BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 21 Aout 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 8/6/2018 11:56:28 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Les magistrats et Macky Sall se partagent la Une des quotidiens sénégalais

La presse sénégalaise parvenue lundi à APA met en exergue l’Assemblée générale de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) tenue samedi à Dakar, et le président Macky Sall qui recevait ses militants de Matam (Nord).


« Rébellion ouverte dans la justice-Macky perd le vote des magistrats », renseigne Walfadjri, soulignant que les magistrats dénoncent l’adoption de la loi rétrograde et discriminatoire sur la prorogation sélective de l’âge de la retraite.

Dans ce journal, l’Ums décrie également le manque de transparence dans le fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature.

Mais pour le professeur Ismaïla Madior Fall, ministre de la Justice, ces critiques des magistrats ne sont pas spécifiques et leur discours aurait pu être tenu il y a 10 ans, mais pas maintenant.

« Indépendance de la justice, rupture du dialogue, statut et gestion de la carrière des magistrats…L’Ums en déphasage avec l’Etat », rapporte Sud Quotidien.

Nos confrères recueillent les propos de Souleymane Téliko, président de l’Union qui affirme que « le gouvernement a peur du changement et cherche à gagner du temps ».

« Votre discours devrait être prononcé il a de cela 10 ans », répond le garde des sceaux, Ismaïla Madior Fall.

Toutes choses qui font dire au Quotidien que « l’Ums et Ismaïla Madior n’ont pas le même langage ».

En attendant, Le Soleil insiste sur les propositions de l’Ums à la tutelle et note que celles-ci sont relatives à la modernisation et à l’indépendance de la justice.

Ce quotidien national anticipe sur la remise aujourd’hui des premiers financements de la Délégation à l’entreprenariat rapide (DER) par le chef de l’Etat, Macky Sall, et fait état de « 10 milliards f cfa à plus de 15.000 bénéficiaires ».

« 60% de femmes et 40% d’hommes financés dans les secteurs de l’élevage, de la pêche, de l’artisanat. Les 45 départements couverts », détaille Le Soleil.

En politique, Le Soleil plonge dans « la rencontre doléances des Apéristes » avec leur leader politique et note que « Macky renvoie Matam après 2019 ».

« Macky Sall lors de l’audience accordée à l’Apr/Matam-2019, c’est mon combat », écrit L’Observateur, dans lequel journal, le président, candidat à sa propre succession en 2019, affirme : « L’opposition ne sait pas à qui elle a affaire.100% à Matam, 90% à Fatick, Dakar à renforcer ».

Ce journal reste sur l’affaire du leader du Fsd/Bj (Front pour le socialisme et la démocratie, opposition), convoqué à la Dic pour outrage à magistrats, mais constate que « Cheikh Bamba Dièye déchire la convocation de la police ».

« La cabale contre les opposants est inacceptable », estime M. Dièye, par ailleurs député.

Pour Sud Quotidien, convoqué à la Division des investigations criminelles, samedi dernier-Cheikh Bamba Dièye oppose son immunité parlementaire ».

Dans son dossier du jour, Rewmi traite de la chirurgie cardiaque et note « des morts de trop » car, 500 patients sont en attente d’être opérés du cœur, mais la plupart d’entre eux décèdent avant l’opération.

« Sur 10 malades, seuls 5 survivent. Seuls 8 chirurgiens cardiaques sont au Sénégal », explique Rewmi.

A la présidence du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), L’As informe que « Babacar Touré cède le fauteuil à Babacar Diagne ».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 
Divers sujets à la Une des quotidiens marocains Le 65è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, la note de cadrage relative au Projet de loi de finances 2019 et le scandale de corruption pour s’inscrire au Master, constituent l'essentiel des sujets traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.
Macky Sall, Kofi Annan, politique, faits de société au menu des quotidiens sénégalais La presse quotidienne sénégalaise parue lundi met l’accent sur le déplacement du président Macky Sall à Touba, le décès de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, la politique et les faits de société.
Coopération, éducation et politique en vedette dans la presse congolaise La presse congolaise parcourue lundi par APA traite de coopération, d’éducation et de politique.
Nécrologie et justice se partagent la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè consultés par APA, ce lundi matin, commentent largement le procès du putsch manqué de septembre 2015, sans oublier la nécrologie, avec la mort, samedi, de Kofi Annan, ainsi que la commémoration du premier anniversaire du décès du Dr Salifou Diallo, ex président de l’Assemblée nationale.
Religion, nécrologie et politique se côtoient à la Une des journaux ivoiriens La fête de la Tabaski, le décès de Kofi Annan ainsi que des sujets politiques se côtoient à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, lundi, sur l’ensemble du territoire national.
Les sujets politiques dominent la Une de la presse ivoirienne Les journaux quotidiens ivoiriens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national offrent un menu essentiellement composé de sujets politiques avec pour point de mire les relations Ouattara-Bédié qui s’effritent de jour en jour.
Economie, administration et fête du sacrifice au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce samedi consacrent de larges commentaires à la problématique des délais de paiement, à l'élaboration du nouveau modèle de développement, au rapport de l’institution du Médiateur et la flambée des prix des montons.
Menu diversifié à la Une des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce vendredi consacrent de larges commentaires au projet de loi de finances, aux transactions commerciales des animaux d’abattage à l’occasion de l’Aïd Al Adha et aux salariés déclarés à la sécurité sociale.
Gouvernance et crise sécuritaire en couverture des journaux camerounais Les journaux camerounais parus vendredi soulèvent quelques cas controversés de marchés publics, trempent leur plume dans la polémique au sujet d’exécutions extrajudiciaires imputées à l’armée pour s’arrêter, de nouveau, dans les régions ensanglantées du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où sévissent des activistes sécessionnistes.
Le projet de loi de finances au menu des quotidiens marocains Les quotidiens marocains parus ce jeudi se focalisent sur nombre de sujets notamment la note de cadrage du projet de loi de finances 2019.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous