BETA
Recherche personnalisée
English
Samedi, 17 Novembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 7/9/2018 10:29:55 AM ]  APANEWS

Sénégal - Societe

Le procès en appel de Khalifa Sall en vedette dans la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais parvenus lundi à APA traitent essentiellement de la reprise, lundi à Dakar, du procès en appel de Khalifa Sall, maire de la ville de Dakar.


« Sauf imprévu majeur, c’est aujourd’hui que les combats et plaidoiries débutent dans le jugement en appel du député-maire de la ville de Dakar », indique Sud Quotidien, barrant ainsi sa Une : « Khalifa Sall, en salle d’attente ! »

Pour L’Observateur, « Khalifa (Sall) joue son avenir en appel aujourd’hui ». Parlant des avocats de l’Etat dans cette affaire, le journal écrit : « c’est comme à la guerre. Œil pour œil, dent pour dent. Et dans cette bataille de l’opinion, ils ne comptent pas jouer les seconds couteaux ».

Le Quotidien précise que « la CEDEAO (sera appelée) à la barre », faisant référence à la récente décision de cette juridiction communautaire qui juge arbitraire la détention de Khalifa Sall entre la date de la proclamation des résultats des élections législatives et celle de la levée de son immunité parlementaire. Ledit journal renseigne que « l’arrêt de la Cour de justice (de la CEDEAO a été) versé au dossier ». De son côté, L’AS en conclut que « Demba Kandji (le premier président de la Cour d’Appel de Dakar) fera face à la décision de la CEDEAO ».

A ce sujet, les avocats de l’Etat se veulent clairs et déclarent dans L’Observateur : « la Cour de la CEDEAO n’a jamais ordonné la libération de Khalifa Sall et compagnie ».

Pour sa part, Me Assane Dioma Ndiaye, président de la Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH) a « établi le caractère contraignant de la décision de la Cour de justice de la CEDEAO » avant de déplorer vivement « les attaques des autorités sénégalaises contre ladite Cour ».

Le procès de Khalifa Sall qui reprend lundi, avait été suspendu un mois afin de permettre aux avocats de la défense de se préparer. En première instance, le maire de Dakar a été condamné à 5 ans de prison pour escroquerie sur des deniers publics, à une amende de 5 millions F CFA et à une saisine de 1/5 de ses biens.

L’autre affaire qui tient en haleine la presse sénégalaise, c’est le rejet de l’inscription sur les listes électorales de Karim Wade. L’Observateur rapporte des propos du fils d’Abdoulaye Wade : « je serai intransigeant dans la défense de mes droits ». Pour WalfQuotidien, « Karim Wade se radicalise ».

Le Quotidien informe que « les avocats de Karim Wade (sont) en ordre de bataille » et dans le Témoin, ils soutiennent que « Karim Wade est bel et bien éligible ».

Enfin, EnQuête estime que les affaires Karim Wade et Khalifa Sall place l’Etat « entre le marteau et l’enclume ».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 SÉNÉGAL
La polémique sur l’affaire Karim Wade se poursuit dans la presse sénégalaise Les journaux sénégalais, parvenus vendredi à APA, traitent principalement du débat à couteaux tirés entre le pouvoir et une frange de l’opposition portant sur la décision du Comité des droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies par rapport à l’affaire Karim Wade.
Le nouveau rebondissement dans l’affaire Karim Wade alimente la presse sénégalaise Les journaux sénégalais, parvenus jeudi à APA, se font l’écho de la décision du Comité des droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies sur l’affaire Karim Wade publiée mercredi soir sur un réseau social par l’un des avocats de l’homme politique.
Les aveux de l'Etat sur les difficultés budgétaires résument l'actualité sénégalaise La sortie du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ sur les tensions de trésorerie se paie la Une des quotidiens sénégalais reçus mercredi à APA.
Les affaires Khalifa Sall et Karim Wade refont surface dans la presse sénégalaise Les journaux sénégalais parvenus mardi à APA traitent, pour l’essentiel, de la déclaration du président de la République Macky Sall sur les cas de Khalifa Ababacar Sall, ancien maire de la ville de Dakar, et de Karim Wade, fils de l’ancien Chef de l’Etat Abdoulaye Wade.
Le fichier électoral entretient la polémique dans les quotidiens sénégalais La presse sénégalaise parcourue lundi par APA rend compte de la polémique suite à la publication du fichier électoral.
Politique et économie parmi les sujets à la Une au Sénégal Les quotidiens sénégalais reçus samedi à APA traitent en priorité de l’actualité politique et économique.
Une diversité de sujets au menu de la presse sénégalaise Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA traitent d’une diversité de sujets, allant de la participation du président Macky Sall au Forum de l’investissement de Johannesburg aux sujets politiques, en passant par la gestion publique et les faits divers.
Société et politique en vedette dans la presse sénégalaise Les quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA reviennent largement sur le décès d’un Sénégalais immolé par sa femme à Dakar et sur des sujets politiques, ayant trait notamment aux « bénédictions » de l’ex-président Wade à un candidat déclaré à la présidentielle sénégalaise du 24 février 2019.
Politique, gouvernance et société en vedette dans la presse sénégalaise Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA traitent majoritairement de la politique et des sujets liés à la gestion publique, notamment dans les mines et les hydrocarbures.
Diplomatie, politique et société au menu des quotidiens sénégalais Les quotidiens sénégalais parvenus mardi à APA traitent de divers sujets, principalement le Forum international sur la paix et la sécurité de Dakar, la gouvernance du président Macky Sall, la politique avec la présidentielle de février prochain et les faits divers.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous