendues indéfiniment et les campus fermés.
Entre temps, les appels à la démission de M. Nzimande ont continué de croître. Le président de la Ligue des jeunes du Congrès national africain (ANCYL) Collen Maine a blâmé M. Nzimande pour la vague de protestations éstudiantines.
Toujours mercredi, le parti d'opposition, l'Alliance démocratique (DA) a conduit une manifestation devant le bureau de M. Nzimande à Pretoria pour demander la démission du ministre. Fin

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 AFRIQUE DU SUD
Les élections municipales sud africaines ont été "libres et justes" selon la Commission électorale Le président de la Commission électorale indépendante (CEI) sud-africaine, Glen Mashinini, a déclaré que les élections municipales de 2016, auxquelles ont pris part plus de 200 partis politiques, se sont déroulées librement et impartialement.
Oscar Pistorius condamné à 6 ans de prison en appel La Haute Cour du Gauteng de Pretoria a condamné, mercredi, au terme d’un procès en appel, l’athlète paralympique Oscar Pistorius, à six ans de prison ferme pour le meurtre, il y a trois ans, de sa petite amie Reeva Steenkamp.
Hausse de la perception des taxes dans les municipalités sud africaines Le revenu municipal total de 278 communes de l’Afrique du Sud a augmenté de 1,7 milliard de dollars dans toutes les sources de revenus pour l’exercice clôturé le 30 juin 2015, a indiqué un haut responsable de l’agence nationale des statistiques (Stats SA) à Pretoria.
Des étudiants devant la justice pour manifestations violentes Six étudiants ont comparu devant un tribunal de la ville du Cap jeudi pour répondre d'accusations de trahison, d'assaut et d'infraction de la National Key Points Act.
La police utilise le gaz lacrymogènes pour disperser les manifestations des étudiants La police sud-africaine a tiré mercredi des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène sur des étudiants qui manifestaient alors qu'un "soulèvement estudiantin" sur la hausse des frais de scolarité gagnait du terrain à travers le pays.
Zuma appelle les médias à jouer un rôle positif Le président Jacob Zuma a appelé les médias à jouer un rôle positif en montrant la vie de la majorité.
La loi controversée sur la protection des informations de l'Etat toujours à l'étude Le projet de loi controversé sur la protection des informations de l'Etat est toujours à l'étude et diverses opinions sont en train d'être traitées, a déclaré dimanche le président sud-afircain Jacob Zuma.
L'Afrique du Sud est engagée dans les efforts de paix en RDC L'Afrique du Sud continuera de coopérer dans les domaines de la paix et de la sécurité en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région des Grands lacs, a déclaré samedi le président sud-africain Jacob Zuma.
Pistorius va être libéré bientôt L'athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius s'est vu accorder la liberté conditionnelle et sera libéré la semaine prochaine, a annoncé jeudi le comité de probation.
2 morts et 23 blessés dans l'effondrement d'un pont à Johannesburg Un pont temporaire s'est effondré sur une autoroute principale mercredi à Johannesburg, en Afrique du Sud, tuant deux personnes et en blessant au moins 23 autres, selon les secours présents sur les lieux.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous