BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 17 Janvier 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 11/24/2012 6:14:08 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Karim repasse le 6 décembre devant les enquêteurs pour enrichissement illicite, selon la presse sénégalaise

La presse sénégalaise parvenue samedi à APA informe que Karim Wade, ex-ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l'Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures, est convoqué pour la 5ème fois le 6 décembre prochain à la section de recherches de la gendarmerie pour enrichissement illicite.


Ainsi, L’Observateur parle de cette enquête sur l’enrichissement illicite, et titre: «Karim rappelé chez les enquêteurs». Ce journal explique que le fils de Me Wade, président du Sénégal de 2000 à 2012, va repasser à la gendarmerie dans 15 jours, alors que l’aéroport de Dakar est fouillé de fond en comble par les enquêteurs.

L’As précise que Wade-fils repasse le 6 décembre prochain. Ce qui lui fait écrire: «Karim loin du bout du tunnel».

Précédemment auditionné les 4 et 5 juillet dernier, Karim Wade, surnommé ministre du «Ciel et de la Terre» dans le régime de son père président, était à nouveau devant les gendarmes enquêteurs les 15 et 22 novembre passés, soupçonné qu’il est d’enrichissement illicite.

« Après 17 heures d’audition à la gendarmerie, Karim, rebelote le 6 décembre», renchérit EnQuête, soulignant le silence de son papa et la fuite en avant de ses amis.

Quoiqu’il en soit, M. Wade ne semble pas démoralisé, selon Le Populaire qui note: «Karim se remet de ses émotions aux Almadies». Selon ce journal, Wade-fils a dîné hier avec son ami Cheikh Diallo, dans un restaurant où il a croisé Aliou Sall (frère du président Macky Sall). Le Populaire fait aussi état de rencontre prévue ce week-end entre Karim Wade et son «frère jumeau» de l’ANOCI, Abdoulaye Baldé.

Le Quotidien fait état de licenciements en vue à l’agence des aéroports du Sénégal (ADS) et indique à sa Une: «D’anciens communicants de Karim Wade en zone de turbulence, un air de licenciement aux ADS. Motif: refus de prise de service et/ou abandon de poste».

Pendant ce temps, Libération fouille dans la fortune supposée de Karim, notamment son origine. «Origine des huit milliards de sa fortune, Karim cale», titre Libé.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
La politique et la justice en couverture des quotidiens sénégalais Des sujets politiques et judiciaires dominent la Une des quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA.
Politique et justice à la une des quotidiens sénégalais Les manœuvres en vue de l’élection présidentielle de 2019 sont largement évoquées ce mardi par les quotidiens sénégalais qui s’intéressent également à l’affaire Khalifa Sall, le maire de Dakar, emprisonné et dans l’attente de son procès pour détournement de l’enveloppe de la caisse d’avance mise à sa disposition.
La traque des tueurs de Boffa et la politique dominent la Une des quotidiens sénégalais Les interpellations dans le cadre du carnage de Boffa (Sud) le 06 janvier 2018 ayant fait 13 morts, ainsi que la politique font les choux gras des quotidiens sénégalais parus lundi.
La colère contre les propos de Trump en exergue dans les quotidiens sénégalais La colère du Sénégal et des pays africains contre les propos du président américain, Donald Trump, qualifiant l’Afrique et Haïti de «pays de merde», alimente les quotidiens sénégalais parus samedi.
Les quotidiens sénégalais aux couleurs de la rentrée des Cours et Tribunaux L’ouverture de l’année judiciaire, présidée jeudi à Dakar, par le président de la république, Macky Sall, qui dit prêt à aller le plus loin possible dans la modernisation de la Justice, fait les choux gras des quotidiens sénégalais parus vendredi.
La disparition du khalife général des mourides Sidy Moctar Mbacké toujours à la Une Les quotidiens sénégalais parus jeudi continuent de traiter de la disparition dans la nuit de mardi à mercredi du 7ème Khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, révélant ainsi ses derniers instants non sans faire le portrait du nouveau Khalife, Serigne Mountakha Mbacké.
Les quotidiens en deuil suite au décès du khalife des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké Les quotidiens sénégalais parus mercredi se mettent en deuil suite au rappel à Dieu, la nuit dernière, du 7ème khalife général des mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké, né en 1925.
La tuerie de Boffa toujours en exergue dans les quotidiens sénégalais Le carnage de samedi dernier dans la forêt de Boffa à Ziguinchor (Sud), où des hommes armés supposés appartenir au Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (Mfdc, rébellion) ont tué 13 jeunes partis chercher du bois, se paie toujours la Une des quotidiens sénégalais parus mardi.
Les quotidiens endeuillés par le carnage de 13 jeunes en Casamance (Sud) La presse sénégalaise parue lundi se met en deuil, suite au carnage du 06 janvier 2018 dans la forêt de Borofaye à Ziguinchor (Sud), où 13 jeunes partis chercher du bois ont été tués par des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc, rébellion), amenant l’Etat a décréter deux jours de deuil national.
Sécurité, politique et d’autres sujets au menu des quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parvenue samedi à APA traite dune diversité de sujets, dont le bilan du ministère de l’Intérieur sur la sécurité et la politique.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous