BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 24 Aout 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 1/28/2013 6:30:52 PM ]  Lanouvelletribune

Bénin - Societe

Action Citoyenne: Réussir le Changement, mission possible!?

Il est très fréquent d’entendre parler de Changement dans les discours des décideurs africains. Mais, en général, le contenu du discours et les idées développées n’ont rien à voir avec le «vrai Changement», c’est-à-dire une notion cardinale en développement personnel et Leadership, souvent appliquée dans le management.


Dans notre volonté d’œuvrer pour l’adoption de bonnes pratiques citoyennes, il devient impérieux de préciser la notion afin que tout un chacun puisse être fixé sur son contenu et ses composantes. Réussir le Changement, mission possible!

De la nécessité du Changement

S’il y a encore des citoyens qui doutent de la nécessité du Changement, il suffit de leur poser la question suivante : Êtes-vous heureux de votre vie ? Êtes-vous satisfait de votre situation actuelle ? La réponse est certainement affirmative. Tout le monde, du plus riche au plus démuni, du plus nanti au plus désespéré, aspire à améliorer son quotidien et construire des lendemains meilleurs. C’est le propre de l’Homme : Agir constamment pour faire évoluer les choses, principalement notre situation personnelle, et partant, notre environnement. Améliorer nos conditions d’existence pour les rendre plus satisfaisantes que celles que nous avons connues auparavant. C’est cela même le Changement : Améliorer les choses, faire évoluer les situations, rendre nos vies plus satisfaisantes et nos conditions d’existence meilleures.

Ainsi, il est nécessaire de changer pour atteindre les objectifs précisés ci-dessus : évoluer et améliorer sa vie et ses conditions d’existence. C’est ce qui nous amène à donner une définition acceptable de la notion de Changement, en espérant qu’elle aura votre adhésion pour établir un consensus, même si nous restons ouvert aux échanges afin de l’améliorer ; c’est aussi une démarche de Changement.

De la notion même du Changement

Qu’est-ce que le Changement ? La définition la plus simple que nous pourrions donner du Changement se résume ainsi qu’il suit : « Changer, c’est quitter un état A insatisfaisant pour atteindre un état B porteur d’espoir, un état meilleur que le précédent, donc plus satisfaisant » ! Le Changement ainsi défini suppose alors un certain nombre de composantes qui sont :

1) L’inscription dans une dynamique (durable, cela va de soi) ;

2) Un mouvement (quitter l’état A vers l’état B) ;

3) Une tendance évolutive (améliorer l’état A et le rendre plus satisfaisant, meilleur) ;

4) L’énergie pour avancer, donc pour poursuivre l’œuvre de construction, ou tout simplement la vie (grâce à l’espoir généré par la volonté d’avancer, de ne pas végéter).

Changer l’Homme pour changer la Cité…

C’est un grand principe de Développement Personnel appliqué au Leadership citoyen. En effet, si on améliore la condition personnelle de tous les citoyens, on réussira certainement à améliorer la situation générale de toute la Cité. Ainsi, le développement individuel de chaque membre du groupe entraîne le développement du groupe tout entier.

…Ou Changer tout le système social?

Cependant, il est à redouter, surtout dans nos contrées africaines, que le développement individuel des citoyens (pour la part d’entre eux qui y arrivent) n’entraîne pas forcément celui du groupe. Ceci, parce que le système est tellement lesté par nombre de pesanteurs, qu’il est difficile, voire quasiment impossible pour l’individu, de s’affranchir de ses contraintes (du système) et d’amorcer une dynamique progressante.

Deux exemples pour nous édifier

Notre premier exemple : Tous les efforts d’un jeune entrepreneur, de retour à son pays natal africain, sont anéantis parce qu’il est confronté à nombre de tracasseries administratives quant à son installation et l’exercice de son métier, ainsi que pour l’accès aux marchés.

Deuxième exemple : Un cadre très rigoureux, moulé dans les standards de gestion du temps, toujours ponctuel à tous ses rendez-vous, est obligé de se mettre en retard à un important rendez-vous privé, un jour où il devait participer à une manifestation présidée par le Chef de l’Etat lui-même. Celui-ci étant venu avec plus d’une heure de retard à la manifestation qui l’attendait pour commencer ; cela créa un retard considérable dans tout le programme de notre ami pour cette journée, étant donné qu’il était professionnellement obligé de participer à la manifestation en question. Ce retard accusé lors de la manifestation officielle, s’est répercuté sur son rendez-vous privé où il devait célébrer, le même après-midi l’anniversaire de sa rencontre avec sa fiancée française… Celle-ci ne le lui a jamais pardonné, car ses parents ont fait le déplacement depuis la France pour faire la connaissance de son cher fiancé africain. Imaginez un peu leur opinion sur la mentalité des Africains, car ils ne manqueront pas de généraliser, surtout qu’en guise d’excuses, l’intéressé leur a annoncé, plus tard, que c’était le Président de la République en personne, qui l’avait mis en retard…

Ces deux exemples pour nous rappeler que, parfois, malgré tous nos efforts pour adopter une bonne éthique comportementale et des valeurs positives, afin de rentrer dans une dynamique de Changement, nous ne réussissons pas, à cause du système qui est dominé par plusieurs « contre-valeurs » dont les plus importantes et les plus visibles sont le retard et le non-respect de la rigueur la plus élémentaire dans la conduite des affaires.

Toutefois, cela ne devrait pas nous décourager pour nous faire abandonner toutes nos bonnes habitudes personnelles, et l’attitude constructive que nous avons décidé d’adopter en vue de réussir le Changement. Même si le système est ce qu’il est, il faudra bien un pionnier pour le changer un beau jour. Il faut bien que cela commence par quelqu’un, en attendant qu’un Chef d’Etat plus rigoureux prenne demain la tête du pays. C’est aussi cela le Changement… Une mission possible, malgré les contingences du système!

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 RUBRIQUES
Actualités
Chroniques
Documentaires et Analyses
 
Opinions et Interviews
 
 
Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets dont l’anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, la loi organique des finances et la question de l’éducation.
Les faits de société dominent la Une des quotidiens sénégalais L’actualité relative aux faits de société noie les autres sujets à la Une des quotidiens sénégalais parus mercredi.
Passe d’armes Forces nouvelles-RDR et la fête de la tabaski font la Une des journaux ivoiriens La passe d’armes en cours entre l’Amicale des Forces nouvelles (AFN) et le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) ainsi que les mesures prises par le gouvernement pour éviter une flambée du prix du mouton à quelques jours de la fête de la tabaski font la Une des journaux quotidiens ivoiriens, parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.
Le début du retour de l’Etat à Kidal à la Une des journaux Le début du retour de l’Etat malien à Kidal dans le Nord-Mali est à la Une des journaux de ce mercredi qui titrent sur l’installation du gouverneur de cette région qui était quelque peu sorti du giron des autorités publiques.
Intégration africaine et économie au menu des journaux camerounais La conférence ouverte la veille, portant sur le rôle législatif que le Parlement panafricain (PAP) est appelé à jouer dans la résolution de la problématique de l’intégration politique et socio-économique du continent, mais également la visite de travail du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque africaine de développement (BAD), constituent les principaux sujets traités par les journaux camerounais parus mercredi.
Développement et nécrologie dominent la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mercredi matin ont présenté des menus essentiellement dominés par des sujets relatifs au développement et surtout à la nécrologie, avec le décès du président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, ainsi que l’inhumation des soldats tués par un engin explosif, la semaine dernière.
La presse marocaine décrypte le discours royal Les quotidiens marocains parus ce mardi se sont largement penchés sur le discours royal prononcé par le Roi Mohammed VI, le 20 août, à l’occasion de la célébration du 64ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.
Comme un vent de diversité dans les colonnes des journaux camerounais La crise anglophone, qui s’éternise et se complexifie, une rentrée scolaire sous haute surveillance mais aussi un zeste d’économie, auront constitué le menu des journaux camerounais parus mardi.
Politique, diplomatie et d’autres sujets meublent la Une de la presse sénégalaise Les quotidiens sénégalais reçus mardi à APA traitent, entre autres sujets, de la politique et de la diplomatie.
Alternance 2020 et examen du BTS à la Une des journaux ivoiriens Les journaux quotidiens ivoiriens parus, mardi, traitent la question de l'alternance 2020 ainsi que le début de l'examen du Brevet technique supérieur (BTS).
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous