BETA
Recherche personnalisée
English
Lundi, 24 Septembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/17/2018 10:39:01 AM ]  APANEWS

Togo - Societe

La polémique sur la fièvre Lassa alimente la presse électronique togolaise

La polémique autour de l’éventualité d’un cas de l’épidémie de la fièvre de Lassa, qui serait détecté dans l’hôpital du district sanitaire N°2 de Lomé, fait largement, ce mardi, les choux gras des sites d’informations togolais.


« La fièvre Lassa serait-elle à Lomé ? », se demande le site Africarendezvous, qui titre : « Togo : une alerte de la fièvre lassa en sourdine ». Si « les autorités togolaises, note le site, hésitent encore à donner pour l’heure la confirmation ou infirmation, dans le district sanitaire N°2, au quartier Bè Kpota, dans la banlieue Est de Lomé et même au ministère de la santé, des réunions d’urgence se succèdent ».

« Un cas de la fièvre Lassa serait enregistré dans le Centre » de ce district sanitaire, informe le portail, qui rappelle que l’information « est partie d’une note sur les réseaux sociaux ». Interrogés sur la question, « les responsables du Centre estiment que les informations véhiculées sur les réseaux sociaux sont purement de “l’intox”», souligne le site.

L’un de ces responsables a affirmé que « même si un cas suspect de fièvre lassa a été enregistré dans le centre, il faut faire des analyses pour confirmer ». Et d’ajouter que si les analyses le confirmaient, c’est au ministère de sortir un communiqué pour informer la population et insister sur les mesures de prévention, dans des propos rapportés par ce site d’informations.

Togobreakingnews note de son côté qu’« aucun cas de fièvre Lassa n’a été enregistré au Togo en 2018 », citant le ministre de la santé et de la protection sociale, le Professeur Moustafa Mijiyawa, lequel estime dans un communiqué que le patient de 32 ans qui serait mort de la fièvre Lassa dans l’enceinte du district sanitaire N°2 de Lomé, « souffre plutôt d’une hémorragie pulmonaire ».

Le Professeur Mijiyawa, poursuit le site, ajoute que tous les examens pour détecter un quelconque germe de fièvre hémorragique sont négatifs et exhorte la population à ne pas céder à la panique. Toutefois, il demande aux uns et aux autres d’informer le personnel de santé de la formation sanitaire la plus proche en cas de toute suspicion.

« Togo : le patient mort d’un vomissement de sang n’est pas porteur de fièvre Lassa », écrit également Globalactu, qui informe, sous ce titre, que le transport et l’enterrement du corps du patient décédé des suites d’un vomissement abondant de sang dans l’hôpital du district sanitaire n°2 « ont été effectués dans des conditions de protections sanitaires maximales ».

Le site d’informations rappelle que pour éviter les fièvres virales hémorragiques, des comportements sont de mise, notamment le lavage régulier des mains à l’eau et au savon, la bonne protection des restes alimentaires et des réserves de nourritures dans les maisons, l’adoption des mesures d’hygiène et d’assainissement pour éviter les rongeurs.

« Il faut également éviter des contacts avec le sang, les selles, l’urine, la salive et les vomissures d’une personne suspecte », conclut-il.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 TOGO
La politique s’offre la une de la presse électronique togolaise La nouvelle réunion du comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO et le groupe de facilitateurs mis en place par l’organisation font ce samedi la une des sites d’informations.
Le processus électoral togolais occupe la une des quotidiens Le processus électoral devant conduire aux élections législatives est largement commenté, ce lundi, par les quotidiens togolais.
Le séjour de Faure Gnassingbé en Chine alimente la presse électronique togolaise La présence de Faure Gnassingbé en Chine, où il est arrivé samedi pour, entre autres, participer aux travaux du Forum sur la coopération sino-africaine, fait la une de la presse électronique togolaise ce lundi.
La politique s’impose aux sites d’informations du Togo Le processus d’organisation des élections locales et l’arrestation, hier mercredi, d’un jeune activiste fait la Une des sites d’informations du Togo.
La menace de l’opposition fait les choux gras de la presse électronique togolaise Les sites d’informations togolais suivent de près les tensions entre le pouvoir et l’opposition, commentant largement, ce lundi, la nouvelle menace de cette dernière de descendre dans les rues.
La reprise des activités à la CENI alimente les sites d’informations togolais L’annonce de la reprise des activités à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suivie de l’injonction faite par cette institution aux partis politiques de l’opposition d'envoyer leurs représentants en vue de l'organisation des élections législatives du 20 décembre 2018, fait, ce vendredi, les choux gras de la presse électronique togolaise.
La presse électronique se focalise sur la reprise du dialogue inter-togolais Les sites d’informations togolais commentent largement, ce jeudi, la reprise la veille, du dialogue inter-togolais entre les protagonistes de la crise et une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
La presse togolaise dissèque les recommandations de la CEDEAO pour une sortie de crise La presse électronique togolaise parcourue mardi par APA revient sur les recommandations de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie de la crise politique dans le pays.
La presse togolaise dans l’attente de la date fatidique du 31 juillet La presse togolaise de ce jeudi se focalise principalement sur l’échéance du 31 juillet 2018, date à laquelle Lomé accueille le prochain sommet de la CEDEAO devant formuler ses recommandations pour une sortie de crise.
Les manifestations de rue interdites du 23 juillet au 1er août Les manifestations de rue sont interdites du 23 juillet au 1er août 2018 en raison d'une «série d'activités internationales» qu’accueille le Togo, rapporte un communiqué signé du ministre togolais de la Sécurité et de La protection civile, Yark Damehane.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous