BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 19 Décembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 10/8/2018 10:33:53 AM ]  APANEWS

Maroc - Societe

Politique et social dominent la Une des quotidiens marocains

L'action du gouvernement, la TICAD VII et les programmes sociaux sont les principaux traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.


Commentant une journée d’information tenue à Agadir par le chef du gouvernement en compagnie de plusieurs ministres, +Al Bayane+ la qualifie d’ « exercice de démocratie participative qui invite les uns et les autres à recouvrer la confiance perdue et raviver les liens de mutualité compromise ».

Une occasion également de revigorer la cohésion de la majorité, ne serait-ce que momentanément devant une assistance de plus en plus réticente envers l’attitude « belliqueuse » dont font montre certaines de ses composantes, ajoute-t-il.

Pour redresser la situation, le gouvernement a besoin d’ « une bouffée politique » susceptible de s’attaquer fermement aux « freins nocifs qui ne cessent de porter malheur au développement de la nation », estime le journal, faisant savoir que la constitution du gouvernement, en dépit de la volonté de nombre de ses éléments « pétris de volume politique » et d’ « abnégation civique », est bien loin de se montrer bien armée pour faire régner l’harmonie solidaire et confronter les problématiques majeures de l'heure.

+Aujourd’hui le Maroc+ souligne que le lancement par le ministère de l’Education nationale, dans les mois qui viennent, d’une grande opération de départ volontaire et de mise en disponibilité est une démarche « plus qu’étonnante et à plusieurs titres ».

« D’abord il y a une grande réforme cruciale actuellement en marche dans laquelle le Maroc a besoin de toutes ses compétences en matière d’éducation et plus particulièrement des personnes disposant de longue expérience en la matière. Or, ces compétences expérimentées sont celles-là mêmes qui risquent d’être les premières concernées par les départs volontaires », explique la publication, se demandant comment on peut raisonnablement prétendre à une réforme si les jeunes recrues ne trouvent pas les anciens chevronnés pour les coacher et les accompagner.

De même, presque 39.000 fonctionnaires de l’Education nationale iront à la retraite d’ici 2021. "Et si à ce mouvement naturel, on doit rajouter des départs volontaires, la réforme s’en trouvera sérieusement compromise", déplore-t-il.

+Al Massae+ rapporte que, selon le ministère des Affaires étrangères japonais, les membres de la «délégation» du Polisario qui se sont infiltrés dans une réunion de la TICAD, samedi dernier, sont bien entrés au Japon avec des passeports algériens. Le pays hôte de cette réunion a considéré cet agissement comme une tromperie qui ne change d’ailleurs en rien la position japonaise sur la question du Sahara.

D’après le quotidien, qui cite une déclaration du ministre des Affaires étrangères japonais, la présence de la pseudo Rasd à cette réunion «ne signifie en aucun cas que le Japon reconnaît, implicitement ou explicitement», ce groupe comme un Etat. Notons qu’il s’agissait d’une réunion ministérielle préparatoire à la Conférence internationale de Tokyo pour le développement en Afrique (TICAD VII). Le chef de la diplomatie nippon a tenu à apporter cette précision, précise le journal, suite au retrait de la délégation marocaine de cette réunion.

Cette dernière, après avoir constaté la présence du Polisario lors de cette réunion, a décidé de se retirer de la salle en signe de protestation, souligne la source autorisée. Ce qui a incité le Japon à apporter cette précision. Le ministre des Affaires étrangère a souligné, en ce sens, que «même si un groupe qui prétend être un Etat, que le Japon ne reconnaît pas, est présent dans cette salle, cela ne signifie en aucun cas que le Japon le reconnaît, implicitement ou explicitement, comme étant un Etat», ajoute le journal.

En outre, affirme le quotidien, le Japon, pays hôte, n’a pas permis de mettre des noms et des drapeaux autres que ceux de l'Union africaine, en tant que co-organisatrice, et du Japon, dans la salle plénière. Et toute personne qui «perturbe cet ordre» sera priée de quitter les lieux.

+L’Economiste+ relève que le Maroc a beau avoir lancé des programmes sociaux mais ceux-ci ne parviennent pas à combler les inégalités sociales. C’est en tout cas ce que l’on pourrait déduire des conclusions de la dernière étude de la Direction des études et prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie et des finances et dont la publication se fait écho.

En tout, ce sont quelque 139 programmes sociaux qui ont été lancés par le Royaume, couvrant des domaines variés comme l’éducation, la santé, la lutte contre la pauvreté ou l’emploi. Pourtant, leur impact reste de loin en dessous des résultats espérés. Une contradiction qui prouve que le modèle de développement jusque-là poursuivi par l’Etat est en fait peu inclusif.

Selon le journal, en plus des inégalités en termes de revenus, l’accès aux services de base demeure aujourd’hui encore une source de préoccupation majeure, dans le sens où des problématiques importantes ont été constatées dans les secteurs de l’éducation et de la santé, deux domaines qui conditionnent l’égalité des chances et des droits au sein de toute société.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 MAROC
Politique, économie et migration au menu des quotidiens marocains La question du Sahara, le projet de loi de finances pour 2019, les enjeux de la réforme politique et institutionnelle et la question de la migration sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mardi.
Divers sujets à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent de larges commentaires au 20è anniversaire de la disparition de feu SM le Roi Hassan II, à la migration et aux conséquences du retard de paiement sur l'entreprise.
Migration, économie et condition féminine au menu des hebdomadaires et quotidiens marocains Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi consacrent de larges commentaires aux enjeux de l'adoption du Pacte mondial sur la migration, au portefeuille Maroc-AFD, à la protection de la vie privée, à la question féminine et à la moralisation de la vie publique.
Enseignement et sport s’imposent à la Une quotidiens marocains Le rapport de la Cour des comptes sur l'évaluation du programme d’urgence du ministère de l’éducation nationale et la CAN-2019 sont les principaux sujets traités par les journaux parus ce jeudi.
Agriculture, économie et lutte contre terrorisme à la Une des quotidiens marocains Les enjeux de l'adoption de l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne, l’adoption de la loi de finances, l’action de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) et le démantèlement d’une cellule terroriste à Kénitra sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mercredi.
Migration et économie au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment la question de la migration, le forum économique Maroc-Mauritanie, la subvention du gaz et le plafonnement des marges bénéficiaires des opérateurs des carburants.
Législatif, économie et migration au menu des quotidiens marocains Le lobbying au Parlement, les enjeux de la signature du Pacte mondial sur les migrations et le développement des relations économiques Maroc-Afrique sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.
Politique, migration et climat au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains L'intégrité territoriale du Royaume, la question migratoire et le climat sont les principaux sujets traités par les quotidiens et hebdomadaires parus ce samedi.
Politique et économie s’imposent au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires à la question du Sahara, aux relations entre le Maroc et la Chine, les enjeux du lancement de la Ligne à grande vitesse et l'action de l’Administration des impôts.
Politique et social au menu des quotidiens marocains Le dialogue social et la question des réformes promises par le gouvernement sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains de ce mercredi.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous