BETA
Recherche personnalisée
English
Jeudi, 16 Aout 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 6/14/2018 10:51:38 AM ]  APANEWS

Cameroun - Societe

Manuels scolaires, crise anglophone et Mondial de foot en Une des journaux camerounais

La publication, la veille, de liste des manuels scolaires pour l’année 2018-2019, sur fond de réformes, figure en bonne place au menu des journaux camerounais parus jeudi, juste à côté des dernières nouvelles du front séparatiste anglophone dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et de l’échec du Royaume chérifien pour l’organisation de la Coupe du monde de football 2026.


«Manuels scolaires : les listes sont là», affiche, en principale manchette, le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune : les ouvrages agréés pour les prochaines années sont désormais connus, sur proposition du Conseil national d’agrément.

Et, alors que Baromètre Communautaire, InfoMatin et Mutations proposent les listes des ouvrages concernés, L’Essentiel s’exclame : «Enfin, un livre par matière !».

«Le livre unique par matière, que les parents avaient appelé de tous leurs vœux, sera effectif dès l’année prochain. (…) L’ère des connivences entre éditeurs et chefs d’établissement, qui avait favorisé l’inscription aux programmes scolaires de multiples livres dont certains de qualité douteuse, est révolue.»

Ce qui n’est pas révolu, c’est la crise sécessionniste qui, selon l’hebdomadaire Le Popoli, déborde désormais des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour se signaler dans le Littoral.

Ainsi, selon Mutations, des échanges de coups de feu ont eu lieu mercredi entre gendarmes et assaillants séparatistes dans la localité de Mbanga avec, au bilan, un soldat blessé et plusieurs miliciens capturés.

Et ce énième revers, constate Le Jour, ne semble pas de nature à réfréner la détermination des indépendantistes, qui quelques heures plus tôt ont mis le feu dans le bâtiment abritant le tribunal de première instance de Muyuka (Sud-Ouest).

Et tel que c’est parti, répond en écho The Guardian Post, ce sont 5000 ouvriers de la Cameroon Development Corporation (CDC), le 2ème employeur du pays après l’État, qui pourraient bientôt perdre leur job du fait de l’insécurité grandissante et des lourdes menaces que les «Ambazoniens» font peser sur les travailleurs et leur outil de production.

Le même quotidien en langue anglaise signale le début, le jour même en Russie, du tournoi final de la Coupe du Monde de football avec, la veille déjà, une mauvaise nouvelle pour l’Afrique : la Fédération internationale de football association (FIFA), pour 2026, a confié l’organisation de la compétition au trio aux Canada-États-Unis-Mexique alors que le Maroc, sérieux prétendant, représentait les espoirs de tout un continent.

Ça démarre donc aujourd’hui, applaudit L’Essentiel mais Baromètre Communautaire ne décolère pas : l’affront fait au Royaume chérifien est la preuve palpable que «la FIFA préfère les pays riches du Nord».

S’agissant des 5 ambassadeurs (Égypte, Maroc, Nigeria, Sénégal et Tunisie) du continent audit tournoi l’entraîneur Minkreo Birwe, interrogé par Cameroon Tribune, bien qu’étant «les meilleurs du moment», les trouve «moins aguerris» que ceux des deux dernières éditions.

Pour lui, ces sélections «ne devraient pas se mettre la pression de jouer les premiers rôles. Il serait judicieux pour eux d’aller en position d’outsider ou de petit poucet pour pouvoir créer la surprise. Ce serait déjà un exploit si ces équipes parvenaient à traverser le premier tour».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CAMEROUN
La presse camerounaise en mode diversité Des exécutions présumées de l’armée contre des civils au football en passant par la présidentielle du 7 octobre, l’économie ou encore l’interminable crise anglophone, les journaux camerounais parus jeudi s’inscrivent indubitablement en mode diversité.
La sécurité au menu des journaux camerounais La recherche, par le gouvernement, des solutions de sécurité pour les hommes et les biens, à la veille de l’élection présidentielle et au moment où l’armée est accusée d’exécutions extrajudiciaires sur des civils, suscite les commentaires des journaux camerounais parus mardi.
Fait divers et crise anglophone au menu des journaux camerounais Un braquage manqué, dans la nuit de vendredi à samedi à la résidence du secrétaire général de la présidence de la République (SG/PR), Ferdinand Ngoh Ngoh, anime les colonnes des journaux camerounais parus lundi, avec juste à côté les demi-aveux du gouvernement sur une vidéo controversée d’exécutions sommaires de civils par l’armée ainsi que le week-end sanglant, sur le front de la revendication sécessionniste anglophone.
Les journaux camerounais passent en revue les candidats à la présidentielle Les journaux camerounais parus mercredi passent au scanner les 9 candidats, dont les dossiers ont été retenus la veille par Elections Cameroon (Elecam), appelés à participer à l’élection présidentielle du 7 octobre prochain.
Politique et football font les choux gras des journaux camerounais L’attente de la publication de la liste des candidats retenus pour l’élection présidentielle du 7 octobre prochain et la crise anglophone passionnent ce mardi les journaux camerounais qui commentent encore la nomination d’un duo néerlandais à la tête de la sélection de football.
Football et politique en couverture des journaux camerounais La nomination, samedi dernier, du duo hollandais Seedorf-Kluivert sur le banc de touche de la sélection de football suscite des commentaires contrastés dans les journaux camerounais parus lundi, avec en prime les nouveaux développements de la crise sécessionniste anglophone sur fond de veillée d’armes pour l’élection présidentielle du 7 octobre.
L’insolite s’invite dans les journaux camerounais Le côté insolite de l’actualité fait les choux gras des journaux camerounais parus vendredi.
Fait divers, éducation et crise anglophone en couverture des journaux camerounais Un fait divers, survenu quelques heures plus tôt à Yaoundé, a éveillé la curiosité des journaux camerounais parus jeudi, avec juste à côté les résultats aux examens officiels et la crise sécessionniste qui perdure dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
Politique, économie et social au menu des journaux camerounais La polémique autour de l’idée d’organisation, par des leaders religieux, d’une conférence en vue d’explorer les voies d’un retour à la normale en zone sécessionniste anglophone continue d’animer les journaux camerounais parus mercredi, avec un bon zeste de sujets à caractère économique et social.
Le projet de conférence anglophone s’incruste dans les journaux camerounais C’est un tableau contrasté que dépeignent les journaux camerounais parus mardi, au sujet du projet d’une conférence générale, les 29 et 30 août prochains à Buea (Sud-Ouest), émise par l’ancien archevêque de la métropole économique, Douala, le cardinal Christian Tumi ainsi que d’autres leaders religieux, qui se sont engagés à trouver des pistes de solutions durables à la crise sécessionniste anglophone.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous