BETA
Recherche personnalisée
English
Mardi, 18 Décembre 2018
 
Imprimer | Envoyer par email | Commenter  
[ 3/7/2018 11:28:48 AM ]  APANEWS

Burkina-Faso - Societe

Les attaques de Ouagadougou, toujours en couverture des quotidiens burkinabè

Les journaux burkinabè parus ce mercredi continuent de commenter l’actualité nationale marquée par la double attaque terroriste du 2 mars dernier, notamment la sortie hier mardi, du procureur du Faso à ce sujet.


«Attaques terroristes du 2 mars: 8 interpellés, dont 2 militaires et 1 militaire radié», affiche le quotidien national Sidwaya, soulignant que quatre jours après la double attaque de Ouagadougou qui a eu pour cible l’état-major général des armées burkinabè et l’Ambassade de France, l’on en sait davantage sur le mode opératoire des assaillants.

Et de rapporter que le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, Maïza Sérémé, a apporté plus de détails sur les évènements au cours d’un point de presse le mardi 6 mars 2018 dans la capitale burkinabè.

A ce propos, le quotidien privé Le Pays arbore en première page: «Attentats de Ouagadougou: 2 militaires en service, 1 radié et des civiles aux arrêts».

Le même journal reprend les propos de Mme le procureur Maïza Sérémé qui a déclaré au point de presse: «Aucun des assaillants ne portait une tenue militaire».

L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso, abonde dans le même sens lorsqu’il mentionne à sa Une: «Aucun terroriste ne portait de tenue militaire».

Quant au journal privé Le Quotidien, il revient sur le bilan de la double attaque terroriste à Ouagadougou, mettant en titre: «8 militaire décédés, 8 assaillants tués, 85 blessés dont 61 militaires et 24 civiles».

De son côté, Aujourd’hui au Faso, quotidien privé titre en manchette: «Maïza Sérémé, procureure du Faso: +8 personnes placées en garde-à-vue+».

Parlant de cette sortie de la procureure du Faso dans sa ‘’Radioscopie’’, le journal met en exergue «l’ontologie des attaques s’est un peu épaissie».

Selon le commentateur, «si l’on ne peut que louer cette sortie du parquet sur ces attaques, les infos distillées par madame la procureur prennent le contre-pied de certains témoignages, recoupements, et bien sûr, des rumeurs».

Aujourd’hui au Faso croit savoir que «beaucoup de Burkinabè sont désarçonnés par ces données qui font autorité, car émanant de sources judiciaires, qu’on sait étayées et circonstanciées».

 

Envoyer cet article par E-Mail
Votre E-Mail * E-Mail du destinataire *
 REGIONS - PAYS
Afrique du Nord
Afrique de l'Ouest
Afrique Centrale
Afrique de l'Est
Afrique Australe
Ocean Indien

 BURKINA-FASO
Négociations prix des hydrocarbures et justice en couverture des quotidiens burkinabè Les journaux burkinabè s’intéressent, ce mardi, aux questions liées à la justice, notamment, le procès du putsch manqué de septembre 2015, sans oublier de commenter la rencontre entre le gouvernement et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère (CCVC), tenue la veille à Ouagadougou, à propos des prix des hydrocarbures.
Patronat, justice et politique au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè abordent ce lundi divers sujets parmi lesquels, ceux liés à la politique, à la justice et surtout au développement et au patronat.
Enseignement et justice au menu de la presse en ligne burkinabè Les médias en ligne burkinabè évoquent, ce samedi, l’actualité nationale marquée par la justice avec le procès du putsch manqué de septembre 2015, sans oublier le cinquantenaire de l'Institut international d'ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE), commémoré la veille à Ouagadougou.
Norbert Zongo se paie la une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè parus ce vendredi commentent largement la commémoration du 20e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et de ses compagnons d’infortune.
Norbert Zongo et Gilbert Diendéré s’offrent la Une des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè reviennent, ce jeudi, sur le procès du putsch manqué de septembre 2015, marqué la veille par le 10e jour d’audition du présumé cerveau, le général Gilbert Diendéré, sans oublier de commenter le 20e anniversaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, commémoré ce jour.
La fête nationale se déporte à la Une des journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce mercredi commentent largement la fête de l’indépendance, dont les festivités ont pris fin la veille, par le défilé militaire et civile à Manga (centre-sud).
Bonne gouvernance et fête nationale au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce lundi commentent l’actualité nationale marquée par les festivités du 11 décembre (fête de l’indépendance) et les résultats d’un sondage sur la bonne gouvernance au Burkina Faso.
La commémoration de la fête de l’indépendance au menu de la presse en ligne burkinabè La presse en ligne burkinabè visitée samedi à APA commente, entre autres sujets, les activités entrant dans le cadre de la fête de l’indépendance prévue pour le 11 décembre.
G5 Sahel et mouvements sociaux au menu des quotidiens burkinabè Les quotidiens burkinabè évoquent, ce vendredi, l’actualité nationale, marquée par des mouvements sociaux, sans oublier la rencontre du G5 Sahel à laquelle a participé le président Roch Marc Christian Kaboré, la veille, en Mauritanie.
François Compaoré et Gilbert Diendéré se bousculent à la Une des journaux burkinabè Les quotidiens burkinabè de ce jeudi commentent largement l’actualité nationale marquée par le procès du coup d’Etat manqué de septembre 2018 qui en est à est l’audition du présumé cerveau, le général Gilbert Diendéré, sans oublier la demande d’extradition de François Compaoré accordée, la veille, par la justice française.
.
Plus de Nouvelles

Actualité
Annonces classées
Rencontres
Contactez-nous