BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 26 Juillet 2017
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/12/2009 8:54:44 AM ]  APANEWS

Bénin - Societe

Un appel de Cotonou contre les faux médicament lancé

Huit chefs d’Etat, anciens présidents, responsables politiques et citoyens des nations d’Afrique, des Amériques, d’Asie et d’Europe, ont lancé lundi à Cotonou un appel visant la mobilisation mondiale contre les faux médicaments.


Il s’agit des présidents Blaise Compaoré du Burkina Faso, Mamadou Tandja du Niger, François Bozizé de Centrafrique, Denis Sassou Ngesso du Congo , Abdoulaye Wade du Sénégal et Faure Gnassingbé du Togo

Outre ces chefs d’Etat, les ministres de la Santé de la Côte d’Ivoire, du Mali, de Chili, de Laos ont également représenté leurs chefs de gouvernement à la cérémonie du lancement de cet appel de Cotonou.

Selon le document de cet appel lu par l’ancien président français, Jacques Chirac, les autorités politiques ont exprimé le vœu de voir les Etats mettent en œuvre, sans délai, des politiques sécurisées d’accès universel à des médicaments de qualité, en cohérence avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Ils ont également exhorté les chefs d’Etat et de gouvernement, les responsables d’organisations internationales et d’organisations non gouvernementales à prendre la pleine mesure des enjeux de santé et de sécurité publique liés au fléau des faux médicaments et décider au plan national de mesures appropriées.

A cet effet, ils ont souhaité la mise en application stricte des textes législatifs et réglementaires dans les Etats qui en disposent, et l’instauration d’un cadre législatif et réglementaire là où il fait défaut.

Ils ont également décidé, de la mise en place, sur le terrain, d’instruments efficace de lutte contre le trafic, avec des personnels formés et des dispositifs répressifs adaptés à la réalité du trafic des faux médicaments.

Pour ce fait, ils se sont engagés à œuvrer ensemble en vue d’éradiquer la production, le trafic et le commerce illicite des faux médicaments.

Ils ont aussi appelé à la responsabilisation de tous les acteurs , y compris des populations, pour mettre en œuvre les dispositions qui s’imposent.

En fin, ils ont proposé d’accroitre la mise à disposition de médicaments génériques de qualité pour tous, notamment ceux de la liste des médicaments essentiels de l’Organisation Mondiale de la Santé. Selon l’ancien président français, un médicament sur quatre utilisé dans les pays en développement est faux.

De même, a-t-il déploré, 200 mille de décès par an pourraient être évitées si les médicaments prescrits contre le paludisme étaient conformes à la réglementation et capables de traiter réellement la maladie.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 
Plusieurs sujets au menu de la presse congolaise La tenue des législatives et des locales dans deux localités où elles n’ont pas pu avoir lieu le 16 juillet dernier, le plan d’investissement de la stratégie REDD+ initiée par le gouvernement, l’interrogation sur le leader de l’opposition, les conclusions entre le Congo et le Fonds monétaire international qui pourraient intervenir le 3 septembre à Washington, sont les sujets au menu de la presse congolaise de ce mardi.
Divers sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi axent leurs commentaires notamment sur la croissance nationale et la situation à Al Qods occupée.
Les quotidiens sénégalais à fond sur les nouvelles mesures de facilitation du vote aux législatives La saisine du Conseil constitutionnel, hier, par le Chef de l’Etat, Macky Sall, pour l’autorisation du vote avec les anciennes cartes d‘identité et d’électeur, le passeport ou le permis de conduire, est mise en exergue par les quotidiens sénégalais parus mardi.
Hamed Bakayoko domine la Une des journaux ivoiriens La sortie du ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko, à l’école de la gendarmerie, est abondamment, commentée par les journaux quotidiens ivoiriens parus, mardi, sur l’ensemble du territoire.
Les journaux traitent une diversité de sujets Le quotidiens maliens de ce mardi abordent une diversité de sujets dans leur colonnes, allant de la polémique de la révision constitutionnelle au processus de paix en passant par le sport et la décision des parlementaires de la CEDEAO de s’engager pour que les femmes ne dépassent pas 3 enfants dans l’espace alors que le taux de fécondité est beaucoup plus élevé.
Faits sociaux, politique et sport, au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mardi matin ont évoqué divers sujets allant de la politique au sport en passant par des faits de société.
La politique fait les choux gras de la presse électronique guinéenne. La presse électronique guinéenne a accordé une large place à la manifestation de sensibilisation initiée par l’opposition guinéenne pour exiger le respect des accords politiques et la réplique du RPG-Arc-en-ciel, le parti présidentiel.
L’actualité politique règne à la Une des quotidiens sénégalais . Des sujets politiques, avec la poursuite de la campagne électorale pour les législatives du 30 juillet 2017 à propos desquelles une rumeur faisait état de leur report, font les choux gras des quotidiens sénégalais parus lundi.
L’attaque d’une brigade de gendarmerie à la Une des journaux ivoiriens . Les journaux quotidiens ivoiriens parus lundi, traitent la question sécuritaire après l’attaque de la brigade de gendarmerie d’Azaguié au Nord-est du pays.
La politique domine dans les quotidiens maliens de ce lundi. Les quotidiens maliens de ce début de semaine font la part belle à la politique avec la problématique de la candidature de l’ADEMA en 2018 et la récurrente question du référendum sur la révision de la constitution.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous