BETA
Recherche personnalisée
English
Mercredi, 12 Décembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 4/3/2018 10:50:04 AM ]  APANEWS

Cameroun - Societe

Des figures de proue en couverture des journaux camerounais

Des visages de femmes d’action, mais également des portraits de leaders présents ou déchus, dans différents domaines, s’affichent en couverture des journaux camerounais parus mardi.


Large sourire surmonté d’une coiffure afro, le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune rend hommage à Winnie Mandela, l’ex-épouse du défunt leader sud-africain Nelson Mandela, disparue la veille à l’âge de 81 ans.

Retraçant ses combats héroïques contre le régime d’apartheid, la publication évoque une dame au sang-froid inégalable à qui son pays doit, d’une manière ou d’une autre, sa libération du joug de la discrimination raciale.

The Guardian Post vogue sur la même longueur d’ondes, regrettant toutefois que l’aura de la diva ait été ternie non seulement par son divorce, en 1996 après 37 ans de mariage, mais également par des dossiers sulfureux en rapport avec la gestion du bien public.

Une autre dame, qui retient l’attention d’InfoMatin, c’est Fadimatou Iyawa, 25 ans, qui vient d’être élue à la tête du bureau exécutif du Conseil national de la jeunesse camerounaise (CNJC) : elle est, chose notable, originaire de la région de l’Adamaoua où la femme, pour certains traditionalistes, est considérée comme une personne de seconde zone.

Et Le Jour d’espérer, après une période électorale tourmentée, que la jeune dame saura fédérer les énergies dispersées par les ambitions personnelles depuis janvier 2017 et que, surtout, impulser les réformes nécessaires dans cet organisme sur lequel le gouvernement place de grands espoirs.

En chœur et revenant sur la page nécrologique, The Guardian Post et InfoMatin rendent compte de la «mort dans la misère» de l’ancien défenseur de la sélection de football Onana Eloundou, alias «Panka», mondialiste en 1982 en Espagne et champion d’Afrique en 1984 en Côte d’Ivoire, décédé dans le dénuement total à 67 ans, dans la nuit de dimanche à lundi à son domicile dans la capitale, Yaoundé.

Sous la forme d’une galaxie cette fois, la première publication citée affiche dix visages de dignitaires du régime tombés en disgrâce, puis emprisonnés pour des faits de détournement de deniers publics.

«Qui, parmi ces prisonniers de luxe, mérite le pardon présidentiel ?», ose le quotidien privé en langue anglaise : apparemment aucun, à bien y regarder, dans la mesure où une mesure de grâce serait considérée par le grand public comme une prime à l’impunité et, pour les autres gestionnaires tentés par les crimes économiques, comme un appel d’air.

Il serait sans doute temps de revenir aux choses immédiates, semble répondre en écho Cameroon Tribune qui consacre sa principale manchette au sort attendu, en journée du côté du Conseil constitutionnel, des recours introduits par deux partis politiques de l’opposition en vue de l’annulation des élections sénatoriales du 25 mars dernier dans les régions de l’Ouest et du Sud-Ouest.

Cette audience de règlement du contentieux électoral constitue, précise le journal, est l’ultime phase qui va ouvrir la voie à la proclamation des résultats définitifs des élections.

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 CAMEROUN
L’élection du président de la Fecafoot passionne les journaux camerounais Bien plus que les arènes politiques, sociales et économiques, c’est davantage l’assemblée générale élective du lendemain, à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), qui passionne les journaux du pays parus mardi.
La tension du retrait de la CAN 2019 ne retombe pas dans les journaux camerounais Avec virulence, les journaux camerounais parus lundi dénoncent ceux qui, à leurs yeux, sont les responsables du retrait au pays de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019, un sujet supplantant de loin les autres sujets d’actualité.
La politique s’impose en couverture des journaux camerounais La politique irrigue les colonnes des journaux camerounais parus vendredi, sur les plans aussi bien de la crise anglophone que du football, de l’économie ou encore de la gouvernance.
Les journaux camerounais à fond sur le camouflet de la CAN 2019 Passées les grandes émotions du retrait, en fin de semaine dernière par la Confédération africaine de football (CAF) au pays, de l’organisation de la Coupe continentale des nations (CAN) de la discipline pour 2019, les journaux camerounais parus jeudi s’emploient à décrypter les démarches du gouvernement pour arrondir les angles.
Menu diversifié dans les colonnes des journaux camerounais Des suites du retrait de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football au pays à la crise anglophone, en passant par la politique et l’économie, les journaux camerounais parus mercredi se sont offert une petite cure de diversité.
Lendemains douloureux de dessaisissement de la CAN 2019 et crise anglophone au menu des journaux camerounais Les journaux camerounais parus mardi continuent d’épiloguer sur les conséquences du retrait, décidé en fin de semaine dernière par la Confédération africaine de football (CAF), de l’organisation de la Coupe continentale de la discipline (CAN) pour 2019 en même temps qu’ils reviennent sur la création, par décret présidentiel, d’un Comité de désarmement, de démobilisation et de réintégration à l’intention des sécessionnistes et des ex-combattants de la secte islamiste Boko Haram.
Le retrait de la CAN 2019 au Cameroun fait les choux gras de la presse locale Les journaux camerounais parus lundi sont inconsolables après le retrait au pays, en fin de semaine à Accra (Ghana) par la Confédération africaine de football (CAF), de l’organisation de la Coupe continentale des nations (CAN) 2019 de la discipline.
Can 2019 et économie en couverture des journaux camerounais Les journaux camerounais parus vendredi retiennent leur souffle, en attendant la décision dans la journée, par le Comité exécutif (CoMex) de la Confédération africaine de football (Caf), du maintien ou du retrait de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 au pays, lequel ne se porte guère mieux au plan de l’économie.
Economie, politique et foot à la une des journaux camerounais Le fait économique côtoie allègrement la politique, le football et le social dans les journaux camerounais parus jeudi.
Faits de société, gouvernance et CAN dames en couverture des journaux camerounais Les faits de société s’inscrivent en bonne place dans les journaux camerounais parus mercredi, avec tout à côté une actualité tout aussi sulfureuse en ligne droite de la gouvernance, juste au lendemain de la demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football dames perdue en terre ghanéenne contre le Nigeria.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous